Creeping Fear – Hategod Triumph


Depuis sa création en 2010, et à force de travail et de persévérance, Creeping Fear a su se hisser dans le haut du panier du death underground hexagonal. Onward to Apocalypse, le premier album du quatuor, était un petit bijou de death brutal et technique, que beaucoup de formations établies pouvaient envier. Quatre ans plus tard, et avec un line-up à moitié renouvelé, les Parisiens enfoncent le clou avec un Hategod Triumph qui porte bien son nom.

Suite aux changements de line-up ayant impacté la formation, Clément Ducouret (chant/guitare) et Gabriel Hammel (guitare) ont pris le temps de peaufiner leurs nouvelles compositions. En résulte un album résolument tourné vers les guitares, au riffing soigné (« Hate Crush Consume », « Hategod Triumph ») et aux leads toujours justes (« We Belong to the Crypts », « From Wombs to Battlefield » et son solo à la Jeff Hanneman vers 2:03). On note également une touche bien plus sombre sur ces nouveaux titres, tirant vers un blackened death où l’équilibre est toujours bien trouvé. Le morceau d’ouverture, « Collapse », illustre bien ce parti pris revendiqué de la part de Creeping Fear, avec une introduction presque dissonante à la Gorguts, avant qu’une avalanche de riff ne viennent chambouler l’auditeur.

Avec cette ouverture sans concession, le quatuor annonce la couleur. Le son se veut plus organique (les prises de son réalisées par Andrew Guillotin, le mixage de Frédéric Gervais et le mastering de Dan Swanö n’y sont certainement pas pour rien) et le rendu sonne presque live. La comparaison avec Onward to Apocalypse est clairement à l’avantage de cette nouvelle galette, avec un spectre sonore moins brouillon, plus lisible, où l’on apprécie chaque coup de caisse claire de Atc De Giotto. Clairement, Creeping Fear s’est donné les moyens de ses ambitions.

Les compositions à tiroir comme le morceau titre apportent beaucoup de diversité à l’album. Creeping Fear maîtrise les variations de tempo à la perfection et passe sans discontinuer d’un riff heavy (« HateGod Triumph » à 4:25) à des accélérations dantesques (le même titre à 1:25). Une sensation similaire se fait ressentir sur l’excellent « We Belong To The Crypts », où l’ambiance virevolte entre doom / death et blackened death, dans l’esprit de ce que proposent leurs compagnons de labels de Towering. « Wearing The Skin of the Wicked » est également l’un des temps fort de ce second album, et représente à merveille l’esprit Creeping Fear, qui trouve sa propre identité. En effet, alors que dans le death brutal, de nombreux vocalistes s’inspirent de la voix d’outre-tombe de Frank Mullen (Suffocation), le timbre de Clément Ducouret a son empreinte propre, plus hurlée que celle du vocaliste américain, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Le champs lexical de la haine qui s’exprime sur les titres est ici bien retranscris à travers le chant du leader. Autre sujet de satisfaction, Creeping Fear a condensé son propos par rapport à son premier opus en proposant un titre de moins, ce qui fait gagner l’album en intensité et en nervosité.

Vous l’aurez compris, ce Hategod Triumph ne souffre que de peu de défauts. On aurait peut être souhaité une basse un peu plus souvent mise en avant, comme le petit passage à 0:35 sur « Hate Crush Consume », car les guitares prennent souvent le pas sur les fréquences graves de Paul Saada. Mais ce point de détail n’entache en rien un album de qualité, et pour lequel (cerise sur le gâteau!) Paolo Girardi a réalisé un artwork particulièrement travaillé.

Hategod Triumph marque un second pas énorme dans la progression de Creeping Fear, dont le talent s’exprime pourtant depuis son premier EP, World Execution. Vivement la reprise des concerts pour vivre ces titres en vrai !

Tracklist : 

Collapse
Hate Crush Consume
Deceitful Tongues
Hategod Triumph
Wearing The Skin of the Wicked
We Belongs to the Crypts
Summoned in Hellfire’s Blood
From Wombs to Battlefield

Sortie prévue le 26 mars 2021 chez Dolorem Records
Photographies : © DR / Creeping Fear

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements