Finntroll – Vredesvävd

Parmi le “Folk Metal Big Five” (livre de Markus Laakso désignant les cinq plus gros groupes finlandais de folk metal, Ensiferum, Moonsorrow, Korpiklaani, Turisas, Finntroll), les deux derniers se démarquent par la durée écoulée depuis leur dernier album.  Fort heureusement, les trolls finlandais ont mis un terme à cette expectative que subissent les amateurs du genre et nous proposent en cette rentrée scolaire 2020 Vredesvävd, leur septième effort. Après tant d’attente, la galette sera-t-elle appréciée ?

Bien que non représenté dans la catégorie “nouveaux” des bacs de nos disquaires, Finntroll a su garder une communauté de fans solide ces dernières années grâce à une présence presque constante sur les festivals et quelques tournées. La France a souffert cependant d’un vide de presque quatre ans entre 2015 et 2019 (à l’exception d’une participation au Sylak Open Air en 2016). Mais n’en parlons plus, avec ce nouvel album, et une grosse tournée en 2021 avec pas moins de huit dates dans l'Hexagone, tout ça c’est de l’histoire ancienne.

finntroll, vredesvavd, folk metal, finlande, black metal, vreth, trollhorn

Vredesvävd signifie “colère tissée”. Difficile de réellement comprendre ce que le groupe a voulu faire passer comme message ; peut-être que toutes ces années lui ont permis de cadrer et contrôler une colère qu’il peut maintenant ressortir en musique. “Artistiquement parlant, je pense que Vredesvävd se situe entre Nattfödd (2004) et Nifelvind (2010). C'est sans vergogne et sans tendance, furieux et accrocheur", déclare le claviériste et guitariste Trollhorn.

C’est aussi le premier album avec Heikki “Mörkö” Saari aux fûts, et il va sans dire que ce dernier sait très bien gérer ses baguettes et ses pédales, souvent au nombre de deux (plus particulièrement dans “Vid Häxans Härd”). Le reste du groupe n’est pas en reste, et la forme n’a quitté aucun membre, que ce soit Vreth par sa voix extrême unique, Skrymer et Routa et leurs riffs de guitares endiablés, qu’ils soit épiques ou agressifs, Tundra à la basse parfois bien groovy (“Ylaren”), Virta aux claviers et Trollhorn qui compose également de manière extraordinaire des orchestrations (ne serait-ce que le premier morceau “Väktaren” digne des meilleures bandes originales d’un Seigneur des Anneaux ou film épique) et qui joue lui-même du banjo et de la guimbarde (“Att Dôda Med En Sten”).

L’enregistrement se veut moins sombre que ce qu’a pu nous proposer le groupe dans ses derniers albums, notamment Blodsvept, pour le plus grand bonheur des amateurs des mélodies chantantes et dansantes typiques du groupe. Les Finlandais à la langue suédoise marient cependant très bien une agressivité digne du black metal à des sonorités festives ; “Ormfolk” et “Gränars Väg” (ce riff de guitare palm muté suivi d’une mélodie enjouée..!) sont de véritables hymnes festifs de par leur part importante d’instruments traditionnels mélangés au chant extrême et sans appel de Vreth. La place des guitares semble plus importante sur certains morceaux, rappelant qu’il s’agit là d’un groupe aux sonorités sérieuses et qui ne produit pas de vulgaires chansons à boire (“Forsen”).

Impossible de ne pas imaginer certains morceaux en live qui n’ont rien à envier à des “Trollhammaren” ou “Under Bergets Rot”. Pensons notamment aux morceaux comprenant des choeurs assez épiques (“Ormfolk” ou “Stjärnors Mjöd” et ses “Lalalala !”). Les claviers qui créent cette ambiance folk générale n’empêcheront certainement pas les metalleux de s'en donner à coeur joie dans la fosse en alternant danses bras dessus bras dessous et pogos (“Myren”).

Lorsque nous écoutons ce qu'il a pondu après sept années, plus de doute, c’est bien un Finntroll en très grande forme que nous retrouvons. Les trolls ont réussi à se renouveler en restant fidèles à leurs origines. Rien n’est à jeter dans cet album auto-produit par Trollhorn secondé par Vreth, le retour est grandiose et nous n’avons plus qu’une seule hâte : aller se défouler lors de leurs représentations au printemps prochain !

Tracklist : 
1. Väktaren 
2. Att Döda Med En Sten 
3. Ormfolk 
4. Grenars Väg
5. Forsen 
6. Vid Häxans Härd 
7. Myren 
8. Stjärnors Mjöd 
9. Mask 
10. Ylaren

Note : 9,5/10

Sortie le 18 septembre 2020 chez Century Media Records.

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements