Black Rainbows – Cosmic Ritual Supertrip

Et c’est reparti pour le groupe Black Rainbows qui vient nous secouer avec son huitième album (eh oui déjà) solennellement intitulé Cosmic Ritual Supertrip, dans la veine et l’ADN du groupe, un stoner gras, lourd, puissant venant des confins des quartiers de Rome en Italie.

Lorsqu’un groupe signe avec un producteur tel que Heavy Psych Records, on ne peut que s’attendre à recevoir une production riche en guitares saturées sans compromis. Gabriele Fiori, leader du groupe Black Rainbows mais officiant aussi sur des side projects tel que Killer Boogie ou The Pilgrim est un apparatchik de la musique stoner, il est tout naturel de retrouver son groupe signé sur cette maison de production… puisqu’il en est lui-même le membre fondateur !

Les présentations terminées, il va de soi que le groupe phare de Gabriele est pour le moins attendu à chaque sortie d’album et écouté scrupuleusement. Tel un métronome du style, Black Rainbows nous livre une production complète de dix titres + deux bonus tracks en fin d’album de stoner heavy, sans faille et fidèle aux sons pêchus. Tout démarre assez fort (normal nous direz vous) par « At Midnight You Cry » et son gros riff incisif présent du début à la fin du titre, trois minutes pour marquer le territoire, ceux qui apprécieront continueront leur écoute, les autres passeront leur chemin.

Les titres suivants « Universal Phase », « Isolation » sont bien en place et confirment les premières impressions d’album puissant. Il nous est facile très rapidement de s’imaginer le trio en live suintant de transpiration, se défouler dans une atmosphère sombre aux odeurs de bières renversées auprès de leurs aficionados de la première heure. C’est brut comme « Sacred Graal » et durant tout l’album, ça ne baisse jamais la garde.

La voix du chanteur claire et haute, se détache de la musique par sa différence de tonalité. Celle-ci mixée de façon particulière apporte des résonnances de chant des années 70 tel les vieux groupes précurseurs de heavy d’époque. On peut d’ailleurs retrouver beaucoup de références et d’airs parmi les pontes musicales qui ont fait le heavy, « Master Rocket Power Blast » nous fait de suite penser à Motörhead ou « Radio 666 » à Black Sabbath.

Point de manière plantigrade lorsqu’il s’agit d’appuyer sur la pédale fuzz dégoulinante, le groupe y va de manière franche et directe, on se rend même compte que celle-ci est en continu sur tout l’album mais cela fait bien partie de la maison, les solos n’en restent pas moins présents tel que sur « Hypnotized By The Solenoid », où il prend la moitié de la chanson, ou « Snowball ».

En bonus, « Searching For Satellites Part I & II » est un acoustique rythmé plaisant et « Fire Breather » délivre une dernière salve de riffs saisissants pour vous mettre l’ultime dose saturée, là où certains groupes aurait misé sur le morceau acoustique en dernier.

Dans un souci de perfectionnisme certainement, mais aussi de caractère et peut-être d’économie, Gabriele Fiori s’est intégralement investi dans toutes les étapes de la production du disque : de l’écriture de la musique et des paroles au jeu des synthés et à la production de Cosmic Ritual Supertrip, Gabriele sans fioritures a posé son empreinte sur cet ouvrage musical. Après Pandaemonium (2018) qui avait reçu un très bon accueil dans le milieu, Black Rainbows continue son prosélytisme loyal et immuable du savoir stoner. Un album à classer dans les conceptions solides sans grande originalité peut-être mais clairement bien interprété et sans faute.

Tracklist :
1. At Midnight You Cry
2. Universal Phase
3. Radio 666
4. Isolation
5. The Great Design
6. Hypnotized By The Solenoid
7. Master Rocket Power Blast
8. Snowball
9. Glittereyzed
10. Sacred Graal

11. Searching For Satellites Part I & II
12. Fire Breather
(Bonus Tracks for Ultra LTD Double Vinyl and CD)

Sortie le 22 mai chez Heavy Psych Sounds Records.

Line up :
Gabriele Fiori — Guitare & Chant
Filippo Ragazzoni — Batterie
Edoardo Mancini — Basse

NOTE DE L'AUTEUR : 7 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements