Clinton Fearon – ITW Breaking News

Clinton Fearon est de retour en France avec l'album Breaking News et l'EP Guiding Star. Il est là pour donner quelques concerts et nous enjailler de bonnes harmonies. De passage sur Paris, The Maestro, sa femme Catherine et Max d' iWelcom avaient RDV avec La Grosse Radio pour aller prendre notre dose de bienveillance à la Fearon. Direction les studio UbizNews qui nous ont accueillis, pour se poser tranquillement et échanger avec Clinton.

ClintonFearon-Breaking News

LGR : Enchanté et honoré de pouvoir échanger à nouveau avec vous - Clinton et Catherine. Ça fait plaisir de vous revoir en France après cette période pandémique. Tout d’abord, comment allez-vous ?

Clinton et Catherine : Il y a réellement un sentiment de liberté, qu'il peut voler à nouveau et dans tous les sens du terme. Au sens propre comme figuré puisque que l’on peut prendre l’avion désormais pour chanter de nouvelles choses.

Personnellement, je tiens à vous remercier pour les Sunday lives et toutes les petites vidéos réalisées pendant ce confinement. Cela faisait un bien fou de vous retrouver. C’étaient vraiment des moments très attendus !

Merci. Un moment très spécial! Mais ces lives étaient une vraie thérapie pour nous aussi. Après tout ce qui s’est passé au travers de ces lives que l’on faisait tous les deux, nous en sommes très heureux. On reçoit encore beaucoup de témoignages aujourd’hui qui expriment à quel point cela a aidé les gens et toute cette dose d’amour à travers ça. Pour nous aussi, cela nous a donné un propos pour vivre et un réel soutien. Merci

Guiding Star

On va aborder l’EP Guiding Star sorti juste en fin de confinement. En collaboration avec Les Naya Rockers, un groupe légendaire. Ce projet date de cette année ? Peux-tu nous en parler stp ?

Guiding Star date maintenant de 2012. Il a été fait il y a bien longtemps, mais il n’est présenté que récemment. Clinton apprécie ce morceau même s’il a été fait il y a dix ans.De toute évidence, il pense qu’il est sorti exactement au bon moment. Avec un peu de combustion parce beaucoup d’artistes, de musiciens ont sorti des projets au printemps cette année dans l’espoir de tourner derrière.
Et donc, on a eu beaucoup de collaborations de Clinton qui sont publiées. Comme avec les Naya RockersGuiding Star. Des gens vraiment super de la Côte Est de Boston que l’on a eu l’occasion de rencontrer en mai pour deux concerts. Humainement, ce sont des personnes très agréables.
Clinton a vraiment été intéressé par le traitement sur ce morceau. Les Naya Rockers ont fait la musique et se sont chargés du mixage. Ce n’est pas la manière habituelle que Clinton utilise pour ses titres, mais il apprécie vraiment cette façon de travailler la musique.
Sa voix est là et ses propos arrivent aussi au bon moment pour nous éclairer en quelque sorte.

Breaking News

L’album Breaking News sorti chez Baco Music et iWelcom Promo transcrit un peu ce message de luminosité. Dedans tu chantes le côté néfaste des médias télévisés, des infos et décisions des uns et des autres et ta vision vers la lumière.

S’il y avait un message général à sortir de Breaking News avec toutes ses différentes couleurs, le sens est, que c'est à nous de nous prendre en charge et à nous de prendre soin de nous. De ne pas attendre qu’il y ait des décisions politiques ou sociales qui soient mises en place. D’être solidaires envers notre prochain et de montrer de l’humanisme.

"Social Unrest"

Est-ce que tu peux nous parler de “Social Unrest” ? Le premier titre dévoilé qui renferme ce message. Et trouves tu que les gens ont manqué d’humanisme durant cette pandémie ?

Effectivement, Clinton pense que l’on est devenu encore un peu plus individualiste. Par ailleurs, nous n'avons pas eu de grands mouvements de la part de nos leaders.
Pour aider, un autre type de mouvement justement, éventuellement un rassemblement alors on s’est tous retranchés sur nos positions et on s’est un peu isolés.
“Social Unrest” est vraiment issu de cette inspiration.
Les leaders qui devraient prendre en charge les situations de crise comme la covid-19, en fait, n'ont pas fait grand-chose et même le contraire. Alors que les gens qui habituellement prennent soin des autres : Les infirmiers, les médecins, le personnel médical en général, les enseignants, eux, ont continué encore plus à prendre soin des autres.
Clinton tient vraiment à les remercier et à montrer sa gratitude envers toutes ces personnes qui ont veillé sur nous tous.

La conception des morceaux

Pour Breaking News, Clinton a dû modifier le processus de création des morceaux. J’ai cru lire que d’habitude, il enregistre une piste guitare et une voix alors que sur ce projet, il s’est occupé de la plupart des instruments. Est-ce que cela a beaucoup modifié sa façon de faire les choses ?

Quand on discutait avec Baco records pour ce projet, la décision a été prise que se serait des musiciens français qui joueraient.
D’habitude, Clinton avec sa petite démo travaille avec ses musiciens à Seattle en studio. Cette fois-ci, il a préparé une démo très précise. Pas seulement une ligne de guitare et une voix mais avec une ligne de basse, des lignes de guitare, des accords, des changements, des embellissements…Assez pour donner des indications aux musiciens qui étaient assez excités tout comme Clinton d’ailleurs. Qui ont travaillé avant de se retrouver en studio.

Riddim Source

On va donc parler de Riddim Source. Il y a des vidéos magistrales de Lives Sessions au Baco Studio. Bravo, c’est la fusion entre vous et une belle énergie se dégage. Nous sommes bien pressés de vous voir en live.

Ça, ça lui plait !
Le premier musicien que Clinton a rencontré, c’est Moctar,  qui tient les claviers. Il les tenait à l’époque déjà sur Inna de Yard et Clinton a été invité sur un été. En 2010, il me semble. Les deux s’étaient bien entendus. Matthieu de chez Baco, a organisé une session vidéo avec ses musiciens qui a été faite à MidiLive en France.
Quand Clinton est arrivé en studio et qu’il a commencé à jouer avec les musiciens, il a vraiment pris un gros plaisir.
C’est lui qui dirige son groupe à Seattle et il est vraiment exigeant. Il aime que se soit ‘ In The Pocket ‘.
Il faut que chacun soit bien carré dans le rythme et parfois, certains réagissent en disant : «On n’est pas des machines, tu en demandes trop, ce n’est pas possible». Du coup, Clinton se remet en question. Peut-être qu’il en demandait de trop. Mais quand il a joué avec Riddim Source, il s’est aperçu que non.

La Tournée

Une grande tournée se présente avec une grosse date en Octobre à L’Olympia avec Groundation. Clinton à l'affiche sur plusieurs festivals et ça démarre ce week-end. Ça va, pas trop la pression ?

On va commencer les répétitions et il est vraiment excité. Ça commence le 2 au Pyrène Festival et on a une belle tournée cet été et cet automne. Impatient de pouvoir jouer avec le Riddim Source. Ça va être un joli moment passé ensemble.

Clinton Fearon - Tournée 2022

Quelque chose à rajouter à cet échange ?

Clinton dit qu’il va bien et qu’il se sent bien à ce stade de la vie. Il est heureux de pouvoir faire ce qu’il aime encore et il souhaite que chaque personne trouve sa voie et de trouver un moyen de faire ce qu'il aime. Comme Clinton le dit souvent : C’est le secret du bonheur et c’est super important dans la vie.

Clinton souhaite que nous laissions tourner l’enregistrement et remercie du plus profond de son cœur sa femme qui est toujours à ses côtés (et que nous remercions pour la traduction). Il remercie également Max d’iWelcomPromo.

On ne fera pas mieux. Un grand merci à vous. Belle tournée et à très vite !!!



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements