Cosa Nostra

« L’histoire de Cosa Nostra prend racine au début des années 2000,

quand Fab (guitare et chant) et Gaz (basse), amis d’enfance et passionnés de musiques en tout genres, commencent à occuper leur temps libre à reprendre quelques standards de Bob Marley, puis très vite posent les bases de premières compos, bien décidés à monter un groupe de reggae.
Mais les aléas de la vie étant ce qu’ils sont, le projet dort quelques années…

…jusqu’à fin 2005, quand au détour d’une conversation avec Miloud, patron du Jaurès-Bar au Creusot, Fab apprend que celui-ci peut lui présenter un batteur (Djé) et un saxophoniste (Manu). Avec Pauline, une amie de Fab, au clavier et Gaz à la basse, Cosa Nosta version I était né. Mario, batteur de formation et frère de Manu, allait très vite les rejoindre en tant que tromboniste.

La fin de l’année 2005 puis 2006 seront alors remplis de concerts pour les bars, les petits festivals et les associations caritatives (Téléthon, Restos du coeur…) de la région Creusotine, à commencer bien sûr par le Jaures-Bar.

C’est la période Reggae-nervé de Cosa Nostra, avec un batteur fan de Hard Rock et de Metal difficilement réglable en dessous de 140 BPM. Le mélange reggae-rock nous permettra cependant d’acquérir un large public, une base de fans qui les suit encore aujourd’hui.

Puis Cosa Nostra aborde l’année 2007 avec Mario qui lâche le trombone pour la batterie, Djé ayant décidé de voguer sur d’autres mers. C’est aussi la période où Boullin, saxophoniste ayant joué auparavant avec Manu et Mario, nous rejoint.
Le groupe continuera sur sa lancée, à se produire un peu partout en Saône-et-Loire et organisera un premier Festival sous l’égide de son association, le Voodoo Chile Label, à l’ESCALE, salle « mythique » du Creusot.

Ce festival marque aussi la fin de Cosa Nostra II, Mario devant à son tour nous quitter. Un remplaçant, lui sera très vite trouvé en la personne de JBat, notre batteur actuel.

Toutefois, le groupe fait le constat que sans un enregistrement digne de ce nom, il lui est difficile de démarcher au-delà du 71. Le bouche-à-oreille a ses limites.

De plus, leur répertoire étant constitué d’une bonne douzaine de compos, 2008 et 2009 sera alors consacré à la mise-en-œuvre d’un album studio, même si la période sera quand même parsemée de quelques concerts.

L’été 2009 sera aussi marqué par l’arrivée d’Antho aux percus, suivi de près par Jas’ au chant.

Il aura fallut les intégrer à l’album, revoir les arrangements, répéter ensemble… ce qui retardera un peu la sortie de l’album.

Mais on est très heureux de l’avoir fait et on n’aurait pas imaginé présenter un album qui ne corresponde pas à ce qu’on montre sur scène.

Aujourd’hui l’album est au mastering, dernière phase avant le pressage, et sa sortie est prévue pour le printemps 2010. Quelques extraits tournent déjà sur le net et sur les webradios 😉 Le calendrier des concerts se rempli à nouveau petit à petit, la promo de l’album se monte doucement mais surement.

La suite reste à écrire… »    Cosa Nostra

Retrouvez les sur l’antenne de La Grosse Radio Reggae

Big up !



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :
Advertisements