Arverne Reggae Festival, le petit nouveau qui a tout d’un grand

L’Auvergne aime le rock et le reggae mais la plupart des festivals reggae ont disparu de la région : celui du Puy n’a tenu qu’une édition dans les années 1990 avec Sinsemilia, Macka B et un Tiken Jah Fakoly débutant à l’époque, celui de Parlanc (I Jah Man, Black Uhuru, The Wailers, Pierpoljak) et Nohanent (Capleton, Skatalites, Buju Banton et Anthony B) n’ont tenu que quelques éditions tandis que celui du Crest a été sabordé avant de commencer, la foudre tombant sur la scène (heureusement encore vide à ce moment là) grillant toute la sono alors que devait se produire Lyricson et K2R Riddim.

Aujourd’hui, alors que ne subsistait que le Festival des VI Pierres de Crevant Laveine (8ème édition cette année), et qui nous propose toujours de la qualité, un nouveau Festival nous propose sa 1ère édition et devrait faire grand bruit.


L’association  » Les Jeunes Mine de Rien », créée en 2011, est une jeune équipe dynamique qui lance le  Arverne Reggae Festival avec la collaboration d’Auzon Communauté du secteur jeunesse, le 16 avril 2016 à Lempdes sur Allagnon en Haute Loire, petit village à 45 Min de Clermont-Ferrand , 1H du Puy en Velay et 15 Min d’Issoire et de Brioude. L’accès au village se fait directement par  l’autoroute du Sud,  l’A75 –  sortie 19.

Broussai, mo kalamity, Dawjah, King Bass, Arverne Reggae Festival

Pour cette première édition, seront proposées gratuitement de 14h à 19h, plusieurs activités familiales avec des ateliers de graff, des jeux en bois, un marché de pays, des ateliers premiers secours, un stand du CIRC, un stand de prévention et un Dub corner.

le Festival a proprement parlé démarrera à 19h30 et accueillera 4 groupes :

Tout d’abord, King Bass#2, Sound System venu du Puy en Velay qui nous propose du reggae, du dub et Steppa. Au micro, pour l’accompagner, l’un des fers de lance du roots et nu-roots dans nos contrées, l’homme qu’on appelle Dawjah et qui a fait ses preuves dans de nombreux sound-system avant d’avoir son propre groupe, The wicked band. D’autres invités viendront prendre le micro, comme c’est de coutume dans un open mic.

Missah & Weedo
, les 2 compères de la scène grenobloise posent des paroles engagées, en français et en anglais, et sont les dignes héritiers raggamuffins d’un duo comme Saï-Saï.

Mo Kalamity
, chanteuse de reggae roots  originaire du Cap-Vert, s’il faut vraiment la présenter, nous viendra de Paris avec son groupe The Wizard, Ce sera aussi l’occasion de réentendre de sa voix douce et mélodieuse, des titres de son album freedom of the soul, dont une édition limitée en vynil sortira le 16 avril.

Et enfin, et non des moindres, le groupe de Macôn,  Broussaï, viendra faire vibrer la salle polyvalente de Lempdes sur Allagnon. L’occasion pour eux de faire passer leur road-tour par l’Auvergne ; ils nous avaient déjà fait ce plaisir il y a quelques années dans 2 petites salles du coin, à Thiers et à Gerzat accompagnés d’Abdou Bay. Dignes représentant des groupes reggae français dans l’hexagone et à l’étranger, comme Danakil ou Dub Inc, la soirée s’annonce des plus chaleureuses.

Tarifs : 18 euros sur place (billetterie ouverte de 15H00 à 00H00) ou 15 euros (hors frais) en prévente ici. Gratuit pour les moins de 12 ans.

Pour ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas reprendre la route ensuite, il y possibilité de dormir au camping de Lempdes sur Allagnon situé a 50 mètres du site au tarif réduit basse saison.

pour plus de renseignements se diriger sur le site internet du camping

Un grand parking est à disposition et un accès pour les personnes à mobilité réduite est adapté, sans oublier une restauration auvergnate assurée par le traiteur issoirien « cuisine et saveur du monde » et une bière locale « l’Issoirienne »dont vous me donnerez des nouvelles.

Tous à vos agendas !



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements