Beres Hammond – One Love One Life

J’ai découvert à nouveau, il y a quelques temps Monsieur Beres Hammond : une sacrée voix de crooner. En cherchant à lire sur cet artiste, je me rends compte que je suis comme pas mal de femmes. Bref, le chanteur plaît à la gente féminine, mais pas seulement.

Hugh Beresford Hammond est comparé à « l’Otis Redding du reggae » ; il a collaboré avec Marcia Griffiths, Buju Banton,Sizzla, Tarrus riley, Romain virgo et beaucoup d’autres…

Connu depuis les années 70, en temps que chanteur funk- reggae au sein du groupe Zap Pow, on peut dire que Beres Hammond, né en Jamaïque en 1955 et nourri au gospel, à la soul et plus tard inspiré par Otis Redding, Marvin Gaye, Sam Cooke et Alton Ellis et prenant goût plus tard à écouter  des artistes comme Peter Tosh et Heptones, a su durer, car il a toujours été présent sur le devant des scènes reggae.

Dans son 1er album studio Soul Reggae en 1976, le titre"One Step  Ahead" devient un hit et single. Suivra "I’minLove" et d’autres titres qui seront des succès, tels, "Groovy Little Thing", "What One Dance Can do", "Is the Sign", "Respect to you Bab", des singles produits par sa propre maison de disques Harmony House et aussi en collaboration avec Willie Lindo.
Sa rencontre avec Donovan Germain, producteur du label Penthouse, sera déterminante dans son succès international avec un titre comme "Tempted to Touch".
Il nous revient avec un double album One Love, One Life, (VP Records) sorti dans les bacs en Janvier 2013, qui était déjà disponible en digital en Novembre 2012, ceci quatre ans après Moment In time (2008), chez VP Records. (Album en co-production entre VP Records et Harmony House, le label de Beres Hammond.)
Beres Hammond a produit la majorité des titres via son label Harmony House, sauf quelques titres en co- production, comme "No Candle Light" participation de Donovan Germain qu’il avait rencontré lors de trois années qu’il avait passé à New York, "In My Arms" avec Colin Bulby York et "More time" avec Mickael Fletcher.

2 CD chacun de 10 titres constituent cet album.
Le premier, de style romantique est consacré à l’amour.  Beres Hammond y excelle, de par sa belle voix caractéristique, légèrement cassée, très sensuelle et si séduisante. Chacune de ses chansons transmet l’émotion qu’elle soit au travers de la peine, de la tristesse, de la joie, sa voix si particulière exprime aussi bien les larmes que l’enthousiasme du moment amoureux. Les grincheux diront que c’est une musique pour ‘mamies’ (oui, je l’ai lu !), mais des foules aiment çà parce que l’homme est sincère et met toute sa ferveur dans ses chansons, preuve en est son succès au Garance Festival pour la France en 2012 et partout où il passe.

Beres Hammond est issu d’une famille où il était le seul garçon avec de nombreuses sœurs ; il a eu tout loisir de savoir observer et connaître les qualités et travers de celles-ci, pour s’en servir dans les paroles de ses chansons d’amour.
Dans des chansons comme "No Candle Light" (titre digne d’un tube) et "In My Arms", les titres parlent d’eux-mêmes, sur un rythme reggae agrémenté de sons aux couleurs modernes pour "No Candle Light" et plus dance hall pour "In My Arms". Toutes ces Love’songs sont pour le chanteur des invitations à danser.
Il y a aussi du Ska dans "Can’t Waste No Time", où présence d’harmonica et le phrasé du talentueux Dean Fraser au saxophone. Dans ce morceau on assiste à un petit passage où Béres à la façon des jazz singers qui font du scat, s’amuse en onomatopées.
On retrouvera le rythme ska dans le cd2 sur "Don’t you feel like dancing".
"More time", titre co-produit avec Mickael Fletcher est une belle ballade avec chœurs au style soul love.
Dans le titre "Still Searching",du cd2, je retrouve des intonations à la Otis Redding.

Le second CD est plus life conscient, plus axé sur le social, le spirituel, le culturel, la conscience de notre environnement et l’actualité de la vie de tous. Beres aime partager chaque expérience de la vie, ce qu’elle lui apporte et ce qu’il peut apporter aux autres par la chanson.
Dans une interview, il dira " Every single day, i get a chance to sing a song about what i learned today". (Chaque jour, j’ai la chance de chanter une chanson sur ce que j’ai appris aujourd’hui). Cf interview d’Angus Taylor.
J’aime bien l’emploi du verbe ‘learn’, montrant par là l’humilité de B. Hammond face à la vie qui lui apporte dans son quotidien des expériences enrichissantes, même dans les plus courantes. Il en ressort un optimisme et une forte générosité perçus tout le long de ses chansons sur le cd One Life, pas forcément l’optimisme béat, car il sait être ironique, mais jamais avec haine, toujours dans une peine ou joie partagée et empreinte de compréhension. En fait, c’est un chanteur qui donne beaucoup et se nourrit sur scène de ce retour d’amour que lui apporte son public.

Ont participé à cet album certains musiciens qui sont des légendes vivantes, tels Dean Fraser, le saxophoniste, Michael Fletcher bassiste et producteur, Robbie Shakespeare bassiste et son compère le batteur Lowell  ‘Sly’ Dunbar, Kirk Bennett percussionniste, Steven Marsden clavier et bien d’autres encore. La liste de ceux qui ont écrit et ont partagé cette aventure est impressionnante.

Beres Hammond est l’artiste incontournable sur les grandes scènes reggae depuis les années 90, 2000 et toujours adulé en 2013. Cette gloire il la doit à son talent, sa classe, sa sincérité et le fait qu’il chante la vie et tout ce qui va avec comme l’amour et ce qui touche à l’existence de tout un chacun.

 

 

     Disc 1                                                                                                                      
         
1. No Candle Light
2. Can’t Waste No Time
3. In My Arms
4. Crazy Dream
5. Lonely Fellow
6. My Life
7. Keep Me Warm
8. More Time
9. Shouldn’t Be
10. The Song

      Disc 2

1. Still Searching
2. Don’t You Feel Like Dancing
3. One Love, One Life
4. Can’t Make Blood Outta Stone
5. You Stand Alone
6. Not Made of Steel
7. Family
8. The Truth Will Live On
9. Prime Time
10. I Humble Myself

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements