Bloody Alchemy – Reign of Apathy

Bloody Alchemy sort son deuxième album du nom de Reign of Apathy en cette fin d'octobre. En passant par du death, du melodeath et des influences de core, Bloody sait surprendre et se renouveler.

Après un bon premier album et plusieurs dates de concerts, nous retrouvons Bloody Alchemy pour un nouvel album du nom d'Reign of Apathy et une chose est sûre, c'est que nous sommes bien contents d'écouter leur nouvelle composition.
 

Bloody Alchemy, nouvel album, reign of apathy, thrash death metal, 2019


Reign of Apathy débute avec une mystérieuse intro "Message for the Apathetic", le groupe avait déjà pris cette habitude sur Kingdom of Hatred. L'intro s'enchaîne avec "Betray the Braves" qui possède un début se rapprochant d'un death brutal. On ressent directement que le groupe souhaite aller vers un nouvel horizon pour ce nouvel opus. La fin n'est même pas arrivée que le morceau éclate sur une longue partie instrumentale à la fois mélodique et rageante, c'est comme si la guitare criait en background du titre pour finir sur un solo. Le morceau suivant, "No Justice No Peace" est similaire quant à sa composition au niveau de la fin car il finit par éclater en un long et bon solo. Il se différencie néanmoins par son refrain où le chanteur et le reste du groupe hurlent le titre du morceau.

Le début de "Look What You've Done", avec son solo d'ouverture, est magnifique et ajoute une touche de death mélodique. Les influences du groupe sont diverses et variées et lui permettent donc de tout mixer allant du deathcore, du thrash, du brutal à un melodeath pour créer un son qui lui est propre. Vic envoie bien au chant et la batterie toujours bien calée ajoute toujours ce plus au groupe. Car même s'il est jeune, le combo sait toujours surprendre par son professionnalisme. Sur "Look What You've Done" on retrouve donc bien plus le côté melodeath du groupe, apporté par Robin (à la guitare) d'autant plus avec le magnifique solo qui clôture presque le morceau, sans parler du rythme de la chanson. Ce titre fait probablement partie des meilleures compositions du nouvel album. En comparaison avec celui-ci, "A Perpetual Process" (qui clôture presque Reign of Apathy) est similaire au niveau de la guitare solo, on a de très bonnes compositions. Robin se fait carrément plaisir. Il s'agit du plus long morceau de l'album ce qui ouvre encore plus les possibilités pour le combo avec près de deux minutes d'instrumentale sur la fin.


L'écoute de l'album se poursuit avec le morceau "Alone", un début mélangeant core au niveau des instruments et thrash death metal au niveau de la voix, c'est comme si Bloody Alchemy continuait de confirmer son identité musicale. Le rythme du morceau s'accélère de plus en plus à certains passages quand d'autres sont bien plus lourds (positivement). Robin viens nous offrir un autre et bon solo, la batterie, menée par Lou, est quant à elles toujours bien calée. Plus l'écoute de l'album avance et plus l'on se demande ce que le groupe va nous dévoiler par la suite. Légèrement en écho avec l'introduction de Reign of Apathy, "Martyrs" s'ouvre avec un son rappelant un jeu d'aventure ainsi qu'une ambiance mystérieuse. L'album se clôture avec un single que le groupe a sorti depuis un moment, "Kill the Tyrants" et qui est probablement le morceau le plus thrash du nouvel opus. Le rythme est rapide et la touche mélodique n'est pas délaissée avec un dernier solo pour ce second album.
 

Bloody Alchemy, nouvel album, reign of apathy, thrash death metal, 2019


Avec Reign of Apathy, Bloody Alchemy confirme ses progrès. Des touches beaucoup plus mélodiques et un son beaucoup plus affirmé nous amène à penser que les musiciens ne feront qu'aller de l'avant. Plus les chansons passent et plus l'album monte crescendo vers de meilleures compositions. Bloody Alchemy fait définitivement partie des groupes de la scène émergente à surveiller.

Tracklist :
Message for the Apathetic
Betray the Braves
No Justice No Peace
Look What You've Done
We Strive Against
Alone
Martyrs
Battlefield
No One Talks, Everyone Walks
A Perpetual Process
Kill The Tyrants

Line up :
Vic : Voix et guitare
Lou : Batterie
Robin : Guitare solo
 

Sortie le 25 octobre 2019 chez M & O Music

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements