Wyman Low & The Ravers – Rainbow Generation

Véritable accroche pour la sortie de son futur album en octobre 2015, Wyman Low & the Ravers présente d'ores et déjà 4 titres issus de cette prochaine production.

Le bonhomme, basé sur Bordeaux, nous fait découvrir des extraits de ce prochain projet et signe sur le label Khanti Records fondé par le groupe The Banyans et distribué par Harmonia-Mundi

Rainbow Génération, puisque c'est le titre de cet EP, comprend 4 titres extraits du prochain album Trippin qui sortira en février 2016.

Wyman Low & the RaversTrippin’ (Khanti Records)

1. Rainbow Génération
2. Que Beleza
3. Holy Reggae
4.  No Sympathy 

Le titre éponyme de cet EP, "Rainbow Génération" nous fait tout de suite découvrir la voix de Wyman. Immédiatement, de très belles colorations Soul nous submergent. Le riff à la guitare ainsi que la batterie sonnent avec légèreté. Le tempo est assez allegro et de nature joyeuse. Je vous laisse découvrir le clip de ce morceau.

Wyman Low & The Ravers - "Rainbow Generation" [Official Music Video] 

C'est sans aucun doute au cours de ses voyages en Afrique, les Caraïbes et le Brésil que Wyman Low a puisé l'inspiration quant à l'élaboration de cet album.

C'est alors au Brésil que Wyman nous emmène sur le titre "Que Beleza". Cette chanson a été interprétée par Tim Maia. Cet artiste, reconnu par beaucoup de critiques musicaux comme le père du Soul brésilien, me semble évoquer la beauté de la nature sur ce titre.
Wyman s'en empare pour nous la faire découvrir avec son feeling si particulier. Fraîcheur et initiation à cet univers musical.
 

Véritable ode à la musique reggae, Wyman partage le message sincère de son amour pour cette musique dans "Holy Reggae". Introduite par la voix de Wyman, la chanson rebondit sur le rythme à quatre temps que l'on aime tant. Le skank est suivi par le guitariste qui termine le morceau sur un joli solo. La caisse claire nous accompagne tout au long du morceau.

 
Enfin, Whyman Low rend hommage à Peter Tosh avec le titre "No Sympathy". Quel plaisir de retrouver ce morceau légendaire, qui fait partie de mes morceaux d'anthologie. Le chanteur se love dans le feeling de Peter Tosh, "caméléonne" sa voix sans trop coller à l'original. Franchement une piste qui respecte cette chanson mémorable. Bravo pour cette adaptation.

J'espère vous avoir donné l'envie de découvrir cet artiste et ses quatre titres issus de son futur album Trippin'.
Rendez-vous en février 2016 pour la suite de cette chronique.

Wyman Low

Wyman Low



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :
Advertisements