Les sorties d’album Underclass, novembre 2005 : Annihilator / A Traitor like Judas / Perzonal War / Dreamland

Underclass Label/Distribution/Promotion présente :

ANNIHILATOR - Schizo Deluxe (AFM Records) /A TRAITOR LIKE JUDAS - Nightmare inc (Dockyard1) /PERZONAL WAR - When times turn red (AFM Records) /DREAMLAND - Future's calling (Dockyard1)

Quatre groupes à  découvrir sur le site d'underclass

ANNIHILATOR - Schizo Deluxe (AFM Records)

On en a déjà  parlé et on en a diffusé un extrait dans La Housse à  gratt', Jeff Waters et sa bande sont de retour pour le 11eme album studio d'ANNIHILATOR. Ils nous distillent une vraie déferlante de riffs thrash modernes, puissants et rapides à  souhait. Les solos sont toujours aussi impressionnants, et la guitare en général est d'une rares précision.Maximum satan est plus lourd que le reste de l'album, Drive semble tout droit issu du "State of Euphoria" d'Anthrax avec un refarain qui rappel "Now it's Dark", avec Warbid nous sommes plus proche de Pantera, Plasma Zombies est d'une rare puissance, rapide et furieux, Invite it sonne purement techno thrash avec dans le refrain une touche d'ironie et de grosse déconne jouée à  100 à  l'heure, Like father, Like Gun est beaucoup plus rock looser, gros riff bien lourd et refrain accrocheur, puis nous retrouvons du speed à  la Anthrax avec Pride, du bon gros riff destructeur et des mélodies accrocheuses sur Too Far Gone, Clare parait calme après ce qui précede, mais ce n'est pas non plus vraiment une ballade, enfin, Something Witchy clos cet album réussi du groupe.

Schizo Deluxe :
10/11/2005 / 14,00 E

1. Maximum Satan
2. Drive
3. Warbird
4. Plasma Zombies
5. Invite It
6. Like Father, Like Gun
7. Pride
8. Too Far Gone
9. Clare
10. Something Witchy

http://www.underclass-music.com/


A TRAITOR LIKE JUDAS - Nightmare inc (Dockyard1)

A TRAITOR LIKE JUDAS est un groupe allemand de Brauschweig fortement influencé par la scène Suedoise, à  tel point qu'à  certains moments on croirait que AT THE GATE se sont reformé. Leur musique est un mélange donc d'influences nordiques et de thrashcore mélodique. Le chant est furieux, hurlé tout du long de manière aigüe, les guitares sont tout autant harmonieuses que lourdes et puissantes, et l'ensemble est parfaitement bien produit. Cet album est agréable à  écouter, il pêche peut être par une trop grande linéarité et un manque d'originalité, même si les cinq musiciens font preuve tout du long d'invention au niveau des mélodies diverses et variés, et d'une bonne maitrise des riffs rythmiquements sacadés.

Nightmare inc :
21/11/2005 / 13,00 E

1. Intro
2. Die without
3. No more silence
4. Nightmare inc
5. From my cold dead hands
6. The swan
7. A good day to die
8. Memory hall
9. To the bones
10. You RIP our guts out
11. On freedom square

http://www.underclass-music.com/


PERZONAL WAR - When times turn red (AFM Records)

Voici un groupe allemand qui nous propose son nouvel album "When the sky turn red". Dès le premier titre, on se dit que nous avons affaire là  à  une copie très bien faite de NEVERMORE, mais il n'en ai rien. Le chant se transforme bientôt, et il nous évoque tout d'un coup le James hetfield de l'époque "Black album". Nous avons donc affaire aux Frantic Machine allemand, ci ce n'est qu'ils en sont déjà  à  leur cinquième opus. L'ensemble est de très bon niveau, c'est propre, la production est bonne, et nous retrouvons sur quelques titres comme 5 more days ou In flame, des refrains scandés à  l'allemande. Leur musique si elle rappelle fortement metallica, s'apparente cependant à  la bonne époque du groupe californien. Les riffs sont thrashies et les tempos généralement assez soutenus, bref c'est du bon, du solide, ils savent tirer partit de leurs influences et ils le font bien.

When times turn red :
21/11/2005 / 15,00 E

1. When Time Turns Red
2. In Flames
3. For The Last Time
4. The Unbeliever
5. My Conspiracy
6. New Age
7. Frozen Image
8. 5 More Days
9. Hope Dies First
10. Inferno

http://www.underclass-music.com/


DREAMLAND - Future's calling (Dockyard1)

Pour leur premier album, les suedois de DREAMLAND n'inventent rien, mais ils produisent un heavy metal puissant et mélodique à  la HELLOWEEN, ou à  la HAMMERFALL. Tout les ingédients y sont, les refrains guerriers scandés à  l'allemande, et les riffs heavy classiques teintés d'un soupçon de EUROPE dans la voix. A noter Fade away et Blank mind, les deux ballades sirupeuses à  souhait de l'album pour faire mouiller les minettes, et les titres plus rythmés comme A new way et Dreamland, qui ne manqueront pas de faire secouer les têtes lors des concerts. Du speed melodique un peu conventionnel au final, mais le groupe n'est pas dénué de talent comme semble le prouver leur découverte par Joacim Cans de Hammerfall et Andy LaRocque de King Diamond.

Future's calling :
21/11/2005 / 13,00 E

1. The Chance (intro)
2. Hearts Like Lions
3. A New Way
4. Breaking The Chains
5. Destiny
6. Die Slowly
7. Fade Away
8. All For One
9. Dreamland
10. Future's calling
11. Blank Mind
12. A New Dimension
13. Repeating Supremacy (outro)

http://www.underclass-music.com/



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :
Advertisements