Dee Snider – Leave A Scar

Increvable. Indéboulonnable. Inoxydable… Depuis la fin de l’aventure Twisted Sister en 2015, le frontman Dee Snider n’en finit pas de faire parler de lui – et en bien ! – au travers de sa carrière solo. Ainsi, après We Are The Ones et For The Love Of Metal sortis respectivement en 2016 et en 2018, voilà que le chanteur revient en force avec un nouvel album intitulé Leave A Scar afin de porter bien haut l’étendard du heavy metal et de dézinguer les travers de la société actuelle. À 65 ans passés, (Dieu) le père Snider veut encore une fois prouver au public qu’il a le feu sacré et qu’il va falloir compter avec lui sur toutes les scènes metal du monde entier. En effet, Leave A Scar se veut comme un album hautement racé et rageur, une sorte de cri primaire pour tous les sans-voix du monde… Tout un programme !

Comme on pouvait s’y attendre, « I Gotta Rock (Again) », le morceau d’ouverture est une redoutable entrée en matière énergique et hautement fédératrice. Ce bon vieux Dee Snider a toujours ce sens aigu de la mélodie et force est de constater que cette fois encore il fait mouche. Mais loin de tomber dans une réédite peu inspirée de titres joués en pilotage automatique, le chanteur a pris l’option d’essayer des choses nouvelles dans ses approches vocales. De fait, même si la construction de certaines compositions reste sur des bases classiques intro/couplet/refrain etc., Dee Snider réussit à bien varier ses lignes de chants et proposer des angles d’attaque intéressants (« Before I Go », la ballade râpeuse « Stand », …). À ce titre, le morceau « Time To Choose » sur lequel est invité George « Corpsegrinder » Fisher, le vocaliste de Cannibal Corpse témoigne de la volonté de l’ex Twisted Sister de proposer de la nouveauté. Bien entendu, Leave A Scar laisse la part belle au heavy metal classique qui a fait les grandes heures de Dee Snider, mais il faut bien avouer que le chanteur vit avec son temps. C’est pourquoi il a encore une fois fait appel à Jamey Jasta d’Hatebreed pour produire ce nouvel album en collaboration avec le batteur Nick Bellmore. De ce fait, Leave A Scar s’inscrit dans la droite lignée de For The Love Of Metal avec une redoutable efficacité et un son incisif et résolument moderne qui donnent à l’ensemble énormément d’épaisseur (« Open Season », « S.H.E », « In For The Kill », …).
 


Du côté des musiciens, Dee Snider a eu la bonne idée de (re)faire appel aux fines gâchettes que sont Nick Bellmore (batterie), Russel Pzütto (basse) et les gratteux Charlie Bellmore et Nick Petrino. Ces derniers permettent au frontman de mettre en avant des compositions brutes de décoffrages et plutôt rapides (« Down But Never Out », « The Reckoning »). Bref, Dee Snider se paye un album de jeune avec ces quatre briscards-là qui font ô combien le job ! Ainsi, au-delà des rythmiques implacables, la qualité des riffs et des soli est racée (« Crying For Your Life », « Before I Go ») et donne sacrément envie de taper du pied.

En fin de comptes, Leave A Scar démontre encore une fois que ce bon vieux Dee Snider a encore des choses à dire et que la situation du monde actuel est pour lui une source d’inspiration et de colère intarissable. Alors que pas mal de monde pensait que la tournée de For The Love Of Metal serait sans doute la dernière pour lui, le chanteur vient de prendre tout le monde à contrepied avec cet album abrasif. Prenez-en de la graine, les jeunes !

Tracklist :

01. I Gotta Rock (Again)
02. All Or Nothing More
03. Down But Never Out
04. Before I Go
05. Open Season
06. Silent Battles
07. Crying For Your Life
08. In For The Kill
09. Time To Choose
10. S.H.E.
11. The Reckoning
12. Stand

Sortie le 30 juillet 2021 chez Napalm Records

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements