Beast in Black (+ Myrath) à  l’Elysée Montmartre (04.11.19)

Pas de première partie pour ce concert parisien du lundi 04 novembre 2019 mais un beau partage de tête d’affiche s’annonce entre Myrath et Beast in Black. Retour sur un show à l’Elysée Montmartre de deux groupes ayant récemment sorti leur nouvel album.

 


Myrath

Myrath, Beast in Black, metal oriental,blasing desert metal, heavy metal, power metal, veryshows, verycords, veryshow, 2019, Elysee Montmartre


L’intro de Shehili, « Asl », résonne et une danseuse orientale fait son entrée sur scène accompagnant l’arrivée de Myrath. Nous avions l’habitude de voir le combo en compagnie d’une danseuse orientale mais le groupe nous fait cette fois-ci la surprise de l’être aussi d’un magicien. « Asl » s’enchaîne sans surprise avec « Born To Survive » et nous voilà partis pour un nouveau concert de Myrath. A noter que la dernière fois que le groupe passait à Paris, c’était au Trabendo en mars 2018, joli changement de salle pour la carrière des Tunisiens. Le plus beau reste le fait que la salle soit tout de même remplie alors qu’il n’est que dix-neuf heures, créneau relativement tôt pour une tête d’affiche.
 

Myrath, Beast in Black, metal oriental,blasing desert metal, heavy metal, power metal, veryshows, verycords, veryshow, 2019, Elysee Montmartre

L’excitation monte en flèche aux premières notes du morceau « Dance », l’un des singles du dernier album Shehili mais certaines personnes du public ne profitent visiblement pas assez en étant trop occupées à filmer le concert plutôt qu’à le regarder. La chanson « Darkness Arise » débute et c’est Kévin Codfert (producteur et ami du groupe) qui monte cette fois-ci sur scène pour nous interpréter le solo du clavier du morceau. Certains auront pu le remarquer dans divers clips des Tunisiens. La danseuse, quant à elle, change plusieurs fois de tenues.

Myrath, Beast in Black, metal oriental,blasing desert metal, heavy metal, power metal, veryshows, verycords, veryshow, 2019, Elysee Montmartre

La guitare de Malek n’est malheureusement pas assez audible durant les solos de certains morceaux, tout du moins seulement pendant le début du show puisque plus la setlist avance et plus les solos deviennent distincts. Zaher, lui, est clairement en pleine forme, il envoie loin dans les aiguës et alterne avec des chants arabes sans le moindre soucis. Le reste du groupe est tout aussi carré et surtout bien content de revenir en France face à un public bien présent à Paris. D’ailleurs, certains Tunisiens affichent fièrement leur soutien envers le groupe avec des accessoires typique tels qu’un Chéchia (un couvre-chef national de la Tunisie).

Myrath, Beast in Black, metal oriental,blasing desert metal, heavy metal, power metal, veryshows, verycords, veryshow, 2019, Elysee Montmartre

Le magicien de Myrath exécute ses tours de magie notamment sur « Lili Twil » mais le plus gros reste sur le dernier morceau de la setlist « Shehili ». Zaher a déjà changé de tenue depuis « No Holding Back » mais cette fois-ci on le voit s’élever dans les airs en continuant à chanter. Ce show se termine sur des acclamations royales et le groupe paraît toujours autant touché de pouvoir jouer devant le public français. Un véritable plaisir partagé de voir les Tunisiens sur scène.

Setlist :
Asl
Born to Survive
You’ve Lost Yourself
Dance
Darkness Arise
Wicked Dice
The Unburnt
Tales of the Sands
Mersal
Beyond the Stars
Lili Twil (Les Frères Mégri cover)
Nobody’s Lives
Monster in My Closet
Believer
Endure the Silence
No Holding Back
Shehili

 

Beast in Black
 

Myrath, Beast in Black, metal oriental,blasing desert metal, heavy metal, power metal, veryshows, verycords, veryshow, 2019, Elysee Montmartre

Après plus d’une heure de metal oriental, nous voici prêts pour le heavy power de Beast in Black. Le combo arrive sur une intro digne d’un jeu d’aventure et envoie d’un coup avec le morceau « Cry Out for a Hero ». Les couleurs sont beaucoup plus flashy que celles de Myrath et l’ambiance change. Le chanteur prend rapidement la parole pour dire que Beast in Black « est là pour [nous] donner du heavy metal » et ne peine pas le moins du monde à atteindre des notes très aiguës. La salle est toujours bien remplie mais on peine encore à comprendre la tête d’affiche partagée entre Myrath et Beast in Black. Les groupes restent tout de même éloignés l’un de l’autre en terme d’univers mais aussi en terme d’influences musicales. D’un côté, le metal oriental aux influences prog et un peu power (désormais dénommé blazing desert metal) et le power heavy metal axé sur les chevaliers and co de l’autre. A noter que cela n’empêche pas les fans de Beast in Black de bien profiter du show.

Myrath, Beast in Black, metal oriental,blasing desert metal, heavy metal, power metal, veryshows, verycords, veryshow, 2019, Elysee Montmartre

Les guitaristes et le bassiste sont réglés pour headbanger ensemble à de nombreuses reprises et cela rajoute un certain style à leur jeu. Pendant ce temps le batteur continue à bien se chauffer. Yannis Papadopoulos, le chanteur, maintient quant à lui sa voix dans les aiguës jusqu’à nous surprendre avec un résultat aussi bon en live qu’en studio, bien que son chant puisse ne pas plaire à tout le monde. Néanmoins, il reste surprenant car capable d’atteindre des notes quasi féminines. Outre les headbang répétitifs des guitaristes, ceux-ci nous offrent de longs et beau solos. Les spectateurs n’accrochant pas au chant peuvent au moins apprécier l’instrumental. Néanmoins, cela n’empêchera pas quelques-uns de partir bien avant la fin du show.

Myrath, Beast in Black, metal oriental,blasing desert metal, heavy metal, power metal, veryshows, verycords, veryshow, 2019, Elysee Montmartre

Le combo nous offre aussi des titres de son dernier (et second) album en date, From Hell with Love, avec des morceaux tels que « True Believer », « No Surrender » ou le titre éponyme « From Hell With Love ». C’est fou d’ailleurs de se rappeler que sa discographie n’est composée que de deux albums et qu’il joue ce soir à l’Elysée Montmartre en co tête d’affiche. L’ambiance continue à être bonne et Beast in Black s’offre même un rappel avec les morceaux « Blind and Frozen » et « End of the World ».

Myrath, Beast in Black, metal oriental,blasing desert metal, heavy metal, power metal, veryshows, verycords, veryshow, 2019, Elysee Montmartre

Pour finir, on est certains que les deux groupes iront plus loin et l’on se demande dans quelle autre salle de même capacité ils pourront prochainement jouer. Les fans partent heureux, notamment ceux ayant rencontrés Myrath lors de la session de dédicace post show. On en aura eu plein la vue et plein les oreilles à travers deux univers différents.

Setlist :
Cry Out for a Hero
Unlimited Sin
Beast in Black
Eternal Fire
Blood of a Lion
The Fifth Angel
True Believer
Heart of Steel
Born Again
Ghost in the Rain
Die by the Blade
No Surrender
Crazy, Mad, Insane
Sweet True Lies
From Hell With Love
Encore :
Blind and Frozen
End of the World

Photos : Marjorie Coulin
Toutes reproductions interdites sans autorisation écrite du photographe.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements