Evanescence – The Bitter Truth


Dix longues années après son dernier album, Evanescence est enfin de retour avec des nouveaux titres et un album sous le coude ! The Bitter Truth sonne le retour sur le devant de la scène du mythique groupe de metal alternatif américain qui avait conquis le monde au début des années 2000 avec son album Fallen. Aujourd’hui Amy Lee et ses compères sont de retour et ils ont décidé de nous prouver qu’ils ont encore beaucoup à nous raconter.

Evanescence fête en 2021 ses vingt-six ans de carrière et pourtant The Bitter Truth n’est que le quatrième album du groupe originaire de Little Rock dans l’Arkansas. Etre fan du groupe nécessite une sacrée dose de patience ce n’est pas un euphémisme de le dire. Après deux EP en 1998 puis 1999, une démo en 2000, c’est avec sa signature chez Wind-Up que le groupe sort son tout premier album en 2003. Le raz-de-marée provoqué par Fallen reste un des derniers grands coups d’éclat du metal dans les charts avec ses dix-sept millions d’albums vendus dans le monde entier. Trois ans après, le groupe récidive avec ce qui reste à ce jour son meilleur album, The Open Door, avant d’attendre quatre ans pour accoucher d’Evanescence, un album éponyme moins convaincant que ses prédécesseurs et depuis, presque rien.

Le miracle surgit en avril 2020 avec la sortie du morceau « Wasted On You », un choix intéressant car il est dans la veine de ce que le groupe avait pu proposer sur Evanescence et tous les éléments qui font la musique du groupe : du piano, des cuivres, un fond qui oscille entre rock et metal, et bien entendu la voix absolument incroyable d’Amy Lee. Le fan assidu n’est pas perdu tandis que le public lambda peut se rappeler qu’Evanescence n’a pas arrêté d’exister après la sortie de « Bring Me To Life » ou « My Immortal » en 2003.
 


Après le départ de Terry Balsamo (guitare) en 2015, Evanescence avait fait le choix de donner sa place à la musicienne Allemande Jen Majura plus connue pour avoir été pendant deux ans à la basse chez Ensiferum. Ainsi The Bitter Truth signe les premiers pas de la guitariste qui est d’ailleurs créditée comme compositrice de quatre morceaux. Cet opus est véritablement sous le signe de la coopération puisqu’en dehors de deux titres, « Artifact/The Turn » et « Far From Heaven », écrit entièrement par Amy Lee on retrouve presque toujours l’ensemble du groupe crédité.

Comme pour Evanescence en 2011, le groupe a décidé de faire confiance au producteur Nick Raskulinecz qui est notamment derrière la production du dantesque UNDERNEATH de Code Orange récemment. Un choix qui s’avère payant car même s’il n’a participé qu’à l’écriture d’un seul morceau, « Better Without You », The Bitter Truth est dans sa globalité un album produit à la perfection. On sait qu’Evanescence n’est pas avare de couches et surcouches vocales mais aussi orchestrales par-dessus les instruments et il a réussi à rendre l’ensemble audible et cohérent.

Evanescence aurait pu choisir la facilité avec The Bitter Truth soit en essayant de faire un copier-coller de ce qui a fait son succès avec Fallen soit en virant de bord vers quelque chose de beaucoup plus pop.  Et pourtant le groupe a décidé de proposer à l’inverse des clins d’œil à sa discographie. Ainsi, « Broken Pieces Shine » fait penser à Evanescence, « The Game Is Over » à The Open Door et « Feeding The Dark » à Fallen. Le tout est magnifié par les talents vocaux d’Amy Lee, et par une identité sonore qui sonne actuelle et rafraîchissante (on pensera notamment à « Part Of Me » ou « Use My Voice » dans ce cas précis).
 

evanescence, the bitter truth, 2021, amy lee, sony, bmg, new


La diversité au sein d’un album semble être un maître mot de la carrière du combo, The Bitter Truth ne déroge pas à la règle. Il n’y a pas deux titres qui se ressemblent et pourtant ce patchwork a du sens. On retrouve des morceaux résolument rock/metal portés par des riffs qui accrochent l’oreille (« Blind Belief », « Feeding The Dark », « Better Without You » ou encore le solo de « Yeah Right ») ou une batterie omniprésente dans le mix (« Broken Pieces Shine ») sans pour autant délaisser un instrument important dans la carrière d’Evanescence, le piano. Il est soit mélangé aux instruments électroniques (« Feeding The Dark » et « Better Without You) soit comme un élément moteur de la composition (« Far From Heaven » et « Blind Belief ») et fait partie intégrante de l’identité du groupe.

Si chaque musicien du groupe est important, personne ne l’est autant qu’Amy Lee. La chanteuse est l’âme et l’image du groupe depuis de nombreuses années et elle semble enfin s’habituer à ce rôle. Confiante dans ses capacités d’écriture et de chant comme jamais dans sa carrière, la musicienne nous délivre une performance XXL tout au long de l’album. Il ne se passe pas une seconde sur The Bitter Truth sans que sa voix ne donne des frissons que ce soit en jouant sur nos émotions, en se montrant agressive, en étant dans la retenue ou tout simplement aérienne. Il ne nous manque plus qu’une chose, que cette tournée avec Within Temptation ait lieu pour entendre ces morceaux sur scène.
 


The Bitter Truth est la suite logique des trois premiers albums d’Evanescence en allant piocher par petites touches dans chacun d’entre eux, tout en ouvrant la porte à des nouvelles sonorités. L’attente fut interminable mais la patience des fans est récompensée par un opus riche en émotions et en moments forts, exempt de véritable défaut. Et si finalement c’était le quatrième album qui était celui de la maturité alors que Fallen fête sa majorité cette année ? Dans tous les cas The Bitter Truth s’impose comme un album capable de rivaliser avec The Open Door pour le titre de meilleur du combo, rien que ça.

Tracklist:
01. Artifact/The Turn
02. Broken Pieces Shine
03. The Game Is Over
04. Yeah Right
05. Feeding The Dark
06. Wasted On You
07. Better Without You
08. Use My Voice
09. Take Cover
10. Far From Heaven
11. Part of Me
12. Blind Belief

Sortie le 26 mars 2021 chez Sony/BMG.

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements