Vibronics meets Conscious Sounds – Half Century Dub

Les meetings sont monnaie courante dans le monde du dub, ils font, à vrai dire, partie intégrante du genre musical créé par King Tubby. Le mythique King Tubby meets Rockers Uptown, en association avec Augustus Pablo, reste assurément la collaboration la plus complète en terme de dubwise que l'on ait pu écouter jusqu'à présent. Par la suite, les Anglais ont perpétué cette tradition, ainsi que les Français avec leur dub live.

Le disque que nous allons vous présenter aujourd'hui, Half Century Dub, résulte de la rencontre entre Vibronics et Douglas Wardrop des Bush Chemists (nommé ici Conscious Sounds en référence à son label) et sortira le 3 février prochain en France chez Jarring Effects.

Tiens, Jarring Effects ? Pour les cancres du fond qui n'auraient pas encore compris, c'est grâce à cette maison de disques, si, aujourd'hui, vous pouvez passer votre samedi soir en tapant votre tête contre un sound system afin d'absorber les grosses basses qui y sont diffusées. En effet, bien avant que les soirées sound system essaiment un peu partout en France, Jarring Effects a été l'instigateur, dans la deuxième moitié des années quatre-vingt-dix, de ce qu'on appelle la scène dub live, alors que le dub était quasi-inexistant, voire même inconnu dans l'Hexagone. Des groupes tels que High Tone, Brain Damage, Kaly Live Dub, Ez3kiel, Löbe Radiant Dub System, tous signés à un moment ou à un autre chez Jarring Effects, ont contribué à y populariser le dub. High Tone s'est d'ailleurs fait une spécialité de collaborer avec ses homologues sur certaines productions et cela a abouti à des splits ou meetings comme Kaltone : High Tone meets Kaly Live Dub, High Damage : High Tone meets Brain Damage.
C'est en toute logique que ce Half Century Dub viendra donc enrichir le catalogue du label lyonnais.

half century dub, dub, remix

D'autant plus que cette galette sonne comme un hommage à ce gigantesque mouvement musical qu'est le dub, puisque les protagonistes de cette aventure, Vibronics et Dougie Wardrop, ont tout bonnement décidé d'en retracer l'histoire. Five Decades in the Mix est en effet le sous-titre donné à cette production. Voilà donc cinq décennies que le dub se propage dans le monde entier et disperse ses basses loud & heavy dans les corps et les cœurs de tous ses addicts.

Les deux dubmakers ont chacun proposé des remixes, dans la plus pure tradition du dub, de morceaux emblématiques du reggae jamaïcain, pour les décennies soixante-dix et quatre-vingt, et de tracks issues de leurs propres compositions pour les suivantes. L'idée est claire : il s'agit d'apporter une touche de modernité à des œuvres mythiques. 2 producteurs, 5 décennies, 10 titres. Prêts à embarquer ?

Ça commence très fort avec "Jahovia Dub" par Vibronics. Le titre original, "Jah Jah Jahovah" sur le "Drum Song" riddim, avec Ronnie Davis au chant et King Tubby au mix, portait déjà en lui les germes d'une légende. Un "Jah Jah Dub" où Dillinger se posait déjà sur la version préfigurait le cut de Vibronics quarante ans plus tard qui, lui, redirige le morceau sur une approche beaucoup plus électronique avec les synthés qui règnent en maître. Ce "Jahovia Dub" restera finalement comme un hommage au grand Ronnie Davis, disparu tout récemment.
Quant au "Leave Ya Dub", qui se fait l'écho du "Leave yah" de Freddie Mcgregor, on ne peut qu'admirer la rigueur du mix, sur un mode clairement UK stepper, de Dougie Wardrop. Scientist en avait déjà produit une version magistrale au tournant des années quatre-vingt. Dub Masters inna di place !

vibronics, dougie wardrop, casio

Dougie Wardrop et Vibronics, respectivement munis des mythiques claviers VL-TONE et MT-40 de Casio

On en prendra également plein la vue avec le skank aérien figurant sur le stepper "Try a dub" de Vibronics, adaptation dub du "Try a thing" de White Mice. Atmosphère plus rub-a-dub et plus sweet de la part de Dougie Wardrop pour la décennie quatre-vingt qui a opté, lui, pour "Dub Somebody", basé sur le "Kiss Somebody" de Johnny Osbourne mixé par Scientist, dans lequel il a mis tout son savoir-faire au service de la reverb sur la batterie.

C'est alors que les deux artistes ont choisi, pour ce qui concerne les années quatre-vingt-dix et les autres décennies, de se remixer l'un et l'autre. Fini la Jamaïque, on se fixe désormais en Angleterre, strictly UK Dub. En effet, le dub jamaïcain tombe en désuétude après son âge d'or, il s'efface peu à peu au fur et à mesure que les producteurs anglais émergent les uns après les autres et commencent à s'imposer au tournant des années quatre-vingt-dix.
On commence ainsi par "Long Time Dub" où Vibronics se réapproprie le "Long Long Time" des Bush Chemists : pas de modification notable, à part peut-être l'utilisation du mélodica et un skank plus appuyé. En échange, Dougie Wardrop a cutté le "Jah Light Jah Love" de Vibronics pour en faire un dub moins saccadé que l'original.
Puis Vibronics livre une version encore plus dancefloor que le "Babylon Fall Down" des Bush Chemists sur "Babylon Dub Down", alors que le morceau initial était déjà survitaminé, c'est dire. Au contraire, Dougie Wardrop installe une accalmie au milieu de la tempête massive en basses de "China Rock" de Vibronics ; "China Dub" devient plus posé mais tout aussi bien produit.

Et finalement, pour la décennie actuelle, nos deux producteurs favoris livrent des morceaux steppers d'anthologie aux beats puissants qu'il s'agisse du digital "Blaze a Fire Dub" de Vibronics ou du technoïde "Hail up Dub" de Conscious Sounds. Juste histoire de montrer que le dub est toujours bel et bien actuel et qu'il se renouvelle sans cesse pour le plus grand plaisir de nos oreilles.

Cinq décennies après son apparition, le dub n'a rien perdu de sa superbe et de sa créativité. On s'en doutait déjà, mais cette galette confirme cette idée. On n'en demandait pas plus de la part de Vibronics et Dougie Wardrop.

vibronics, dougie wardrop, casio mt-40, vl-tone

 

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements