Max Romeo & Christophe Rigaud au CCO Villeurbanne (29/10/2013)

Après quelques mois de disette, on nous annonce pas mal de Lives de qualité sur la région de Lyon. Ça fait donc plaisir de reprendre le chemin des salles de concert pour aller écouter du bon roots.

Ce soir, la tête d’affiche n’est autre que le vétéran Max Romeo accompagné de ses plus jeunes fils, j’ai nommé Rominal.

C’est Christophe Rigaud et son backing Band les High Reeds qui sont chargés de la première partie. Leur show est bien calé, et le public en redemande. Ils commencent réellement à se faire un nom sur la scène régionale voir nationale. N’hésitez pas à découvrir ces artistes sur Internet ou allez les voir sur scène s’ils passent dans votre région (cf interview Christophe Rigaud).

Christophe Rigaud

Vient le tour de Max Romeo. On est mardi soir, et la salle est pleine ! preuve de la notoriété de cette icone incontesté du reggae music.  A plus de 65 ans, le chanteur Jamaicain a près d’une trentaine d’albums à son actif. C’est donc sans peine qu’il arrive à nous offrir un show parfait, sans temps mort.  Le Charmax band qui l’accompagne fait vraiment dans la grosse artillerie ! les riddims sont solides, puissants. A noter une belle parité homme/femme dans son band avec autant de femmes que d’hommes, ce qui est plutôt rare dans ce milieu musical ! big up !

Max Romeo

Le set commence avec le classique "War Inna Babylon", avec toute la salle qui reprend les paroles. Je m’inquiète un peu en me disant que s’il commence par un de ces plus gros tubes, le concert risque de ne pas s’éterniser…

Heureusement, Max Romeo me fait mentir et offre un show solide de près de deux heures. Il passe en revue de nombreuses chansons de son catalogues mais également quelques reprises,  "Milk & Honey", ultra stepper en hommage à Dennis Brown, "Ska Ska Ska" des Skatalites et même une reprise de "Redemption Song" de Marley en accapela.

Max Romeo cède ensuite la place à deux de ses fils. Ils forment le Duo Rominal, contraction de leur deux prénoms (petit aperçu video). Bien que très jeunes, le style des deux frangins est déjà bien complémentaires, tout du moins, on distingue deux vibes différentes chez les deux rejetons. Un est plutôt chanteur, limite lover, l’autre est plus dans le Toast, rap, deejay. Ils nous offrent un petit intermède bien plaisant, avec Max Romeo en retrait, toujours attentif, qui assure les chœurs.

Max Romeo

Le concert se termine sur "Chase The Devil" pendant plus de 10 minutes. Max Romeo and the Charmax ont tenu leur rang sans problème ! Super moment.

Gros big up à l’associaton Back To Roots qui organisait ce concert à but caritatif, pour la construction de divers projet dans le village d’Akuakrom au Ghana. Big Up !

Crédits Photos: guidance

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements