Reggae guest of the party – Liège (Be) – 03/02/2017

Une semaine à peine après la soirée Reggae Dancehall Party 4, Les Fous d’en face ont accueilli vendredi dernier la Reggae Guest of the party organisée par Jahyannsta avec Solo Ganjo du Green Spirit sound et le Radikal Soundsystem.

Reggae guest of the party

Le warm up fut pris en charge par Solo Ganjo du Green Spirit Sound, un Soundsystem qui a vu le jour en France du coté de Metz/Nancy et qui a poursuivi son évolution en Belgique, connu notamment pour avoir été résident au Riderspark, un des lieux les plus réputés de Wallonie grâce aux grands noms du reggae qu’il a eu la chance d’accueillir.

Ganjo Solo

Il nous servi une heure de sélection variée, nous montrant ainsi ce qui nous attendait tout au long de la soirée. Il passa du Roots au Dancehall avec des titres comme « Génocide » de Queen Ifrica, « All Fruits Ripe » de Junior Reid, « Roots and Culture » de Mickey Dread, jusqu’à des big tunes de Buju et Burro Banton.

Ganjo Solo

Il passa ensuite le relai à Jah Sky, selecta du Radikal Sound, soundsystem bruxellois réputé pour jouer à l’ancienne avec des sélections spécialisées dans le reggae digital, rub a dub et dancehall old-school.

Ganjo Solo - Jah Sky - Jahyannsta

Il nous a passé « Bubblers » de Junior Reid, « What a la la » de Johnny Osbourne, du Papa Michigan, Damian Marley, Skarra Mucci, Elephant Man, mais également du francophone comme Raggasonic, Tonton David, Daddy Nuttea ou Atomic Spliff.

Jah Sky
 

« Donne-moi du Dub, donne-moi du Ragga, avez Radikal Sound les massives vont jumper dans les deux cas ! » (JahJahMan Dubplate)
 

Jah Sky

Il a mis le feu avant de laisser la place à Jahyannsta, Selecta Liègeois, connu dans différents bars et clubs de la région pour ses Dj Sets et pour l’organisation de ses soirées Kreol Konnexion, où il a accueilli des artistes comme Maylan Manaza, Mo Mystik, Taï J aka Dän Jaah Taï

Jah Sky - Jahyannsta

Spécialisé dans le Reggae Dancehall créole, mais pas uniquement, ses sélections attirent toujours les danseuses et danseurs.

Jahyannsta

Il nous joua une sélection composée par exemple de « Let’s do it again » de J Boog, des tunes de Maylan Manaza, « Wicked » de Natty Gregh, « Independant Gyal » de Kalash feat Pompis et j’en passe. Vous imaginez l’ambiance hot qui régnait dans la salle !

Jahyannsta

A minuit, il repassa les platines à Solo Ganjo qui enchaina dans le même style avec du Kalash, Admiral T et les basses monstrueuses de la tune « OK », Daddy Mory, Mad killah, Popcaan, « Angela » du Saïn Supa Crew, Sean Paul, Agent Sasco, Skrillex, Capleton, Yaniss Odua, J Capri… C’était Maaaaad !!!

Ganjo Solo - Jahyannsta

Solo Ganjo

Il alluma son briquet/lance-flamme pendant le couplet de Capleton (the king of faya) de la tune « Rockstone » de Stephen Marley. Je vous rassure, l’extincteur n’était pas loin !

Solo ganjo

Jah Sky le rejoint à nouveau pour un petit « tune fi tune » avant le live de Puppasonic.

Jah Sky - Solo ganjo

Jah Sky - Solo ganjo

Jah Sky - Solo Ganjo

Puppasonic, l’un des MC’s du Radikal Soundsystem, rejoint Jah Sky à 1h du mat pour son live.

Puppasonic - Jah Sky

Si vous ne connaissez pas encore l’univers de cet artiste, je vous invite à écouter ses projets Mad Monkey et Raggamuffin dans le poste, ils valent l’écoute !

Puppasonic - Jah Sky

Aux côtés de son sélecta, il a mis le feu avec son flow impressionnant. Il est pour moi l’un des meilleurs en faststyle, et quand je dis faststyle je parle de lyrics construits et compréhensibles, pas uniquement d’enchainements d’onomatopées.

Puppasonic - Jah Sky

Puppasonic - Jah sky

Pendant son live, Mad Monkey a appelé Natty Gregh, le deuxième Mc du crew qui était dans le public, à monter sur la scène et prendre le mic auprès de lui.

Puppasonic - Natty Gregh

On remarqua de temps en temps un petit manque de coordination quand les deux Mc’s prenaient la parole en même temps, sans doute qu’ils ont plus souvent l’habitude d’accompagner Jah Sky en solo, mais ça ne gâcha en rien le live.

Puppasonic - Natty Gregh - Jah Sky

Natty Gregh - Jah Sky - Puppasonic - Jahyannsta

Et ce n’est pas tout. Je n’apprendrai rien aux habitués des soundsystems, mais pour les autres sachez qu’on y a souvent droit à de l’inédit. Et dans ce cas-ci, la soirée nommée Reggae Guest of the party portait très bien son nom puisqu’en plus de Natty Gregh, nous avons eu droit à des freestyles de Djilui

Djilui
(Photos & Video by Ruff’n’Tof)

… mais également, un peu plus tard dans la soirée, quelques tunes chantées par le guadeloupéen Afrwukerah qui était lui aussi dans la salle en tant que visiteur depuis le début de la soirée. Les couche-tôt et les absents ont toujours tort !

« Où sont les massives qui veulent du bon son, des bons riddims, des bons mix original… ??? » (Afrwukerah)

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements