Décès de Rico Rodriguez

Décidément, 2015 sera une mauvaise année pour les vétérans reggae :
le grand tromboniste jamaïcain, Rico Rodriguez, vient de tirer sa révérence ; il n’a pas pu gagner le combat contre sa longue maladie.
Né à Cuba en 1934, il vient très tôt en Jamaïque avec ses parents. Il intégrera la désormais célèbre Alpha School aux côtés du grand Don Drummond (de 2 ans son aîné) où il apprendra comme lui le trombone.
Dans les années 50 il se convertit au Rastafari et accompagne dans les collines de Wareika le percussionniste Count Ossie. Auprès de lui, il apprendra aussi le pouvoir des percussions.
Il enregistre ensuite pour divers studios de renoms, Studio One, Treasure Isle avant d’émigrer en Angleterre au début des années 60. Il accompagnera divers groupes dont  The Specials.
En 1976, il retourne en Jamaïque pour enregistrer sous le Label Island, l’album de référence  « Man in Wareika « qui sortira l’année suivante. Parmi les musiciens de cet album on peut citer Sly & Robbie avec des superbes titres dont:
« Africa » et  « Man of Wareika »  ou encore pour moi ce qui reste son meilleur titre « Rasta
Il sera décliné en album dub.

 

 

 

 

 


De retour en Angleterre, il réintégrera The Specials et sortira dans la foulée sur leur label les albums That Man is Forward  et  Jama Rico.

Toujours actif, il participait à divers festivals et formations et avait même reçu une haute distinction jamaïcaine pour l’ensemble de son œuvre.
Aujourd’hui, 4 septembre le Dj vétéran Dennis Alcapone nous annonce sa mort.
RIP man from Wareika.

article de Salomon Roots.

 

 

 

 

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :
Advertisements