Ilements – Justice

Regards croisés pour cette chronique du premier album Justice du chanteur Ilements. Ilements ainsi que deux protagonistes essentiels à la réalisation de ce projet vont nous accompagner dans cet article. Coco Roots le génial constructeur de riddim. Il a composé les dix-sept titres de Justice. Cette compostion est réfléchie, cohérente et possède sa signature unique pour un son qui enveloppe l'auditeur. Steph Guitsy aka Skunky Skanky en est l'un des guitaristes leader. Merci pour leur partage et leur disponibilité.

Justice était un album très attendu. Immédiatement propulsé dans les "Top ventes" il ne fait aucun doute qu'Ilements peut compter sur une base solide. Cet artiste talentueux détient une harmonie vocale qui lui permet de performer sur divers styles. Mais c'est toujours avec subtilité. La composition globale de l'album renvoie à nos oreilles averties des vibrations reggae, roots, nu-roots, dancehall. On ne s'ennuie pas.

Coco Roots : "Afin de donner un esprit live à l’ensemble, Ilements a fait rejouer la quasi totalité des batteries en live et a voulu ajouter quelques instruments live en plus. A mon sens, cela a donné encore plus d’unité à l'ensemble. Au final, je trouve que cet album a une véritable identité tout en étant assez diversifié, des sons un peu plus hip hop, du roots, du nu-roots… bref du plaisir pour les oreilles."

Ilements chante en anglais. C'est aussi l'une de ses forces. La prononciation des lyrics est impeccable. Un billet d'avion vocal qui nous transporte immédiatement en Jamaïque. Mais pas question de copier-coller avec cet artiste. Un style unique élaboré avec les compétences de ces collaborateurs.

Coco Roots : "A la base, on s’est rencontré pour voir ce que pouvait donner une collaboration entre nous. Nous avons immédiatement eu un super feeling autant musical qu'humain.
Ensuite, tout s’est fait de manière très naturelle. Je lui envoyais des riddims que je pensais pouvoir coller à l’identité de l’album. Si le riddim lui plaisait, je recevais très vite un coup de téléphone ou j’avais le droit à des freestyles d’anthologie en live. Une semaine après, le titre était écrit et enregistré avec une efficacité redoutable ! D’autres riddims ont été composés avec son aide et également celle de Stéphane Ple, guitariste avec qui je travaille régulièrement."

Ilements

Il sera donc question de Justice dans ce projet. Ilements sera appuyé dans sa démarche par les deux featurings présents. Mr Peetha Morgan et Mr Sizzla Kalonji partagent la bonne énergie avec Ilements.

Peetha Morgan intervient sur "Money and Hype". Batterie avec skank à la guitare lancent Peetha sur le refrain. Celui-ci propulse ensuite Ilements sur le couplet. Messages militants qui se renforcent en mode Ruff. Long passage du chanteur avant le retour du refrain qui assouplit le morceau. Peetha garde la main puis les chanteurs se rejoignent. Les deux voix aux tonalités différentes se complètent à merveille. Une première injustice décriée avec force et conviction.

"Music is life" sera pour Sizzla Kalonji. Un vrai bonheur de retrouver cet artiste qui a également sorti son nouvel album cet hiver. Une sorte de guide musical qui compte à son actif plus de 70 grosses productions. Mélange des expériences pour l'amour de notre musique. Nos valeurs musicales sont immédiatement mises en avant dès le texte d'introduction du morceau. Une belle légèreté nous envahit. Ilements débute tandis que Sizzla rebondit avec classe et alterne les modulations de voix si caractéristiques chez lui.

Ilements

Justice toujours lorsque l'on observe l'artwork de la pochette. C'est une croix éthiopienne qui illustre le nom de cet opus. Une vision du monde qui oscille, comme le visage d'Ilements, entre l'ombre et la lumière.

Ilements : "La volonté générale de mon album est de partager mes expériences du monde avec les auditeurs. De nombreuses différences dans mes textes mais avec un esprit qui focalise l'attention sur ce qui ne convient pas dans le système dans lequel nous vivons. Chemin musical au travers de mes yeux et ma voix."

On reconnaitra également les symboles du mouvement rastafari. Jah Light is the Guidance avec cette pochette pourrait nous confirmer le chanteur.

Ilements : "Chacun de nous a un côté d'ombre et de lumière. Le ying et yang. Et pour moi la balance qui fait l'équilibre dans ce monde d'injustices représente Haile Selasi I."

Ilements - "Bun Yah" (Official Music Video)

"Bun Yah" est le premier extrait de cet album qui a été mis en vidéo. Sorti en juillet 2015, il annonçait le lancement de l'album. 

Ilements : "Bun Yah" est un message d'espoir pour toutes les générations ! La situation est alarmante, la crise va au-delà du l'aspect purement économique. Je suis choqué par ce que je vois tous les jours et il ne marche pas. Quand je dis "Babylone a Bun Yah" je pointe le fait que le chemin n'est pas le bon. Tout le monde doit suivre sa propre voie et non celle imposée. Nous avons tous le choix."

Ce titre est également le coup de coeur guitaristique de Steph Guisty.

Steph Guisty : "Mon coup de coeur guitaristique ? Je pencherai pour le lead de "Bun Yah". Ce choix parce que ce n'est pas mon style, et ça change ! Une belle prise de risque en effet. Sinon j'aime beaucoup l'ensemble du riddim pour le morceau "Music is Life" sur lequel on entend Sizzla."

Rappelons que Steph Guitsy aime la musique du maître incontestable Django Reinhardt. Il affectionne également les standards reggae roots des années 70. 

Steph Guisty : "J'ai essayé d'apporter différentes couleurs en gardant une certaine simplicité et un esprit parfois roots comme dans les morceaux "Justice" et "Truth most reveal". J'ai également travaillé sur un son plus moderne sur les titres "Bun yah", "Music is life" et "Would you be my Lady".

Ilements - "Justice" (Official Music Video)

Titre éponyme de cette production "Justice" possède en effet un son s'orientant vers le nu-roots. Ilements appelle "Justice" et il n'y aura pas de paix tant que cette mission ne sera pas accomplie. Une extraordinaire prière musicale mais qui ne cache pas une certaine mélancolie. Ilements évoque l'aspect désabusé de cette recherche.

Restons dans ces couleurs et cette construction musicale avec le titre "Would be my Lady". Un regard plus intime que nous délivre Ilements. Titre qui fait davantage référence à la vie personnelle du chanteur. Il développe un sentiment que nous sommes nombreux à connaître, l'amour. "Tourné à Saint Martin aux Antilles par WellDone, le clip vous fera voyager à travers différents paysages magnifiques de son île. Une vraie chanson d’amour, pour tous les âges à écouter sans modération. Bon voyage... ."

Ilements - "Would You Be My Lady" (Official Music Video)

On s’imprègne de textes d'Ilements. On retrouvera cet aspect personnel dans les textes de "Thank you Father". Thème qui est assez rare dans les écrits des artistes. 

Le message militant contre les injustices se poursuit avec "24/7" qui est une abréviation pour "24 heures sur 24 et 7 jours sur 7". Le service est dans l'idéal toujours disponible, peu importe le jour ou l'heure. Idéal, on se demande pour qui en définitive. C'est également une forme d'esclavagisme. Sur une belle cocotte introductive le morceau déroule avec une légèreté déconcertante. Ilements est présent au chant bien entendu mais également dans les choeurs qui proposent une belle alternance vocale.

Le chanteur encourage à la solidarité entre les peuples ainsi que l'esprit combattant contre Babylone "Keep da Fayah Light" que je trouve très réussi. Les arpèges de la guitare envoient des vibrations acoustiques confortées par le choix du jeu et de la guitare. Avec "Dem going down", magnifique de sentiments et de mélancolie. Joli travail de composition.

Steph Guisty : "J'adore travailler avec Coco Roots. Cela fait trois ou quatre ans que nous composons ensemble des riddims (comme vous avez pu l'entendre sur l'album Sweet & Tuff de Puppa Lek Sen sorti en février). J'aime sa musicalité et sa complémentarité. Parfois, je lui prends un peu la tête parce qu'on n'est pas d'accord sur des subtilités, mais on s'entend toujours sur le résultat final !"

On retrouve les concepts qui constituent Ilements. Les messages philosophiques et les valeurs de la culture rastafari. "Dread Locks", "Truth most reveal", "By my side", "Ganja have to Burn", "Rock and a Gwan".

Coco Roots : "Pour mes coups de coeur, je citerai "By my side". La voix de Ilements est vraiment magique. "Bun yah" qui est le premier single extrait de l’album, il a donc une saveur particulière et "Rock and a Gwan" qui donne bien envie de bouger en sound system. Pour terminer, forcément les feat avec Sizzla et Peetah Morgan !"

Ilements - "Ganja Have To Burn" (Official Music Video)


 

Un titre qui pourrait enfoncer des portes ouvertes. C'est toujours casse-gueule de partir sur ce thème et nombreux sont les artistes qui s'y perdent. Pour ma part j'appréhende toujours de découvrir un titre sur la ganja. Soit il est réussi, soit il fait un gros flop.

Le clip est plutôt sympa. Découvrir la réalité de la culture et de son jardinier qui se donne de la peine afin d'avoir une belle récolte. On comprend mieux les intentions d'Ilements. L'introduction musicale est déjà géniale. Reprise par cette incantation "Marijuana", ça match immédiatement. On ressent la force de ce titre qui va bien au-delà de l'apologie. L'esprit est toujours présent. Une Ganja Tune qui risque de tourner grâce à ses qualités artistiques et humaines.

Justice est un album complet. Les valeurs et les compétences des artistes qui y ont participé en font un objet musical unique. C'est propre, c'est rond. L'univers auditif est riche et rassurant. On rentre dans cette bulle reggae et on en ressort coloré des messages d'Ilements et de toute son équipe. Mais ça, vous l'avez compris au fur et à mesure de cette chronique. Je laisse le mot de la fin à Coco Roots.

Coco Roots : "Notre collaboration est loin d’être terminée. Nous travaillons d'ores et déjà sur son prochain projet bien plus orienté trap (courant musical issu du Dirty South apparu au début des années 2000 dans le sud des États-Unis) et dancehall. Celui devrait sortir vers la fin d’année 2016."

 

Ilements

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements