Yaniss Odua & Natty Jean au CCO de Lyon

Jeudi dernier, le CCO de Villeurbanne nous proposait une pure soirée reggae avec Bob Sikou, Natty Jean & Yaniss Odua pour réchauffer cette fin de novembre plus que glaciale.

Mission réussie pour le CCO qui accueillait dans cette salle si conviviale ces artistes de qualité qui nous ont fait oublier pour une soirée le froid et la morosité ambiante.

C'est donc Bob Sikou qui ouvrait le bal en accueillant le public bien motivé et pour beaucoup, munis de drapeaux aux couleurs reggae (en l'honneur de Yaniss Odua et de son hymne "Rouge Jaune Vert" ...). Bob Sikou et son groupe (2 guitares, 1 clavier, 1 batterie et 1 contrebasse) nous mettent direct' dans l'ambiance. Une atmosphère chaleureuse chargée de notes latinos ambiancent le public lyonnais. Bob Sikou est enjoué et nous présente chacun de ses titres avec de petits indices plutôt drôles et qui font marrer le public qui joue le jeu. L'ancien chanteur des Bawajafar n’ free, nous fait voyager au coeur du "Désert du Chili" et d'autres contrées qui captivent le public et le font danser. Une belle première partie qui annonce du lourd pour cette soirée. Bob Sikou nous a donné de bonnes vibes et une belle énergie positive. A voir ou revoir sur scène si vous en avez l'occasion.

Bob Sikou au CCO Villeurbanne

 

Après une petite pause, on nous annonce Natty Jean sur scène. Tout le monde regagne la salle et c'est une entrée très appréciée du public pour Natty Jean backé par le Artikal Band. Il débute son set avec "I Believe" et nous emporte avec lui dans son univers. Pour ceux qui ne le connaitraient pas encore, il se présente très modestement, fait un petit big up à Danakil et enchaîne les titres de son album Santa Yalla.

Natty Jean au CCO Villeurbanne

Il fait chanter le public qui reprend volontiers ses titres. "La musique c'est le partage et l'amour" lance t il au public en voix. Il enchaîne ensuite par "Santa Yalla" et "Aida". Autant de titres qui nous font voyager. Le Artikal Band (2 claviers, 2 grattes, 2 cuivres (dont Das de Danakil au Sax') et 1 batteur) est en grande forme et accompagne à merveille Natty Jean. Un petit clin d'oeil au "bled" , le Sénégal et des paroles toujours positives sur de pures mélodies.

Natty Jean au CCO Villeurbanne

Un vrai moment de partage pendant tout le set de Natty Jean. Une vibe' positive et pleine d'espoir. On n'a pas envie que ça s'arrête tant on se sent bien. Après presque une heure de show, Natty Jean laisse la place à Yaniss Odua.

Après une nouvelle pause, c'est donc Yaniss Odua qui fait son apparition sur scène. Les afficionados et leurs drapeaux rouges jaunes verts, se sont massés à l'avant de la scène. Le set s'ouvre avec "Moment idéal" qui est aussi le titre de l'album de Yaniss Odua. Tout le monde est dans la vibe et reprend le titre de Yaniss Odua. L'ambiance est toujours aussi chaleureuse et encore plus bouillante. Le Artikal Band est toujours là pour backer Yaniss Odua. Une énergie débordante, des vibes positives, des lyrics conscients et un flow rapide mettent le public du CCO au top. Ca envoie du lourd. L'homme est généreux et donne beaucoup à son public.

yaniss odua

Les titres de Moment idéal s'enchainent et Yaniss Odua nous donne une baffe d'énergie tant il est à fond. "Rumbaton", "Laissez rouler" , l'ambiance est là. Le public reprend largement "Rabat joie" dont les lyrics nous rappellent un grand frère qui tire la sonnette d'alarme pour les plus jeunes. La Ganja tunne y passe aussi, plusieurs briquets (devenus rares en concert au détriment des téléphones portables) s'allument et accompagnent les mots de Yaniss. On danse, on chante, l'ambiance est détendue. Puis, Natty Jean rejoint Yaniss Odua sur scène et les deux compères entonnent "Madidin Africa" pour une version aussi top que celle enregistrée sur l'album avec Tiken Jah & Safiata Condé. C'est bon de les voir tous les deux en scène ensemble.

Yaniss Odua & Natty Jean au CCO Villeurbanne

yaniss odua

Yaniss n'oublie pas de nous offrir  "La Caraïbe" l'un de ses premiers riddims, toujours d'actualité et plus revendicateur que jamais. Le public connait les paroles par coeur et reprend plus motivé que jamais le riddim. Puis le moment de l'hymne tant attendu arrive, c'est le moment de "Rouge Jaune Vert". Tous les drapeaux s'agitent dans tous les sens, même sur scène la team porte ses drapeaux. Yaniss Odua nous offre son morceau au milieu d'une fôret de drapeaux et reprise en coeur par le public, toujours aussi présent niveau chant. Une pure vibe' ressort encore de ce moment. Puis le concert se termine, Yaniss nous présente les membres du Artikal Band et remercie chaleureusement le public du CCO qui a passé une soirée d'enfer. De l'énergie à revendre, de la bonne vibe et une générosité énorme. 

yaniss odua

En résumé, une soirée magnifique au CCO avec des artistes au top et avec une générosité palpable qui savent partager avec leur public et leur offrir des bonnes vibes à n'en plus finir. Une soirée où le temps semblait passer trop vite tant la vibe était bonne. Allez les voir, vous n'en ressortirez que sur un nuage.

Big up Bob, Jean & Yaniss !

Big merci à Cyrille & Max



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements