Patrice – Aéronef de Lille le 29 Janvier 2014

  C’est ce mercredi dernier que Patrice a foulé les planches de l’Aéronef de Lille pour présenter sa nouvelle tournée au public du Nord. Impatients de le voir, on ne pouvait qu’être hystériques au fur et à mesure que le début du concert approchait.
 

patrice


20h00 : pile à l’heure, c’est Noraa qui s’occupera de chauffer la salle lors de la première partie. Jeune chanteuse peu connue du grand public, elle se présente seule avec sa guitare et une voix des plus mélodieuses. Elle qui parle à peine français, elle sait communiquer les good vibes de sa musique et est très appréciée du public. Après avoir enchainé 5 à 6 chansons, elle quitte la scène sous un tonnerre d’applaudissements, ce qui annonce l’arrivée proche de Patrice. Cependant, la star afro-allemande sait se faire attendre, et pour cause : ce n’est que 30 minutes plus tard que le concert débutera…

21h00 : les lumières s’éteignent enfin, la soirée s’annonce forte en émotion ! C’est dans la précipitation et sans aucune présentation que Patrice débute un medley de quelques une de ses chansons les plus connues : d’abord "Alive", titre d’entrée de son premier album : il semblait logique de retrouver cette chanson en ouverture. Alors que le public ne cesse d’exprimer sa joie, il enchaine directement sur "Everyday good", puis sur "Up in my room". Nous étions ainsi plongés directement au cœur de l’univers reggae du chanteur et de son groupe.

  Les musiques s’enchainent, l’ambiance grandit. Le titre "Boxes" rend plus d’un heureux dans la salle ; la foule se resserre et saute dans tous les sens. En reprenant "Hippies With Guns", Patrice propose une ambiance posée, « peace and love ». Les deux doigts levés au ciel, le public est plus uni que jamais et très réceptif aux appels du chanteur.

 

patrice


  

  Cependant, on peut dire que pour la première partie du concert, le public n’était pas très impliqué : Patrice a dû lancer plusieurs appels pour que la foule poursuive ses chansons et chantent les refrains en cœur. Or, dans la seconde partie, lorsque l’ambiance était clairement établie, une véritable cohésion s’est installée. Lors de "Soulstorm", Patrice nous fait répéter le refrain en boucle, et même lorsqu’il décide d’y mettre fin, le public ne cesse de continuer. On retrouve la véritable compagnie du public du Nord : ambiance garantie !

  Puis Patrice feinte la fin du concert. Il part, on le supplie de revenir. Alors qu’on croit à la réelle fin du concert, un air de drums se fait ressentir, puis un riff de guitare. Patrice chante, mais on ne le voit pas… Il est dans le public. Le chanteur s’est glissé dans la foule, a fait un tour pour saluer son public, puis est monté sur les épaules de son vigile pour rester à la vue de tous ! Et là, grande surprise : alors qu’il avait lancé un sondage sur l’événement Facebook du concert pour savoir quel tube peu connu le public voulait voir en live, il débute son morceau : il s’agissait de "Jah Jah Deh Deh". Hystérie totale, on ne sait plus où donner de la tête. Un moment intense et unique : il se tenait à peine à 3 mètres de moi ! Autant dire que Patrice fait toujours parti de ces artistes qui connaissent la véritable importance de la proximité avec le public.

  Retour sur scène : grand moment de satisfaction : le concert n’est pas sur le point de se finir. Patrice poursuit et amène une jeune chanteuse sur scène pour interpréter le rôle de Selah Sue sur le titre "Faces". Les chansons continuent de s’enchainer, mais malheureusement, chaque bonne chose a une fin. Le groupe quitte la scène sous une horde d'applaudissements.

 

 
C’était alors un concert incroyable qui laissera à jamais de merveilleux souvenirs. On se rappellera par ailleurs de l’extrême enthousiasme du groupe : bassiste, pianiste et percussionniste étaient  au plus proche du public. Leur bonne humeur était contagieuse ! Patrice, un concert vivement recommandé par toutes les personnes qui y ont participé.

 

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :
Advertisements