High Tone Meets Brain Damage – High Damage


Parlons donc de cet opus qui sortira le 26 MARS 2012.

1 -Prenez deux grandes références françaises de la scène dub : High Tone & Brain Damage
2 - Mélangez savamment le tout.
3 - Branchez votre caisson de basse, poussez le volume.
4 - Laissez vous aller…

L'ambiance est sombre, oscille entre sonorités industrielles et orientales appuyées par des lignes de basses à fissurer un triple vitrage… autrement dit High Damage...
Amis Bisounours, circulez, y'a rien à voir.
Oui car l'album en lui même reflète une ambiance plutôt obscure et sombre. Cependant, c'est au plus grand plaisir des n'oreilles et c'est ça qu'est bon.


 


 

    
Dans le cadre de leur série de collaborations discographiques avec les principaux activistes de la scène dub / mutant « à la française » (Kaltone, Highvisators, Zentone), High Tone invite aujourd’hui Brain Damage à constituer un nouveau chapitre, naturellement intitulé High Damage.

Véritable croisement entre l’énergie d’un groupe et la rigueur d’un live-machine, cette nouvelle rencontre a pour but de fusionner pour un temps deux univers, deux styles personnels et clairement identifiés depuis plus de 10 ans.

A la différence de leurs précédentes collaborations, High Tone et Brain Damage proposent cette nouvelle expérience sous deux aspects bien distincts :
 

     - Une tournée en deux partie, à l’automne 2011, puis au printemps 2012.

  - Un album studio qui sortira le 26 Mars 2012 chez Jarring Effects.


 


Un petit mot sur les pistes :

" Brain Tone " - Simple et efficace. C'est un savant mélange. On retrouve évidemment la patte High Tone omniprésente. Du gros dub bien lourd qui fait plaisir aux n'oreilles. Le ton est donné, ce sera sombre, nous sommes passés du côté obscure de la force... A noter, la voix de Sir Jean qui apparait par ci par là ; du coup, ça peut faire penser aussi au Peuple de l'Herbe. Mais après avoir pris certaines substances pendant un moment...

" The Dawn " - Toujours cette ambiance qui pourrait devenir glauque à la longue... Et là, en bon amateur que vous serez, vous constaterez un net écho avec des sonorités Zentone. Nullement un reproche, bien au contraire !

" Dub on tune in and drop out " -  Gare aux caissons ! Beaucoup plus electro mais voilà qui fait plaisir ! Ce titre est fort. On sent ici que l'alchimie prend bien pour  reprendre les termes du site officiel. Nos amis ont su allier habilement l'electro de Brain Damage au gros dub High Tone.

" The Dusk & I did My Time " - Ces deux là, je les mets ensemble. Nullement qu'ils se ressemblent, mais on entre dans le coeur de la chose. Sonorités industrielles, grosses basses, là encore, le mélange prend bien... après, c'est parfois un peu lent, mais ce n'est pas plus mal au final. Une grosse ambiance, du lourd.

" The Midday Sun " - le bien nommé, on prend une bonne bouffée et on replonge pour aller sur " Nuclear ambush ".. un aspect oriental associé au titre de la piste… je vous laisse faire le rapprochement avec par exemple des évènements récents d'actualité...

" Shake Up " - Partie chant plus présente appuyée par une ligne de basse transcendante. Notable car le reste de l'album est très instrumental et cette bouffée fera plaisir aux amateurs de bonnes voix reggae (comme moi héhé). " Shake up " se dénote du reste de l'album, vraiment. Ce n'est pas le titre le plus représentatif de l'opus, mais c'est celui que je retiens pour ma part.

" Stereovision " - Porte bien son nom. Titre qui monte petit à petit jusqu'à vous faire pencher la tête d'un côté et de l'autre de vos hp… Que du bon…

" Watching You " - beaucoup plus lent en constante poussée, on commence à connaitre la recette… mais ça fonctionne toujours aussi bien.

" ZZZ " - Ceci n'est pas un titre soporifique.

Donc pour résumer, vous n'en ressortirez pas indemne.
High Damage c'est un mix entre ambiance industrielle, dub, reggae le tout avec des sonorités graves (dans tous les sens du terme) par exemple, la présence de sons qui font penser à Tetris, des échos superbement dosés et un mixage ultra précis. Que de savants mélanges !
On ne s'en lasse pas. 
Vous avez une petite bombe entre les mains avec ce son.
High Damage, c'est du crade propre. Si si, et du coup ça réveille en vous un profond sentiment qui vous prend des tripes au cerveau et qui vient vous chatouiller les neurones.
Du dub bien dosé, ni trop ni trop peu. Ce qu'il faut.

Le pti bémol de mon humble avis qui n'engage que moi, c'est le côté sombre justement, ça manque de "joyeuseté" mais en même temps, ce n'est clairement pas l'objectif fixé ici. Du coup, bémol plus que diminué par la qualité proposée et les purs moments passés à l'écoute de l'opus.

Un seul conseil : procurez le vous vite et courrez les voir en concert !

Source images et vidéo : site officiel de High Damage

Lire également la chronique de High Tone & Brain Damage - High Damage dans le Longueur d'Ondes n°63
 

by Di0g3N

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements