Delroy Williams : disparition de l’auteur de I Stand Black

Delroy Williams, pas un nom forcément connu, mais qui a écrit de très bons titres, comme le fameux "I Stand Black".
Il vient de tirer sa révérence à 76 ans. Retour sur un artiste qui aurait mérité une plus grande reconnaissance.

Delroy Williams
 Delroy Williams -Pochette de l'album  I Stand Black

Delroy Williams en trio.

Delroy Williams nait en 1948 à Westmorland Parish, Jamaïque. Mais comme beaucoup de famille, il déménage pour la capitale jamaïcaine alors qu’il est tout jeune.

Il fonde un premier groupe, The AfroTones avec Georges Allison et Ricky Grant (qui partira plus tard pour The Gaylads et sera remplacé par Shirley Forbes). En 1968, ils enregistrent leur premier single "If I am a corner" sur le label Sep Records.

Le trio vocal change plusieurs fois de nom. The Madlades ou The Highlights sous lequels ils enregistrent entre autre "Losing you" et "Ten to One" pour le Studio One. Ce dernier donnant lieu à un riddim maintes fois repris comme le terrible "Ten Against One" de Big Youth !

Delroy Williams part ensuite dans une carrière solo. Il enregistre notamment "Spanish Harlem" pour Black Star et   "Let’s be people" pour Tomorrow.

Delroy Williams rencontres Augustus Pablo.

Le grand Augustus Pablo le prend sous son aile en 1976 et enregistre alors avec lui SON hit "I Stand Black"  Augustus Pablo avait ce don de s’entourer de chanteurs talentueux : Jacob Miller, Hugh Mundell, Tetrack etc...

Pour le maître du melodica, Delroy Williams enregistre de nombreux titres qui en feront le meilleur album en 1977 parmi lesquels figurent "Jah Children Love", "Crucial", "Heathen Valley" et forcément «  I Stand Black »
Sur cet album figurent aux choeurs son ancien coéquipier Ricky Grant, mais aussi Norris Reid et The Sisters Jam (Les sœurs Jennifer et Marcia Wakeland qui ont sorti l’excellent "A Man Like You" pour… Augustus Pablo. NDLR).

Par la suite il fera d’autres albums, plus confidentiels mais qui comportent aussi quelques pépites : Two timer avec "no friend" ou "Mr Cops", et Darkness with fire avec le titre éponyme et "War a go stop".

Une voix harmonieuse, une belle rencontre avec Augustus Pablo qu est présent sur les 3 albums (en qualité de producteur et/ou musicien).

Il s’essaye aussi avec succès au dancehall avec le terrible "Puss Sample" sur le fameux « Bobby Babylon » riddim. On pouvait encore le voir lors de tournée. Mais le créateur l’a rappelé à lui. Les artistes passent, leur musique est éternelle !

Article hommage à Delroy Williams
10/11/1948 - 31/05/2024
RIP

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...