In This Moment – Mother


In This Moment est un groupe réglé comme une horloge qui pond un album tous les deux ans et demi ou presque. Après un Ritual assez moyen dans l’ensemble, le combo mené par Maria Brink (chant) et Chris Howorth (guitare) revient en ce début d’année 2020 avec un tout nouvel opus sous le coude intitulé très sobrement Mother. Avec deux singles très intéressants, est-ce que le groupe va nous proposer un très bon album ? Réponse dans la première ligne de cette chronique.

Et bien non. Voila c’est terminé pour la chronique, bonne soirée.

Chroniquer ce nouvel opus d’In This Moment était une véritable joie à la réception de la version promo tant les deux premiers singles, « The In-Between » et l’excellent « Hunting Grounds », donnaient de très bons espoirs. Malheureusement le groupe s’est totalement perdu ensuite pour nous sortir un album véritablement décevant et surtout d’une longueur à n’en plus finir.

Pour ce nouvel album, le combo s’est encore entouré du producteur Kevin Churko qui est aux commandes sur tous les skeuds du groupe à part le tout premier. Pour vous donner une idée de qui est Kevin Churko sachez juste que c’est lui derrière Oops!… I Did It Again de Britney Spears ou encore de Five Finger Death Punch, Skillet, Papa Roach ou Hellyeah. Une liste peu réjouissante en ce qui concerne la direction artistique prise par chacun sur leurs derniers albums vous en conviendrez.
 

Mother s’ouvre sur « The Beginning », une introduction au premier véritable titre de l’album, « Fly Like An Eagle ». Totalement dans la veine de ce que le combo nous proposait sur Ritual, le morceau s’articule autour d’un refrain en une phrase qui se scande facilement et va bien marcher en live à coup sûr. Nouveau titre et nouvelle introduction puisque cette fois-ci « The Crusade » sert à ouvrir la voix pour « The In-Between », clairement le deuxième meilleur titre de cet album qui met en avant les différentes facettes de la voix de Maria Brink. Entre chant, murmure, phrasé rappé ou cri, on est dans la veine globale du très bon Black Widow sur ce titre et Maria continue comme depuis 2007 de nous en mettre plein les écoutilles avec sa voix.

Si cet album est décevant dans sa globalité, il n’en reste pas moins qu’il propose des belles choses et des moments intéressants. On pensera notamment à « As Above So Below » et son clavier psycho d’entrée, son refrain qui reste en tête et un solo de guitare qui à défaut d’être technique aura la qualité de nous faire dresser l’oreille. Un peu plus loin dans l’album « Holy Man » nous attirera grâce au riff prenant de Chris Howorth et à la magnifique voix de la frontwoman tandis que « Hunting Ground » gagne haut la main le titre de meilleur morceau de cet opus. En duo avec Joe Cotela du groupe DED (et accessoirement petit ami de Maria Brink) il nous rappele un peu « The Promise » sur l’album A Star-Crossed Wasteland et fait tout de suite son petit effet. Le refrain est catchy et très prenant, c’est là que la patte du producteur se fait le plus sentir car ce titre possède tous les atouts pour passer sur les radios américaines.

Parlons maintenant des choses qui fâchent et on va commencer par l’éléphant dans la pièce comme disent nos amis de l’autre côté de l’Atlantique. Qu’est-ce que c’est que cette reprise de Queen ennuyante à mourir et sans saveur ? Pas besoin de faire venir Lzzy Hale (Halestorm) et Taylor Momsen (The Pretty Reckless) si c’est pour faire ça très franchement. On aurait beaucoup plus apprécié voir les deux musiciennes venir sur une composition originale parce que là très franchement l’intérêt est nul tandis que le titre est oubliable au possible. Entre l’ennui que nous provoque le duo « Born In Flames » et « God Is She », les bonnes idées mal exécutées de « Lay Me Down » et l’inutilité de « Into Dust », In This Moment s’est trop perdu par moment.

Mother n’est clairement pas un mauvais album car il y a des bons titres et des bonnes idées sauf que l’ensemble est trop mal exécuté dans son ensemble. Ca manque beaucoup d’instruments, les refrains intéressants sont très peu nombreux comparé aux habitudes et surtout les morceaux trainent trop souvent en longueur pour pas grande chose. Espérons que ces défauts soient corrigés dans le futur même si au vu des résultats commerciaux qui continuent de grandir, on puisse dire adieu à ce qui nous plaisait tant dans In This Moment.

Tracklist:
01. Fly Like An Eagle
02. The In-Between (Hell & Heaven)
03. Legacy
04. We Will Rock You (feat. Lzzy Hale from Halestorm and Taylor Momsen from The Pretty Reckless)
05. Mother
06. As Above, So Below
07. Born In Flames
08. God Is She
09. Holy Man
10. Hunting Grounds (feat. Joe Cotella from Ded)
11. Lay Me Down
12. Into Dust

Sortie le 27 mars 2020 chez Atlantic Records/Roadrunner Records

NOTE DE L'AUTEUR : 5 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements