Pierpoljak – Général Indigo

C’est en pleine préparation semi marathonienne à la recherche d’une motivation supplémentaire afin d'augmenter mes performances de moyenne kilométrique que je décidai d’introduire dans le lecteur ceintural la clé sur laquelle était inscrit en petit : PPJ, pour plus de jus.

Sous ces trois lettres, mais vous l’aurez compris chers lecteurs assidus et ô combien connaisseurs, se cachent les initiales de PierPolJak.

Cinq  ans après légendaire sérénade, il nous revient le 02 mars prochain sous le label Verycords ( en association avec le sien créé pour l'occasion, Garvey Drive), avec 12 titres aux textes sincères et ressentis dans son dixième album intitulé Général Indigo, surnom qu’il a reçu en Jamaïque dans sa période Stim Turban et qui lui va à ravir.

Entre son âme de guerrier et la douceur de ses yeux bleus, le général Indigo a une vision toute particulière de l’injustice, de la gouvernance, de la justice ou de la liberté.

Cela se traduit dans ces textes par ce besoin vital d’humanité, cette empreinte libertaire qui régule sa vie et qui régit le très réussi premier titre "une épée suspendue" , mais également cette légèreté qui apporte de l’équilibre à l’ensemble de l’opus.


Pierpoljak  -  "Une épée suspendue"

 

L’artiste a su s’entourer de musiciens prolifiques et efficaces à savoir Bost & Bim, Manudigital, TnT, Kubix qui participent grandement à la réussite de l’album entre propositions roots, électro, ou intros à la couleur flamenco.
De chaque réalisation ressort une identité forte et calibrée, qui s'accompagne également de choeurs parfaits.

Vous trouverez dans cet opus des sujets sociétaux comme la précarité dans l’essentiel "Puta vida Loca", la garde partagée dans "papa du week end" , la légalisation du cannabis dans le direct "pour moi c’est déjà légalisé" ou la dépression qui peut concerner chacun dans "un homme malheureux".

Une mélancolie touchante s'invite dans les plus personnels "un automne à Paris" et "le reflet dans le miroir".

Le planant "Keep on data" et l’esprit balade de  "sérieux merdier"  traduisent à leur manière une certaine gravité de la situation.


Pierpoljak - "pour moi c'est déjà légalisé"
 

Pierpoljak sait aussi parler de sa musique dans le très bon "rub à dub Music",  de la désinvolture dans "amusons-nous" ou de l'impunité  tenace dans l'étrange "je te tuerai" à la justice très directe.

Pierpoljak ne perd pas son cap et continue par la musique à se donner une contenance et nous faire partager sa vision du monde. Il revient aux sources avec cet album, retrouve des thèmes de son tout premier Pierpoljak à la pochette orange sorti il y a presque 20 ans.
Il ressort de Général Indigo le sentiment d'une certaine fatalité. Pierpoljak a l'esprit plus grave qu'il n'y paraît et a su de très belle manière le transposer dans cet album.

L'album est en précommande : ici

Pierpoljak sera en concert au Divan du monde le 13 mars prochain.

Tracks list:

1- Une épée suspendue
2- Pour moi c'est déjà légalisé
3- Puta Vida loca
4- Keep on data
5- Papa du week end
6- Amusons-nous
7- un homme malheureux
8- sérieux merdier
9- le reflet dans le miroir
10- Rub a dub style
11- Je te tuerai
12- Automne à Paris

Un big up à Nadia pour sa qualif aux France...

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements