Dokta Riko – 1er Album – L’Utopiste Le 12 Mars 2015.

Le groupe lyonnais Dokta Riko que nous avons découvert avec plaisir par le biais de l’antenne inter active de notre radio, sort son premier album L’Utopiste le 12 Mars 2015.

Le groupe a été co-fondé en 2012, par Dokta Riko et Khlem.
Ceux qui suivent Dokta Riko attendent cet opus depuis des mois ! En effet, cela a pris du temps, car l’album est entièrement auto produit. Le nerf de l’avancée n’est autre que des histoires de financement.

Un premier clip est sorti en Juillet 2013 sur le titre"Roots Gon On" réalisé par Webtune Culture.
Un second sur le titre" A Tous Maux" tourné à la salle de concert Astrée (Villeurbanne) et à Anse(69) est présenté en Mars 2014.


 

L’album L’Utopiste est une grosse lueur d’espoir pour le groupe.
Espoir au sens propre comme au sens symbolique. C’est une fenêtre ouverte sur un monde meilleur, pour le droit de rêver un autre dessein grâce aux mots pour les maux de Ulrich Darbost (Dokta Riko), chanteur et guitariste, mais aussi d’après l' expérience sur le terrain dans la vie de celui-ci chaque jour. (Prof à la fac lyonnaise, et engagé dans la vie de sa commune) : de l’utopie oui, mais au service du concret.
C’est lui qui écrit les paroles des chansons et les parties guitares. Cet artiste a pas mal bourlingué de la Normandie en passant par le Québec et atterrit à Lyon et sa région. C’est un altruiste qui se donne pour but de transmettre un message positif où le mot partage dans un monde un peu plus idéal et dans une certaine cohésion sociale, n’est pas une vaine quête.

La pochette de l’album de 8 titres est conçue par Utku Kaplan (Mikafotografika).
L’album a été enregistré par Simon Rascat au Benson Studio ; mixé et masterisé au studio Koalamusic à Montréal par Alban Maréchal et Jean Baumier.
Le style est roots. Comme dit le chanteur, c’est du french’fresh reggae. Les musiciens qui l’entourent sont tous des pros.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements