Missah & Weedo – the Missah & Weedo show

Lors du Arverne Reggae Festival de ce mois d’avril, le duo grenoblois Missah & Weedo avait fait forte impression. Il faut reconnaitre que leur énergie est communicative. En préparant le live report, leur aide a été précieuse pour la réalisation de celui-ci et depuis le contact est toujours établi. Et c’est avec un réel plaisir qu’ils nous proposent leur premier album intitulé the Missah & Weedo show.

Poussez les fauteuils, réglez les basses à fond et enclenchez la 1ère chanson, c’est parti pour un beau voyage de 9 plages.

Et il faut reconnaitre que cela commence très fort avec une composition d’Alexis Chemin et un featuring de qualité en la personne de Monsieur Lezard, la magie du trio opère, les voix sont complémentaires sans écraser les autres. On est sur un moment d’échange pour parler de la  » vie d‘artiste »  car « il faut savoir prendre la vie comme elle vient et accepter ne pas savoir de quoi sera fait demain ».

Missah, weedo, reggae 2016, les frères pirates, Tiyab

Petit gémissement, quoique un peu normal pour le « punnany » riddim, un classique jamaicain popularisé par Admiral Bailey en 1993. Le morceau nous raconte l’histoire des « sounds system », accompagné de leur compère Tiyab et qui dit soirée dit rhum arrangé, punch et de la weed. Au passage dédicace à leur « sponsor officiel »  les Frères Pirates pour leur rhum arrangé de qualité.

Tiyab reprend le micro en solo sur un riddim qui se veut plus lent que le précédent mais est très profond. Il y a une voix de soleil même si les paroles sont conscientes et parlent des problèmes de tous les jours. Le morceau « ils ne nous auront plus » se décline en dub, voix et musique pour nous faire prendre conscience de tout le potentiel d’un titre très fort.
 


Comme on annonçait plus haut, si MissaH & Weedo aiment nous parler de l’herbe, il fustigent les drogues dures et avec ce « pas de cocaïne » sur un « Xtrema ghema » riddim puissant, on peut faire un rapprochement avec un autre duo célèbre, Daddy Mory & Big Red avec leur « poussière d’ange » qui chantaient en leur temps, « pas de coke pas de crack ». On peut d’ailleurs dire que ce duo est le digne descendant des Raggasonic, Neg’marrons et autres Saï Saï.

Très belle ligne de basse sur un Hip-Hop/Reggae Instrumental – « Freestyle » Lion riddim avec leur joyeux « Ya pas de blem » dans le plus pur raggamuffin stylee. Le morceau suivant sur le « boat » riddim (qui a d’ailleurs donné le très beau « self employed » de Skarra Mucci), nous parle de cette vie qui peut paraitre fade : métro – boulot – dodo « toute la semaine » mais l’énergie dégagée nous donne des fourmis dans les jambes et une envie de faire ces soirées fumeuses et fumantes au bon son de notre musique préférée.

Avec « réseaux sociaux » sur le « Yarn » riddim, même si le texte se veut léger, se cache derrière celui-ci les dangers d’un FB (ou autre réseau), qui peut s’avérer chronovore, addictif et narcissique.
 


« T’en veux dla bonne » vaut son détour sur le « Boss it up » riddim de Virtus Muzik, riddim qui sorti en 2013 avait donné lieu à de très belles versions, Tiyab revient en renfort sur ce titre survitaminé. Çà cogne dur, un vrai match de boxe.

Et comme si cela ne suffisait pas ils nous assènent le coup de grâce avec le terrible « On fume la Weed » sur un titre qui va crecendo sur un drum’n’bass /jungle. Avec  le son au maximum sur votre PC (ou chaîne), vous allez ressentir une telle excitation sur ce morceau, que vous allez pull up le morceau, c’est obligé.

La qualité a été privilégiée à la quantité et c’est un très bel album pour cette fin d’année pour tous les amateurs de sound system et les raggamuffin.
 


Il est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement .
Et on peut aussi se le procurer au format carte USB sur le site Leetchi
en attendant le format CD qui devrait paraitre ultérieurement.

Et comme une bonne nouvelle n’arrive seule, Début 2017,  Tiyab nous gratifiera d’une nettape qui sera gratuite et disponible  sur sa page FB tandis que Weedo sortira un album solo, Evolution et sera disponible sur bandcamp et soundcloud, toutes les plateformes digitales legales ainsi qu’en CD. C’est un album, comme son nom l’indique, qui sera avec des styles très diversifiés mais nous aurons l’occasion d’en reparler à La Grosse Radio.

Tracklist :
1- vie d’artistes feat. Mr Lezard
2- en sound
3- ils ne nous auront plus
4- pas de cocaine
5-  Ya pas de blem
6-  toute la semaine
7-  Réseaux sociaux
8- t’en veux dla bonne
9- On fume la Weed 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements