King Ov Hell, bassiste de Gorgoroth

La Housse à  Grattec’est le 15 juin dernier aux alentours de 21h30 qu’Iskaria se retrouvait avec au bout du fil King Ov Hell bassiste du groupe de Black metal GORGOROTH pour parler de la future sortie du nouvel album des black metalleux Norvegiens « Ad Majorem Sathanas Gloriam ».En Fan absolu du groupe, Iskaria en bon suppôt de Satan fit une sorte d’allegeance en préambule avant d’approfondir l’actualité du groupe.

Question : D’abord pour commencer, je aimerais te dire, en mon nom ainsi qu’en celui de La Grosse Radio.com, que je suis très honoré de pouvoir faire cet interview pour la sortie de ce nouvel album : en effet, Gorgoroth est un de mes groupes préféré avec Immortal devenu maintenant I et Nazum.

King : c’est sympa, merci.

Q : le nouvel album sort bientôt, y aura t-il une tournée par la suite ?

King : Nous ne pouvons débuter une tournée pour l’instant parce que Gaahl est en prison, il devrait être libéré au mois de décembre donc nous allons commencer par la promotion du nouvel album, puis nous pensons que la tournée commencera au début de l’année 2007 dès que Gaahl nous aura rejoint et aura repris sa place au sein du groupe. La tournée se poursuivra toute l’année en Europe et aux Etats Unis.

Q : Pouvons nous espérer de vous avoir pour quelques dates en France ?

King : Il y aura bien sûr plusieurs dates dont certaines en France mais nous allons continuer à répéter également car nous avons déjà des idées pour l’album suivant. Il y aura donc des dates en France mais le nombre reste méconnu pour l’instant, ça sera fonction de notre planning de travail.

King et Infernus

Q : Y aura t-il un clip d’un titre de votre nouvel album disponible sur votre site Web ?

King : Il y a un clip promotionnel déjà disponible sur le site de Regain Record, ainsi que plusieurs extraits de l’album en pré écoute ainsi que le titre 2 de l’album « Caving A Giant » en écoute complète, donc on peut déjà se faire une idée du nouvel album. On pourra peut être réalisé d’autres clips mais pour l’instant ce n’est pas au programme.

Q : Après plusieurs changements successifs de line up, penses tu que le groupe définitif est enfin réuni ?

King : Eh bien, c’est vrai que depuis 1995, il y a eu beaucoup de changement au sein de Gorgoroth dus essentiellement à des points de vue différents mais il ne faut pas oublié que depuis notre arrivée dans les années 90 au sein du groupe, c’est moi et Gaahl qui écrivons la majorité des compos et des textes avec Infernus également. Nous fonctionnons à trois, nous n’avons pas besoin d’autres membres permanents c’est pourquoi notre line up change entre les enregistrements studio et les lives !

Q : Ok. Qu’est qui t’influence dans l’écriture des nouvelles chansons, comment avez vous prépare ce nouvel opus ?

King : Nous avons commencé par travailler chacun dans notre coin avec des idées plus ou moins bonnes qui nous sont venues. Puis nous nous sommes retrouvé et avons mis en commun ces idées. Le problème c’est que nous n’avions pas de batteur et sans lui, il nous était difficile de mettre au point les titres et le fait que Gaalh est en prison ne nous a pas arrangé non plus. Nous avons donc cherché un batteur que nous avons trouvé début janvier : c’est en fait Frost (Satyricon) qui a accepté de nous filer un coup de main. Nous avons ensuite fait des essais hors studios et les morceaux qui nous semblaient les meilleurs, nous les avons retravaillés en studio. La majorité d’entre eux sont présents sur l’album.

Gaahl

Q : Certains vous considèrent comme un groupe noir voire malsain avec pour idée récurrente le culte de Satan et de ses apôtres, comme pourrait le confirmer le titre de votre nouvel album (Ad Majorem Satanas) que pouvez vous leur répondre ?

King : Ad Majorem Satanas est inspiré d’un écrit du philosophe Thomas Aquina (1225-1274) intitulé « Ad Majorem Dei Gloriam » (Ndrl : à la plus grande gloire de Dieu) ; nous avons tout simplement inversé le message en retournant la croix du christianisme. Gogoroth est un groupe qui veut marquer les esprits. Nous voulons avoir de l’impact auprès des gens qui nous écoutent, nous voulons les contrôler, la peur et la terreur sont de bons instruments. Nous sommes un groupe de black métal, et ceux qui paniquent en nous voyant, ça nous excite, car notre but est de leur faire peur et de les marquer à vie.

Q : Que faites vous en dehors du groupe ? Quel type de musique écoutez vous ?

King : Eh bien, nous écoutons d’autres styles de musique et cela peut nous influencer dans l’écriture de nouveaux titres mais la plus part du temps, nous écoutons du métal car nous vivons au jour le jour comme le groupe : nous sommes Gorgoroth, nous pensons Gorgoroth, nous vivons Gorgoroth……Gogoroth est plus qu’un groupe, c’est une façon de penser, une certaine forme de philosophie que nous tachons de mettre en pratique tous les jours. Cela permet aussi de nous remettre en question pour nous faire avancer, évoluer….Il y a aussi les émotions que nous éprouvons que se soit au niveau du groupe ou en dehors, elles sont très importantes et nous permettent d’avancer au sein du groupe.

Q : Afin de conclure, quelque chose à rajouter

King : Notre planning reste serré tant au niveau de Gorgorth que de I que j’ai rejoint maintenant depuis environ un an, mais c’est comme ça que je fonctionne et c’est ce qui me permet de créer encore et encore. Je ne m’imagine pas rien faire….
 

Propos recueillis par téléphone par Iskaria le 15 Juin 2006



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements