Mista Savona Presents Havana Meets Kingston II

Havana Meets Kingston Part II est sorti début juin sous le label Baco Records/Cumbancha. Composé de 15 nouveaux morceaux, ce Tome 2 réunit l’âme vibrante du reggae à la chaleur dansante de la Rumba.

Havana Meets Kingston Part II est une nouvelle fois une pure merveille.

Havana Meets Kingston II

Réunir deux styles musicaux liés par leurs racines africaines, leur histoires coloniales et embarquant chacun leur propre direction n’est pas à première vue chose aisée.  L’ingéniosité du producteur et musicien Jake Savona montre son efficacité. Plus habitué jusqu’alors à nous embarquer dans son univers dub et reggae sous le blaze Mista Savona. C’est en 2017 que le fruit de cette passion déferle sur la planète avec la sortie du premier volet Havana Meets Kingston.

La genèse de ce projet

Le premier voyage direction Cuba de Mista Savona remonte à 2014. Au cours du dernier jour, l’Australien déjà amoureux des rythmes jamaïcains s’imagine de mélanger empreinte musicale Cubaine et rythmes vibratoires de Jamaïque. Deux styles uniques du folklore et empreint de la spiritualité de chaque île.

Un an plus tard, il retourne à Cuba. Cette fois-ci, il est entouré par un quatuor de pontes du reggae : Sly & Robbie, Winston ‘Bopee’ Bowen et Bongo Herman et vient de se voir octroyer une subvention de l’Austalien Council.

Objectif de ce voyage : Passer 10 jours à combiner musique cubaine et grooves profonds jamaïcains. C’est à La Havane dans les célèbres studios EGREM (Estudios Areito 101) qu’ont lieu les enregistrements. Là où l’album du Buena Vista Social Club en 1996 a été créé et dont l’équipement et l’atmosphère sont restés inchangés. Plusieurs sessions et plusieurs enregistrements plus tard ont vu naître Havana Meets Kingston Part I.

Havana Meets Kingston Part II

Quelques temps plus tard, le producteur Australien est de retour dans les Caraïbes.

Le but : Faire de nouveaux enregistrements et réunir étoiles montantes et artistes confirmés de Jamaïque et de Cuba. Le fruit de ce travail a déjà été dévoilé par le biais de clips. Les enregistrements du Mista Savona Presents Havana Meets Kingston Part II ont une nouvelle fois lieu dans les studios EGREM. D’autres studios ont notamment servis comme le Tuff Gong Studio à Kingston, le Nelson’s Studio à Vedado ou encore à Londres ou aussi à Melbourne.

Star jamaïcaine

Comme  Clinton Fearon avec “Human Chain” où il traduit le message d’une humanité morcelée à cause de la rancune, la cupidité ou encore la jalousie.

Les étoiles montantes

“The Fire From Africa” par exemple, avec l’étoile montante Micah Shemaiah associé au chanteur Gideon et au rappeur Cubain PuchoMAn. On retrouve Micah Shemaiah sur un second extrait intitulé “Destiny”.

Côté Jamaïque, on rencontre aussi d'autre stars comme Randy Valentine sur “Siempre Si”, Prince Alla sur “We Are One”, Stevie Culture sur “We can Do It”. Ou encore The Jewells sur “Slave Trade”, mythique groupe des années 70-80.
Mista réalise une vraie performance et un beau challenge en réunissant deux des voix de ce groupe peu connu. Un des chanteurs est totalement aveugle et vit isolé dans une cabane dans les hauteurs de Kingston. Il n'avait pas remis les pieds en studio depuis plus de 20 ans. Respect Mr Savona
On y remarque côté Cubain, Cimafunk, découvert avec “Beat Con Flow”.
Brenda Navarrete que l’on avait repérée avec "Havana Meets Kingston" -La Cancion EP 5 titres, . Solis, Changuito et bien d’autres artistes talentueux originaires des deux îles.

Ainsi on peut dire que ce tome II sorti le 3 juin, nous emporte une nouvelle fois en voyage. Un voyage à la croisée des chemins entre Jamaïque et Cuba. Le mélange des deux genres est une merveille et les découvertes musicales et artistiques toutes plus belles les unes que les autres. Bravo Mr Savona

La Promotion est assurée par iWelcom Promo

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements