Atili Bandalero Featuring Prendy – Bridge Over Troubled Dreams

Atili Bandalero est un artiste polyvalent, producteur, Beatmaker et DJ, il est omniprésent sur la scène reggae du haut de ses 31 ans. Frère de Biga Ranx pour qui il a produit de nombreux titres, il est également l’auteur de plusieurs dizaines de mixtapes, et a déjà six albums à son actif. Nous vous avions présenté son Opus « Night Life » en juin 2014 pour lequel il s’était entouré du vétéran Jamaïcain Joseph Cotton ( Chronique ICI), ou encore le superbe « Closed Circuit » fin 2014 ( Chronique ICI). Il revient cette fois avec « Bridge Over Troubled Dreams » featuring Prendy à la voix envoutante et planante; album sorti le 11 mars dernier que je vais vous présenter ci-dessous, et qui est déjà promis à un franc succès.

 

Le projet commence par une ballade intitulé  » Tomorrow », une ambiance cosmique règne et nous emporte rapidement ailleurs; la voix de Prendy calme et douce accentue cette sensation d’évasion, une seule envie vient alors, bouger la tête, fermer les yeux et se mettre à rêver de choses positives. Hypnotisé par ce premier titre, on enchaîne avec « Longtime » et sa flute enchantée qui fait rappeler quelques airs de Mélodica sur lequel le chanteur prend ses aises et s’accorde parfaitement. On s’enfonce alors un peu plus dans notre inconscient, on lâche prise pour une sensation de liberté et de bien-être. L’équipe s’entoure alors de Tenah Bones sur la chanson qui suit appelée  » Sunday », les basses sont un peu plus marquées, et le mélange de ces deux voix fait son effet, un flow inspiré du hip-hop avec la ballade de Prendy, autant vous dire que ça passe très bien.

 


 

On poursuit ce voyage avec « Dry Your Tears » dans la même lignée avec l’utilisation du Mélodica et quelques notes de piano très remarquées, sur un texte fort donnant force et persévérance. C’est le tour de « Dub Twice » de faire résonner ses basses et ses vibrations positives, on est entraîné par les différents effets réalisés par Atili Bandalero aux platines, le tout est harmonieux pour un sentiment assez paranormal. Le mélodica reprend du service sur « Keep Me Up » qui comme son nom l’indique est une invitation, un appel à suivre ce rythme, cette voix, cette musique pour un moment de décontraction totale.

 

Atili Bandalero

On poursuit avec souplesse sur « Flute of Tomorrow » featuring Art-X qui nous fait vibrer par ses talents et par les sons délivrés de son instrument fétiche, le mélodica qui est à l’honneur sur cet album. Ce titre est futuriste, et nous fait voguer dans un autre monde, un monde fait de rêves et de légèreté. On reste sur le même registre avec Ondubground, groupe Dub d’influences variant entre le Dub UK et Français, sur le titre « Dubtime » qui est en fait la reprise Dub du morceau « Longtime » présenté en début d’article; les effets sont justes, la mélodie est entrainante et très réussie. On termine cette belle envolée sur « Got To Go », un des premiers singles de l’album, un titre quelque peu mélancolique qui conclut à merveille ce projet surprenant.

 



Atili Bandalero
se produit sur de nombreuses scènes de l’hexagone et à l’étranger où il pourra distiller son talent et où vous pourrez contempler le spectacle appuyé par des animations vidéo de Dizzi, créateur des visuels de l’artiste. Un album complet, envoutant, qui vous transporte par ses mélodies et la voix enivrante du chanteur Prendy sur lequel il faudra désormais compter dans le paysage du reggae. N’hésitez pas à venir voir ces artistes en Live et procurez-vous ce petit bijou de grande urgence.

Live Tour:

Samedi 14 Mai 2016: La Ferme de Gwernandour | Brasparts (29-Finistère)

Vendredi 05 Août 2016: Festival La Mure Du Son | La Mure (38-Isère)

 

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements