Danakil – La Rue Raisonne

Il y a plus de 15 ans déjà, un jeune groupe de potes lycéens forment un groupe de reggae qui va devenir une des références de la scène francophone et internationale. Leur premier album sort en avril 2006 et s’intitule « Microclimat« ; le public prend alors une grosse claque et le groupe s’envole d’année en année vers des sommets toujours plus haut. Aujourd’hui, les Danakil sortent leur 5 ème album studio , un des projets les plus attendus de l’année que je vais vous présenter en détail ci-dessous. « La rue raisonne » comporte 13 titres, on retrouve peu de combinaisons et des sujets abordés très variés.

La grosse radio reggae est fière d’être partenaire officiel  sur la sortie de ce projet, restez donc connecté sur notre site et venez jouer pour gagner des albums la semaine du 10 au 16 octobre.
 

Le groupe choisit « Echo Systeme » pour introduire cette pépite qu’est « La Rue Raisonne« ; on reconnaît tout de suite « la patte » de Danakil avec les cuivres très présents sur un refrain prenant, des couplets bien construits entre la poésie de Balik et la voix enivrante de Natty Jean; un hymne pour aimer, adorer et respecter notre terre mère.
 


« On oublierait qu’elle est plus grande que nous, un jour viendra nous reprendrons les coups, nous sommes tarés pourris mon Dieu c’est effarant, on nage à contre-courant. »

danakil

 

On poursuit avec le premier single de l’album, « 32 mars » sur le mouvement des nuits debout, un éloge au soulèvement du peuple, à la réflexion et une dénonciation de la politique mondiale. On retrouve toujours des cuivres percutants mélangés à un clavier en mode dub entre deux couplets; le clip est sorti le 6 juin dernier, vous pouvez voir notre actu ICI.

 

« Vous persistez à tricher sur tous les sujets alors qu’on tousse tous comme dans un nuage de fumée« 

 

La première combinaison arrive sur « Paris la nuit » feat Patrice; après « Quitter Panam » ou encore « Non je ne regrette rien », le groupe montre encore une fois son attachement à cette « Belle femme au regard de velours », une mélodie sur un fond de grosse basse, une batterie résonnante et Patrice enchaînant son flow le plus percutant avec ses plus belles notes; une vraie merveille que vous prendrez plaisir à mettre et remettre en boucle. Balik s’attaque ensuite à un style dans lequel nous n’avons pas l’habitude de le trouver, une chanson lover sur une mélodie simple et joyeuse, il déclare sa flamme brillamment et va faire de nombreuses jalouses.
 


« toi ma belle, mon amie mon amante ma complice, tu es celle avec laquelle tous mes rêves s’accomplissent; ma belle, mon amie mon amour ma gazelle, tu es zen tu es celle qui me donne des ailes »

danakil

 

Le deuxième single s’intitule « Back Again », un titre très énergique pour annoncer ce cinquième album et montrer la détermination du groupe dans ses idées, titre que l’on vous a présenté lors de sa sortie et que vous pouvez retrouver ICI. On change de décors sur « Mediatox » avec un flow plus Hip/hop et une musique Dub Step pour dénoncer les mensonges et la manipulation par les médias, un refrain frappant sur les airs de l’hymne national revisité. On retrouve l’engagement du groupe et leur détermination à dénoncer la pire drogue de la nation : la télévision.
 

« Unie dans la même course, allant boire dans la même source, elle se fout de l’essentiel, veut des flammes et des arcs-en-ciel, coupable, sans le moindre doute et capable du pire pour dorer sa route » 


 

« Pars » est une chanson à textes, toujours bien écrit, avec des airs mélancoliques dans la voix de Balik et des cuivres qui donnent cette impression de nostalgie. Il décrit la perte d’un proche, le cycle de la vie et donne sa philosophie sur ce sujet de manière très touchante et intimiste. On continue avec  » Il en restera quelque chose » sur une intro en notes de guitare sonnant très latin, les cuivres viennent s’ajouter à la fin du refrain pour un beau rendu avec une outro digne de grands films comme Le Parrain.

 

Balik enchaine avec « Dis leur », très revendicateur sur la société, et sur nos valeurs, que je vous laisserai découvrir par vous-même. Un titre de réflexion sur l’homme arrive alors avec « Papillons », l’artiste en plein questionnement sur l’existence et le rôle de chacun sur une mélodie douce et calme; un titre qui tombe à pic, donnant une vraie logique au déroulement de cet album. On approche du final mais il reste encore trois petites merveilles à venir, « Lumière de la mémoire » apporte de nouveau un côté nostalgique et joyeux à la fois, le chanteur nous conte de nombreux souvenirs bons et mauvais sur son flow Hip/hop.

 

danakil

 

« J’attends le jour » est un morceau de bienvenue et « une carte de visite » pour Isaac, le jeune fils de Balik sur une rythmique Dub Step percutante, un des meilleurs titre de l’album à mon gout; que vous prendrez plaisir à écouter et réécouter en poussant le son à fond. Une belle conclusion avec « World of reggae music » où vous entendrez toute la team Baco Records pour un titre explosif sonnant un peu comme un medley, on reconnaît U Roy, Anhtony B, Natalli Rize, Yaniss Odua, Brahim, Volodia, Flavia Coelho, Josh (The Skints), Balik et Natty Jean.
 

 » La vie est chère mais quoiqu’il en coute par temps de pluie fils passe entre les doutes écoutes-moi ce qui compte le plus c’est le mental, sois bien dans ta tête et tu verras que le corps suit, déjà tout est presque dit »

Danakil réussit une nouvelle fois son retour avec « La rue raisonne« , un album complet avec un vrai fil conducteur, des morceaux aboutis très travaillés et efficaces. On ressent vraiment une maturité du groupe tant au niveau des mélodies et dans tous les instruments mais aussi au niveau des textes de Balik qui aborde de nombreuses facettes jamais explorées jusque-là. Vous l’aurez compris, cet opus fait partie des disques à se procurer d’urgence en cette fin 2016, une grande tournée des salles de l’hexagone a débuté, je vous laisse découvrir la liste à la fin de cet article et vous invite fortement à aller observer le nouveau show Live de ce groupe déjà mythique.

DANAKIL – CONCERTS

 

09.09.16 – Fête de l’Humanité – La Courneuve (93)
23 et 24.09 – Balik disponible en interviews à Paris
12.10 – Balik disponible en interviews à Paris
13.10.16 – Le Scarabée – Chambéry (73)
14.10.16 – Vernier-Sur-Rock – Genève (CH)
15.10.16 – Le Theatro – Montargis (45)
20.10.16 – Théatre Lino Ventura – Nice (06)
22.10.16 – Théâtre du Rhône – Valence (26)
28.10.16 – La Coopérative de Mai – Clermont-Ferrand (63)
29.10.16 – Nuit Du Reggae – Lorient (56)
04.11.16 – L’Agora – Equeurdreville (50)
05.11.16 – L’Aéronef – Lille (59)
10.11.16 – Le Cargo – Caen (14)
11.11.16 – Bebop Festival – Le Mans (72)
18.11.16 – Zénith – Rouen (76)
19.11.16 – Parc Expo – Colmar (68)
25.11.16 – Le Transbordeur – Lyon (69)
26.11.16 – La Commanderie – Dole (39)
02.12.16 – La Nef – Angouleme (16)
03.12.16 – Le Rocher de Palmer – Cenon (33)
04.12.16 – Le Bikini – Toulouse (31)
09.12.16 – Le Trianon – Paris (75)
10.12.16 – Le Trianon – Paris (75)

 

 Danakil Tournée

 

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements