DOSSIER : Motocultor 2012

 

En cet automne naissant, il est facile de retomber dans une douce mélancolie.

Profitons en pour nous souvenir de l’été et de ses festivals, notamment celui qui personnellement m’a le plus marqué : le Motocultor Festival 2012 !

Cet événement a une place de choix dans mon calendrier estival en raison de son ambiance incomparable : un savant mélange d’improvisation et de qualité musicale, de Bretagne et de soleil, de bières et de metal, et surtout un des rares festivals qui a un authentique esprit rock’n’roll !

A travers les articles suivants, rappellons-nous de ce beau week-end d’août à Theix entre entrevues et concerts de grands groupes tels que Immortal, Dark Tranquillity, Septic Flesh, Coroner, Nightmare ou encore Arkona.


 

Les 3 Live Reports :

1er Jour (vendredi 17 août)
2ème Jour (samedi 18 août)
3ème Jour (dimanche 19 août)

Les Interviews :

Le président Yann Le Baraillec avant le festival
Harun de Trepalium
Ross et Robert de Immolation
Le groupe Krisiun
Le groupe As They Burn

La Bretagne, ça vous gagne ! (pendant le concert de Krisium)

Le meilleur moyen de lutter contre la déshydratation, c’est de boire…

Le Runing Order modifié du samedi

Une conférence de presse sans langue de bois. Cela fait plaisir de voir que les organisateurs se rendent compte des petits problèmes et ne les cachent pas. Et cela fait aussi plaisir de voir que le Motocultor commence à avoir le succès qu’il mérite au niveau de l’affluence !

Metal, bières, soleil, douche, c’est aussi ça le Motocultor 2012 !

Les bénévoles du stand restauration, un grand bravo à eux ! Il fallait le faire !

 

Si vous aimez l’ambiance d’un vrai festival authentique qui a su garder une dimension humaine, faites comme moi et réservez déjà un week-end en Bretagne l’année prochaine !!

 

Thomas Orlanth
 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements