Of Mice & Men (+ Crossfaith + Bleed From Within), le Trabendo (19/08/2019)

Un an après leur date dans cette même salle, les Américains d’Of Mice & Men étaient de retour dans notre pays pour un concert qui avait du potentiel. Les natifs de Californie étaient accompagnés de Bleed From Within et de Crossfaith, en plein mois d’août, pour une soirée alliant chaleur et transpiration.

 

Bleed From Within


Ce sont les Ecossais de Bleed From Within qui sont les premiers à monter sur les planches du Trabendo. La foule est clairsemée et encore peu abandonante. Malgré tout, Bleed From Within ne se démonte pas et délivre un metalcore somme toute classique mais efficace.
 


Dans la foule, les mouvements sont timides mais réels. Le public réagit plus vivement lorsque Aaron Matts de Betraying The Martyrs fait son entrée sur scène pour accompagner Scott Kennedy.

Les alternances chant/scream sont de bonne facture et le son est bon, ce soir. Sans révolutionner le genre, Bleed From Within fait le job et prépare aux mieux la venue de la tête d’affiche officieuse du soir.
 

 

Crossfaith 
 

Car en effet, ce sont véritablement les Japonais de Crossfaith qui sont attendus ce soir. Preuve en est l’accueil réservé par la foule à leur entrée. Et cette attente est justifiée, tant le groupe a su démontrer à chacune de ses venues leur savoir-faire et leur savoir-être en la matière. Véritables showmen, les natifs d’Osaka savent briguer les troupes comme personne. 
 


Les tubes défilent, et autres « Monolith », « The Perfect Nightmare » ou encore « Freedom » sont lieux de défouloir intensif. C’est presque une insulte de ne donner que trente minutes à une formation qui n’a plus rien à prouver. Mais Crossfaith ne se prive pas, dans ce laps de temps, de nous asséner leur musique endiablante. 
 


La formule metalcore/electro n’a pas son pareil dans le milieu et montre sa pleine efficacité en live. Difficile de passer après Crossfaith, qu’importe le groupe. 
 

Of Mice & Men


Après leur meet and greet, les membres d’Of Mice & Men étaient fin prêt à oeuvrer pour conclure la soirée de belle manière. 
 


Le plus intéressant ce soir était de voir en live les nouveaux singles dévoilés quelques semaines plus tôt par le groupe. « Earth & Sky » et « How To Survive » passent très bien en live. Le nouvel album s’annonce sous de bons auspices. La formule trouvée par Of Mice & Men va, semble t-il, se réitérer dans leur nouvel opus, Earthandsky, (sorti le 26 septembre).
 


A côté de cela, on retrouve des incontournables, qui parsèment la discrographie des Américains. « Warzone » pour débuter en puissance, « Defy » pour consolider l’ambiance ou encore « O.G. Loko » pour mettre tout le monde d’accord. 

C’est sans guitare qu’Aaron Pauley se présente ce soir. Il semble avoir gagné en assurance et prend pleinement son rôle de vocaliste. Néanmoins, on a connu le chanteur plus en forme, à l’image du groupe ce soir. Cependant, en une heure et des soupières, Of Mice & Men a, semble t-il, donné entière satisfaction au public présent ce soir. 


Setlist :
1. Warzone
2. Defy
3. Would You Still Be There
4. Earth & Sky
5. How to Survive
6. O.G. Loko
7. Unbreakable
8. On the Inside
9. Mushroom Cloud
10. Bones Exposed
11. Instincts
12. –
13. Pain
14. You Make Me Sick
15. The Depths 

Photographies : Justine Cadet
Toute reproduction interdite sans autorisation de la photographe.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements