Chronixx au Trabendo à  Paris, le 13 juillet (1ère partie Jahneration)

Si "le jour du 14 juillet, [...] la musique qui marche au pas, cela ne [vous] regarde pas" et préférez rester dans votre "lit douillet", alors il vaudra mieux aller profiter la veille des good vibes reggae et raggamuffin apportées par Chronixx et Jahneration sur la scène du Trabendo.

Bon, on ne vous présente plus Chronixx, l'un des artisans du nu roots en Jamaïque (porté également par Protoje, Jesse Royal et plus récemment Kozmik Consciousnez), qui a deux EP à son actif Hooked on Chronixx et The Dread & Terrible Project.

Des titres tels que "Here comes trouble" ou "Smile Jamaica", et surtout cette big tune avec Protoje, "Who knows", figurent parmi ses morceaux les plus emblématiques.Le grand public avait pu le découvrir avec Major Lazer sur "Blaze up the fire".

Pour l'occasion, il sera backé par The Zincfence Redemption, groupe qui l'accompagne depuis quelque temps déjà sur scène.

La première partie sera assurée par Jahneration, crew raggamuffin et hip-hop parisien composé de Theo & Ogach, dont on vous parle de plus en plus régulièrement et que vous pouvez écouter sur notre antenne. 
Ils avaient interprété un single avec Naâman (à l'époque où même lui n'était pas encore le chanteur réputé d'aujourd'hui), "Me nah fed up" en 2011. Depuis lors, ils enchaînent les titres ravageurs aux pures lignes de basse bien lourdes. "Lighters" ou encore "No want" devraient réussir à vous convaincre.

Tout cela retentira en effet bien mieux que "le clairon qui sonne" dans la salle du Trabendo.

                     chronixx, who knows, jahneration, trabendo



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements