TelDem Com’unity à  l’occasion de la sortie de Absorption Remixed


A l'occasion de la sortie du vinyle Absorbtion remixed (chronique que vous pouvez retrouvez sur notre site), le groupe TelDem Com'unity nous a fait le plaisir de nous accorder une interview début mai pour en savoir un peu plus sur la naissance du projet et de la participation de tous les artistes ayant remixé leurs titres du précédent album Absorbtion.

Olliejam et Airaes, deux des quatre membres du groupe se sont donc prêtés très facilement à l’exercice qui fut je l'avoue un super moment partagé avec les deux compères.

LGR :Pouvez-vous présenter assez brièvement le groupe pour les gens qui ne vous connaissent pas encore ?

TDC : (Airaes) Alors le groupe s’appelle TelDem Com'unity, on est composé de 4 musiciens : Olliejam le beatmaker, machiniste, qui s’occupe de tout ce qui concerne les effets dans le son, samplers etc ; Green le guitariste, flûtiste et maintenant clavier ; Zeuspis le bassiste et Airaes le batteur. Donc nous faisons de la musique alternative, mêlant différents styles comme le hip-hop, le rock, le dub, l’électro… On mélange tout ça à notre sauce pour en faire ce qu’il en devient.
(Olliejam) On aime dire alternative Bass Music car ça rassemble beaucoup de choses et ça nous laisse libre de créer un peu ce que l’on veut et ce que l’on aime.

teldem com'unity

LGR : Comment le groupe a vécu le départ de Mayd Hubb pour une carrière solo ?

TDC : (Olliejam) Ça s'est passé comme un peu toujours, tu sais TDC existe depuis le lycée quasiment donc ça date. Ça c'est professionnalisé depuis 2008 mais depuis le début, il y a eu beaucoup de monde, des gens qui sont partis et d'autres qui sont arrivés. Comme d'habitude on s'adapte, mais vu qu'on utilise une certaine mécanique, le quatuor continue de rouler.

LGR : Pourquoi avoir sortie un EP remix de votre précédent album ?

TDC : (Olliejam) Pour plusieurs raisons, d'abord pour continuer à faire vivre le groupe par le biais de plusieurs remixes. Et aussi car depuis notre premier EP 5 Dub Tracks en 2008, on avait envie de sortir un projet de remixes. Déjà dans le premier album, il y avait un remix de Uzul "Night Fever" et du coup pour le second album on a décidé de ne pas sortir de remixes et garder ça pour faire une sortie sans forcément savoir comment. Mais en fin de compte, c'est devenu un gros projet puisque c'est un vinyle 7 titres.

LGR : Comment avez vous sélectionné les artistes pour remixer vos titres ?

TDC : (Airaes) On en a discuté entre nous, on a visé des artistes qui nous plaisent et certains avec qui on a des affinités. On a fait le tour de ce que l'on voulait apporter à ce projet en allant dans différents mondes musicaux tout en restant dans l'univers de la Bass Music bien sur.
(Olliejam) Il y avait par exemple Uzul comme on a pu le dire précédemment avec qui on avait déjà travaillé et qui nous avait déjà proposé de remixer "Run Dat" avant même que le projet voit le jour. Twelve, on est parti le chercher car on ne le connaissait pas plus que ça et du coup ça s'est super bien passé, un mec super motivé donc un gros Big Up à lui. Missill, que l'on a rencontré sur un festival. Bass Elevator, avec qui on avait déjà fait deux trois set. Full Dub qui est un pote et avec qui on s'est déjà produit en live. Brain Damage avec qui aussi on a partagé la scène pas mal de fois et Ondubground, pareil, que l'on a rencontré sur des scènes ou des soirées, on leur a proposé et ils étaient chauds.

 

LGR : Qui a sélectionné les titres remixés ?

TDC : (Olliejam) On leur a fait passer notre album pour qu'ils l'écoutent et qu'ils sélectionnent leurs titres préférés. C’était un peu carte blanche d'où par exemple les deux remixes du titre "Run Dat".

LGR : Est-ce une volonté de votre part que ce projet soit orienté Bass Music ?

TDC : (Airaes) Là, pour le coup on a vraiment laissé libre cours à leurs imaginations, on ne les a pas dirigé dans le sens dans lequel les morceaux sont partis.
(Olliejam) Mais sinon nous, on évolue petit à petit, du premier EP à aujourd'hui notre musique a beaucoup évoluée. Vu que l'on récupère les codes de la musique actuelle comme le rap et l'électro par exemple, on évolue en même temps car ces styles musicaux évoluent aussi. Donc notre musique devient plus Bass Music tout en gardant notre coté rock...


 

LGR : Pourquoi avoir privilégié le support vinyle pour cette sortie ?

TDC : (Olliejam) On s'est posé la question et comme on ne l'avait pas encore fait c'était l'occasion. En plus comme ce sont des remixes de producteurs plutôt habitués à ce format, c'est le support le plus adapté pour ces titres comme par exemple le Dub roots de Brain Damage qui s'y prête parfaitement. Donc un moment la question ne s'est même plus posée.

LGR : On a pu voir ces derniers temps sur les réseaux sociaux que vous préparez la sortie d'un nouveau clip, est ce vous pouvez nous en parler ?

TDC : "rire..." (Olliejam) On a commencé le tournage d'un clip pour un prochain album qui est dans les tuyaux mais ce n'est pas pour maintenant même si on a l'impression de courir partout. On a commencé le tournage vendredi 1er mai, on y a passé tout le week-end et il y a du travail. Tu as pu voir quelques photos de Williams Belle, l'un des créateurs des Yamakasi qui a participé à ce clip de notre prochain morceau de notre prochain album... (Airaes) En tout cas ce projet ne sortira pas avant l'année prochaine.

LGR : Est-ce que l'on aura le plaisir de vous voir sur les routes cet été ?

TDC : (Olliejam) Oui on a une date en Août mais c'est vrai qu'en ce moment on est plus dans la création, dans les studios que sur la route mais c'est pour la préparer plus tard après cette étape de création.

L'interview se termine et on a qu'une hâte, c'est d'entendre cette galette résonner cet été dans tous les bons sounds... Et aussi de pouvoir écouter le premier extrait de ce futur album qui est encore en préparation... Big up !

 

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements