Jahneration – One Day

Une chanson = Une histoire

Voici le principe de cette nouvelle série d'articles à paraître sur notre webzine. Vous devez certainement comprendre de quoi il va s'agir.

Les artistes ont accepté de partager avec vous le souvenir de l'une de leur création. Ce sont eux qui ont écrit les mots que vous allez lire. L'occasion pour La Grosse Radio Reggae de les remercier tant de leur gentillesse que de leur disponibilité.

Pour le webzine, il s'agit bien entendu de remettre le projecteur sur ces artistes et surtout vous faire partager l'histoire d'un morceau qui a peut-être compté pour vous ou tout du moins reste une référence. Ce que certains appellent un Big Tune !

J'accompagne Zop dans cette aventure en passant la plume aux Jahneration pour qu'ils nous racontent l'histoire d'une de leurs chansons.
Ils ont décidé de nous parler de "One Day" car le choix de cette chanson n'est pas anodin. C'est une chanson aux paroles conscientes représentant le souhait des deux jeunes hommes de voir les choses changer.

Si vous l'avez écoutée, vous avez pu comprendre que cette chanson évoque la situation actuelle de notre pays et surtout les attentats terroristes sur Paris. En tant que parisien, il était pour eux inévitable d'en parler. ”¨”¨Mais laissons Théo s’exprimer sur le sujet :

"L'année 2016 a été cruciale pour nous et pour toute la jeunesse française. Elle débute par un deuil, suite à ce mois de novembre sanglant. On a été extrêmement touché par ces attentats parisiens. C'était la première fois qu'on recevait autant de messages "T'es en vie?", "C'est bon tes proches, tes amis?", "On pense fort à vous".

Chacun a perdu un ami ou un pote de pote. Chacun a été dans les endroits touchés par ces crimes. Ogach et moi, nous sommes allés voir notre premier live de reggae au Bataclan ; il s’agissait du concert de Gentleman et SOJA. J'étais également allé dîner au resto cambodgien le mois précédent et je devais aller rue de Charonne le soir même de la tuerie... Imagine le choc quand j'ai reçu les messages de ma pote qui me disait qu'elle entendait les coups de feu depuis son appartement.

On a vraiment ressenti ce que pouvait donner un état de siège, sans comparer l'incomparable bien sûr, mais tout le monde a ressenti cette peur grandissante, cette sensation d'infime fragilité.

Au moindre bruit dans la rue, tout le monde se réfugiait, croyant à l'explosion de bombe, c'était assez hallucinant de voir à quel point cette peur était perceptible.

Bref, Paris a vécu une période très sombre cette année avec tous ces militaires dans les rues, ces sirènes incessantes, les regards apeurés dans le métro, les gens qui changent de wagon à la vue d'une barbe... et puis, il y a eu la vague des migrants, les quais d'Austerlitz remplis de tentes à côté des fêtards qui sortent de clubs, les camps de migrants, etc… On était obligé de parler de cette année dans une chanson en évoquant le message d'espoir dans le refrain, car on en avait besoin". 

A travers ces mots encore emplit d’émotions vous pouvez voir cette chanson avec une nouvelle oreille, réaliser pourquoi celle-ci compte autant aux yeux du groupe et comprendre pourquoi lors de la rédaction de la chronique sur leur album, Ogach avait confié qu’il la redécouvrait perpétuellement.

Jahneration - "One Day"

 

Rendez-vous le dimanche 12 février pour le prochain Flashback avec Joseph Cotton - "Bring back your love" 

 

Jahneration ©Alexia Abakar

©Alexia Abakar



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements