Jah Cure au Yolo Club – Rouen (76) le 19.11.2015

Après la sortie de son album The Cure en juillet dernier, Jah Cure aurait pu entamer une tournée de promotion ou autres comme on s’y attendrait. Et bien non ! C’est en soirée show casé qu’il a décidé de fêter ça. Plaçant ainsi trois dates en Europe, dont une en France et plus précisément à Rouen.

C’est donc le Yolo Club qui aura le bénéfice nous offrir cette soirée. Et pour ce faire, ils ont pris l’excellent choix de collaborer avec Irie Sound et NEVA STOP Évents qui ont déjà à charge de lourdes soirées reggaes dancehall en partenariat avec de grands artistes tel que Fantan Mojah, Gyptian, Konshens ou encore Popcaan.

On arrive sur place vers 20h30, on entend déjà la musique du premier DJ de la soirée en place, membre du Liberty Vibes Sound. Le son est bon, on est sur du dancehall doux croisé à des sons news roots, le tout mixé. On prend plaisir à s’installer au bar pour se rafraichir. L’ambiance est bonne, on est en phase avec le thème de la soirée.

Jah cure Yolo Club Rouen 19/11/2015

On ne voit pas le temps passer que les DJ changent. On passe au selecta Big G, qui de manière subtile fait monter l’ambiance dans la salle jusqu’à en faire danser la majeure partie. Les basses vibrent, des sons dance lourds sortent des platines.

Y a pas à dire, ça bouge les soirées au Yolo Club ! Le selecta enchaine les mixes, ce qui nous emmène sur un public dansant et enthousiaste. Après un peu de transpiration, l’ambiance redescend de manière bien méritée et intelligemment placée par le DJ.

Cela nous offre une pause, donnant une excuse pour aller se rafraichir un peu le temps de passer à la deuxième partie de la soirée.

Jah cure Yolo Club Rouen 19/11/2015

C’est une jeune artiste Laora qui entame cette fameuse deuxième partie. Laora est une chanteuse reggae soul. Depuis plusieurs années, elle a travaillé en featuring avec de nombreux rappeurs confirmés.

Aujourd’hui, après une année londonienne remplie de rencontres, elle évolue et revient avec son propre projet et surtout avec Greensound son nouveau groupe reggae composé de Titokingston et Natural Lion

Une note de reggae soul music s’installe dans la salle. Un bel accueil du public se ressent très vite, une sonorité du moment qui colle bien au côté branché du Yolo Club. Le style du groupe colle également à la tendance actuelle, il le démontre avec le titre "This Is Love".

Le groupe est également à l’aise avec le public, j’ai cru entendre qu’il était assez familier des scènes plutôt intimistes que peuvent offrir les clubs par exemple. C’est après quelques titres qu’il nous abandonne à ce qui est la raison de cette soirée. J’entends par là bien sûr le show de Jah Cure.

Jah cure Yolo Club Rouen 19/11/2015

Le déroulement de la soirée a beau avoir été rempli de styles et de vibes reggae/dancehall, ce n'est pas pour autant qu’on en oublie le principal.

C’est donc à travers un accueil d’impatience que Jah Cure fait son entrée, accompagnée du titre "All of Me", issue de son dernier album The Cure sortie en juillet dernier.

Jusque-là il est vrai que nous nous demandions comment cette soirée allait se composer, quel titre allait-il nous passer ? Entre le nouvel album, les différentes variantes de sonorités reggaes dont il fait preuve et les titres devenus incontournables à présent, il n’avait que l’embarras du choix finalement.

Jah cure Yolo Club Rouen 19/11/2015

Pas de problème Jah Cure connaît les rouennais, il ne compte pas nous refaire un show déjà vu l’année dernière. C’est donc  un méli mélo de tout son répertoire qui nous est offert. On a droit au fameux "Jah Bless Me" qui pose le ton roots de l’artiste.

On passe également par le titre "From My Heart", je ne vous cacherai pas que ce son est l’un de mes préférés de Jah Cure. Le voir s’investir vocalement sur ce titre fut un bonheur tant pour mes oreilles qui pour mon plaisir personnel.

Jah cure Yolo Club Rouen 19/11/2015

C’est enfin sur le titre "Sticky (Out Deh)" qu’il termine son show. On pourra dire qu’il nous a fait passer un excellent moment. Tout le monde a profité au maximum de la prestation. Le son, les lumières, le lieu en lui-même, et surtout ce qu’offre Jah Cure dans ce type de show plus intimiste, tout était raccord au deal passé entre le Yolo Club et les rouennais. À savoir : nous ambiancer en compagnie de référence musicale.

Je ne sais pas vous, mais j’ai déjà hâte de voir ce qu’il compte nous organiser à l’avenir. Après la fermeture du Crooner à Rouen (76), le public demandeur de scènes reggaes se demandait ce qu’il allait en être à présent. Aurons-nous notre réponse à travers le Yolo Club ? Affaire à suivre …

Un grand big up à l'Irie Sound pour leur invitation, mais également pour la rencontre avec eux. Et un grand merci également à Pearo, photographe professionnel, pour ces très belles photos.

One Love ... Jack !

NOTE DE L'AUTEUR : 7 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements