Vreid – Wild North West

Wild North West, neuvième album de Vreid, présente le travail le plus extrême et intense du groupe à ce jour, toujours aussi bon avec des chansons de black metal combinées à du rock mélodique. Ces influences ont toujours fait partie de l’ADN des Norvégiens et c’est ce qui fait si bien leur réussite, même en 2021. Ce neuvième opus se présente comme un album concept parallèlement développé à un film entier avec lequel le groupe vous emmène en voyage.

Depuis ses débuts tumultueux, la scène norvégienne a toujours été pionnière du black metal. Pendant que certains continuent d’embrasser l’histoire du black metal dans le cadre de leur héritage musical, de nombreux groupes emblématiques ont maintenant évolué dans diverses directions. C’est le cas de Vreid à la tête du mouvement black’n roll en Norvège. Le groupe est né en 2004 des cendres de Windir après la mort tragique de Terje « Valfar » Bakken. Les légendes de Sognametal (album de Windir) ont déclaré la volonté d’explorer de nouvelles voies musicales, qu’elles ont poussé encore plus loin que prévu avec leur nouveau disque Wild North West.

Ce neuvième opus n’est pas seulement une suite de chansons, mais un album concept qui s’est développé parallèlement à un film entier. Tout au long de huit chapitres, Vreid vous emporte dans un voyage au plus profond des montagnes, vers un endroit sombre où les frontières entre réalité et fantaisie s’estompent et où la mort n’est qu’à un pas derrière vous. Pour Wild North West les Norvégiens ont vraiment fait quelque chose d’unique et ont rehaussé leur art d’une nouvelle dimension. Pas seulement en ce qui concerne la taille du projet mais aussi en matière de musique, vidéographie, créativité et détermination.

Nouvel album, Vreid, Wild North West, black‘n'roll, metal, black metal, rock'n'roll, Norvège, Season of Mist, 2021

Le fondateur et bassiste Jarle Hváll Kvåle déclare à propos de cette nouvelle production : «Wild North West est une histoire de concept sur la vie elle-même et son ombre éternelle: la mort. Il est construit autour du monde et de notre personnage de fiction E, mais il est sûrement inspiré par ma propre vie, la vie de mon groupe, des événements historiques et de nombreux récits qui m’ont inspiré au fil des ans. Est-ce une histoire vraie ou fictive? Je devrais dire les deux, et parfois c’est difficile de faire la différence ».

Vreid a toujours choisi une évolution constante marquée par des phases avec des paroles souvent d’inspiration historique. Cela se remarque notamment avec les albums I Krig (2007) et Milorg (2009), qui ont tous deux tourné autour de concepts traitant de la résistance et libération de la Norvège pendant la Seconde Guerre mondiale. A l’inverse, avec ses trois opus suivants, la brigade norvégienne est revenue à ses racines nordiques sur Sólverv, qui a été très bien accueilli par la critique en 2015. Par la suite, 2018 est marqué par le départ du groupe de chez Indie Recording pour intégrer Season of Mist chez qui sort son avant-dernier album Lifehunger. un disque qui a mélangé avec succès des éléments du rock des années 70, du metal classique des années 80 et du black metal norvégien et qui a présenté une contribution remarquable du chanteur Addi Tryggvason de Solstafir sur le morceau « Hello Darkness ».

Wild North West présente le travail le plus complexe du groupe à ce jour. Toujours dans son univers de black’n’roll, ces influences ont toujours fait partie de l’ADN de Vreid, et c’est cette même combinaison qui fait l’esprit de Sognametal. D’ailleurs, un hommage remarquable à ce même esprit musical est rendu à travers la chanson « Into the Mountains ». Les idées de ce morceau ont été écrites en 2002 par Jarle Hváll Kvåle et Terje « Valfar » Bakken (Windir). Inspiré par ces idées, Hváll a écrit la chanson et inclus les pistes de démo originales de clavier de 2002, enregistrées à l’époque par Valfar. « Into The Mountains » est donc bien la pièce maîtresse de cet album tant au niveau des éléments présents comme le chant féminin que de l’histoire qui se cache derrière l’écriture de cette chanson.

Nouvel album, Vreid, Wild North West, black‘n'roll, metal, black metal, rock'n'roll, Norvège, Season of Mist, 2021

Dès le départ, la première chanson (qui porte d’ailleurs le nom de l’album), établit directement la loi. Après la courte et inquiétante intro à l’orgue, la chanson vous frappe directement au visage. De plus, bien que le dernier opus Lifehunger présente quelques moments de chants clairs, Wild North West laisse la sensation qu’il en détient beaucoup plus avec les chansons « The Morning Red » et « Dazed and Reduced ». L’impression qu’il est beaucoup plus rock que les précédents albums se fait également ressentir mais absolument pas négativement. Les riff de guitares au début de « Wolves At Sea » sont redoutables et la ligne de basse de « Shadows of Aurora » l’est encore plus. « Spikes Of God » est quant à lui le morceau le plus lourd de Wild North West, celui qui se rapproche le plus d’un morceau classique de black metal.

Ainsi, Wild North West est un très bon album, sûrement bien meilleur que sa précédente production. Vreid montre ici l’accessibilité du black metal qui se mélange très efficacement au rock’n’roll. Le tout orchestré à travers un album concept aux riffs et voix efficaces. Ce neuvième album présente aussi le travail le plus extrême des Norvégiens avec la réalisation d’un film en parallèle à l’album. Vreid est attendu de pieds fermes sur scène en France !

Sortie le 30 avril via Season of Mist.

Tracklist:
1. Wild North West
2. Wolves at Sea
3. The Morning Red
4. Shadows of Aurora
5. Spikes of God
6. Dazed and Reduced
7. Into the Mountains
8. Shadowland

Line-up:
Jarle Hváll Kvåle: Basse, piano, guitare et voix additionnelle
Sture Dingsøyr: Voix et guitare
Jørn Holen: batterie
Stian Bakketeig: guitare

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements