Patrice, the Rising of the Son Tour à  Grenoble

Patrice était ce mardi soir au Summun de Grenoble pour The Rising of the Son Tour. Il nous a offert un show plein d'énergie et de générosité comme à son habitude.
 
En première partie, c'est Noraa qui avait la mission de chauffer la salle et faire patienter le public. Mission réussie pour la jeune allemande d'origine tchadienne qui, parée uniquement de sa guitare et sa voix a réchauffé le Summum. Une trés jolie voix et de belles mélodies qui rappellent pour ma part Ayo. La jeune allemande a d'ailleurs travaillé son premier album avec Patrice, tout naturel donc de la retrouver dans sa première partie qui a enchanté le public grenoblois.

La prestation de Noraa terminée, il nous faut attendre plus d'une demie heure avant de voir enfin arriver Patrice sur scène. Une attente interminable et un peu pesante qui est vite oubliée une fois que la première mélodie retentit sur scène. Patrice entamme son set avec "Alive" et le public est dans l'ambiance. Il est entouré sur scène de 3 musiciens, un guitariste, un batteur et un homme à tout faire si je peux dire, qui gère les claviers, percussions, guitare, etc et qui dégage une énergie de dingue. Passé le premier titre qui nous met dans l'ambiance, Patrice enchaine avec "Everyday" dans une version qui entraine tout le monde avec lui et qui rassemble les plus anciens fans et les plus jeunes. Un morceau qu'on ne pensait pas retrouver dans la set list de ce soir là, pensant que Patrice mettrait en avant les morceaux récents, c'est donc une belle surprise. Patrice nous emmène dans son univers "Sweggae" comme il aime à le dire. C''est un homme à la voix unique et si particulière qui nous accueille ce soir dans son monde, avec toujours un message positif et empli de bonnes vibes. Il enchaine les titres tels que "Up in my Room", "Boxes" "Hippies with Gun" "Soulstorm" et bien d'autres encore. Il distribue son message positif dans un français plus qu'excellent. Patrice nous rappelle de bien profiter de la vie et de vivre le jour présent à fond, ce qui compte c'est aujourd'hui, pas hier, pas demain. Il reste positif et souriant, nous dit de regarder vers le haut et toujours aller de l'avant. Bref, un rayon de soleil dans la morosité du train train quotidien. 

 

PATRICE

Patrice occupe la scène de long en large, se dépense et la complicité avec ses plus que talentueux musiciens, se fait sentir. Une harmonie se dégage de la formation sur scène. Patrice est aussi très complice avec son public, il s'adresse régulièrement à celui ci, délivrant ses messages, sa vision, et en le faisant participer. Le public ne se fait pas prier pour chanter avec Patrice et se prête même au petit jeu de l'artiste qui lui demande de chanter au < super maximum > niveau sonore, il nous montre avec sa main en bas le minimum, puis monte au médium, puis au maximum et enfin au super maximum que le public doit atteindre, et ce même quand il décide de monter sur l'enceinte sur le côté de la scène.

 


Bref, Patrice est en communion avec son public qui lui rend bien. Une voix sublime, unique qu'on reconnaitrait entre mille. Il nous montre même qu'il peut avoir une < grosse voix > et alterne entre sa petite voix et sa grosse voix pour faire bouger les grenoblois. L'homme est plus que généreux puisque c'est plus de 2 heures de concert qu'il nous offre, mélangeant les nouveaux et les vieux titres qui ont fait son succès. Il demande même au public quel titre jouer en acoustique. Il enchaine encore et encore les titres faisant tour à tour, jumper, chanter, balancer le public conquis. Puis la fin du spectacle arrive, du moins c'est ce que l'on croit, bien que les lumières de la salle ne se soient pas rallumées. Le public rappelle Patrice qui revient dans la foule sur les épaules de son vigile qui se fraie un chemin dans la foule jusqu'au milieu de la fosse. Le public est déchainé et survolté de ce rappel qui n'en finira pas. Après ce bain de foule, il regagne la scène et enchaine encore d'autres titres dont un featuring avec Noraa sur "Faces", titre qu'il chante habituellement avec Selah Sue. Un joli moment.

En résumé, un concert qu'il ne fallait pas rater. Patrice qui connait un fort succès ces dernières années, n'a rien perdu de son charisme et de sa générosité. Il nous a offert un pur moment de qualité et de bonheur en alternant des riddims doux et des riddims ravageurs. Un show bien rôdé sans doute mais qu'il faut voir absolument. L'homme est agréable, souriant, positif et son univers sweggae est un pur bonheur. Mention spéciale aux musiciens qui l'accompagnent à merveille. La tournée n'est pas finie, alors trouvez votre date et régalez vous.

Big up Patrice !

 

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements