Beartooth – Below

Trois ans après Disease et un confinement d’écriture plus tard, Beartooth est de retour avec un quatrième opus sous le bras répondant au sombre nom de Below. Après trois albums dans une veine assez similaire, l’attente autour de ce nouvel enfant de Caleb Shomo était assez palpable dans la scène. Alors que vaut ce Below ? Éléments de réponses ci-dessous.

 


Depuis la sortie de son premier album en 2014, Beartooth était d’une régularité exemplaire avec ensuite des sorties en 2016 puis 2018. Le cercle des deux ans est cassé pour ce Below mais il faut dire que pour beaucoup 2020 ne fut pas une année propice à la sortie de nouvelles compositions, et c’est donc en juin 2021 que Caleb Shomo offre au monde entier sa dernière création. Pour ceux du fond qui ne suivent pas attentivement la carrière du groupe, Beartooth n’est un groupe que sur scène car dans les coulisses c’est bien le frontman qui est aux commandes d’absolument tout. Chant, guitare, basse, batterie et production, tout y passe.

A la sortie de Disgusting en 2014, la recette de Beartooth était assez innovante à mi-chemin entre le punk hardcore et le metalcore tout en gardant un côté très accessible notamment sur les refrains. Depuis cette recette n’avait pas beaucoup évolué et malgré la qualité toujours grandissante des compositions, on pouvait sentir un essoufflement pointer le bout de son nez. C’est d’autant plus inévitable quand une personne s’occupe d’absolument tout en termes d’écriture, de composition et d’enregistrement.

Ce n’est d’ailleurs pas le premier single de l’album, « Devastation », qui nous a rassurés sur ce point tant le titre ressemble à un titre qu’on aurait pu retrouver sur Disease ou même Aggressive. Rien de négatif à cela, c’est un excellent morceau dans la veine de ce que nous propose Beartooth actuellement mais cela pose des questions sur la capacité de Caleb Shomo à se réinventer ou tout du moins à revisiter sa recette originale. Une semaine plus tard débarque « The Past Is Dead » et nos yeux s’illuminent, un breakdown inspiré avec un riff de guitare emprunté aux plus belles heures du hard rock / heavy metal et mis à la sauce 2020.
 

caleb shomo, red bull records, new, album, record, 2021


Le riff de guitare sur « The Past Is Dead » n’est pas le dernier emprunt de cet opus au heavy metal et c’est bien cela l’attrait principal de Below. Le mélange entre punk hardcore et metalcore avec un côté nous ramenant aux années 70 / 80 dans l’approche de composition de certains riffs donne un tout nouveau relief à la musique de Beartooth. Alors attention, cela ne veut pas du tout dire que Caleb Shomo a décidé de pomper la qualité d’enregistrement, ni les riffs sortis à l’époque. C’est simplement qu’il a insufflé un vent de fraîcheur qui donne toute sa saveur à l’album. On se retrouve donc avec plein de petites nouveautés disséminées dans l’album, avec comme conclusion un titre instrumental, quelle surprise !

Si ce sont les parties violentes que vous préférez chez Beartooth et que vous attendez avec impatience de retourner dans une petite salle pour lancer des moulinets dans le pit, il y a aussi ce qu’il faut sur Below. En tête d’affiche on notera le breakdown absolument fou de « Dominate », sans doute le plus violent de la carrière des Américains, bien soutenu par le cri presque glaçant de Caleb Shomo. « No Return », « I Won’t Give It Up » et « The Answer » ne sont pas non plus en reste en termes de violence et nous montrent une nouvelle fois que le musicien a eu l’intelligence d’agrémenter ses breakdowns de riffs qui restent en tête. Pari gagné.

Below est une nouvelle démonstration de la qualité de Caleb Shomo à sortir des mélodies efficaces notamment sur les refrains, c’est parfois assez facile dans l’approche mais le résultat est sans appel. Il est très difficile de ne pas avoir les refrains de « Skin » ou « Devastation » en tête après seulement une écoute et pour les autres morceaux il ne vous en faudra pas beaucoup plus, c’est certain.

Avec ce nouvel opus Beartooth rassure ses fans sur sa capacité à évoluer doucement mais sûrement tout en gardant les éléments de sa réussite. D’un autre côté Below est clairement un album capable d’ouvrir la porte à un nouveau public (surtout aux USA) qui saura apprécier les incartades hard-rock tout en se familiarisant avec le chant crié et les breakdowns proposés. Au final le compromis est plus qu’intéressant faisant de Below un nouveau pilier de la carrière du combo.
 

Tracklist :

Below
Devastation
The Past Is Dead
Fed Up
Dominate
No Return
Phantom Pain
Skin
Hell Of It
I Won’t Give It Up
The Answer
The Last Riff

Below de Beartooth est sorti le 25 juin 2021 chez Red Bull Records.

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements