Pablo Moses + Joe Pilgrim & The Ligerians – La Tannerie (Bourg-en-Bresse) – 05.02.2017

Après plusieurs événements dont la projection du documentaire United for Jamaica le jeudi précédent, une sélection reggae le samedi et la résidence de Joe Pilgrim & The Ligerians durant plusieurs jours, la semaine du reggae à La Tannerie de Bourg-en-Bresse s'est tout naturellement achevée dimanche 5 février par deux concerts à forte tonalité roots.

Ce sont en effet Joe Pilgrim & The Ligerians qui, par leur prestation, sanctionnaient ainsi la fin de leur résidence, et Pablo Moses qui sont venus fouler la scène de la salle burgienne. Nul besoin de vous préciser que rigueur, précision et qualité musicale étaient au rendez-vous ce soir-là.

Joe Pilgrim & The Ligerians officiaient en tant que première partie de Pablo Moses. Notre dernière rencontre avec le groupe tourangeau remontait au Télérama Dub Festival à Lyon, alors qu'il était associé à Pilah, membre de Kaly Live Dub et du Dub Addict Sound System. On sent, par conséquent, que cette collaboration a laissé des traces. Pilah n'étant plus présent, c'est Bongo Ben, qui retrouve en quelque sorte la place qu'il occupe au sein de Roots Raid où il mêle percus et bidouillage des machines, qui se charge de dubber certains morceaux lorsque les Ligerians se plaisent à envoyer un gros dub après la partie chantée. On objectera bien sûr que ce n'est aussi poussé qu'avec Pilah, mais la volonté des Ligerians de se renouveler est bel et bien là.
D'autant plus qu'un autre aspect renforce cette envie d'apporter un peu de fraîcheur : une nouvelle recrue est venue se faufiler parmi eux, à savoir Yoann Minkoff, guitariste de City Kay, collectif qui utilise beaucoup l'electro sur scène (voir notre report du Genestival).
A propos de dub, les Ligerians ont repris un morceau de Dub Addict (dont fait également partie Joe Pilgrim), "We are one", adaptation d'un poème syrien du IVème siècle, et qui sonne donc comme un hommage au peuple syrien.
Et sinon, ont retenti bien évidemment les titres d'Intuitions ("Go down the river", "Like a sun", etc) dont l'emblématique "Holy light", objet du rapprochement entre Joe Pilgrim et le combo des Pays de la Loire, toujours introduit dans une ambiance acoustique (comme sur l'album) avant que les musiciens ne s'accordent sur leur roots bien hypnotique et addictif, raison pour laquelle le public, conquis et motivé, n'a pas tenu rigueur de la voix fatiguée et erraillée de Joe Pilgrim. Ce dernier et les Ligerians ont clairement rempli leur contrat, qui était de préparer le terrain à l'apparition d'une des légendes jamaïcaines, Pablo Moses.

joe pilgrim & the ligerians, la tannerie, bourg-en-bresse

joe pilgrim & the ligerians, la tannerie, bourg-en-bresse

                             joe pilgrim & the ligerians, la tannerie, bourg-en-bresse

                             joe pilgrim & the ligerians, la tannerie, bourg-en-bresse

joe pilgrim & the ligerians, la tannerie, bourg-en-bresse

joe pilgrim & the ligerians, la tannerie, bourg-en-bresse

joe pilgrim & the ligerians, la tannerie, bourg-en-bresse

Mais avant que le Moïse du reggae n'entre en scène, c'est son backing band, le Handcart, qui a ouvert le show par un medley. Mené par le bassiste Laurent Albertini, le Handcart est aussi bien connu de nos services sous le nom de Young Lords, sorte de side project du collectif à travers lequel il a collaboré avec l'artiste anglais soul Alex Keren et qui a abouti à l'un de nos albums coups de cœur de l'année dernière, le sublime Rise.
Passée cette introduction purement instrumentale et après quelques "Jah" en guise de test mic c'est son "Music is my desire" (quoi plus normal de la part d'un chanteur) que Pablo Moses a interprété d'entrée de jeu. Ce sont ainsi des classiques en fanfare ("Dig on", "Proverbs extractions", un clavier toujours aussi limpide sur "Will Power", "Give I Fi A Name", "Pave the Way") que les artistes ont balancé au cours de ce concert qui s'inscrit dans une tournée entamée quelques jours plus tôt. D'après les dires du Handcart, le public avait répondu présent lors des précédentes dates. La prestation à Bourg-en-Bresse n'a pas dérogé à la règle, puisque ce sont des massives nombreux qui se sont déplacés pour passer un moment en compagnie de Pablo Moses. L'interaction fonctionne très bien entre les deux parties et lorsque le chanteur déclare "This night is jamaican night", les spectateurs ne peuvent qu'approuver et en redemander encore et encore. Pablo Moses ne manquera pas d'ailleurs de saluer dignement, d'une manière générale le public français qui l'accueille chaleureusement à chaque fois qu'il se produit dans l'Hexagone. Les "Yeeaahh" ou "Woyo yo yo" trouvent immédiatement un écho.
L'indémodable "Dubbing is a must" aura eu droit (forcément) à son pull up et à une extended version, moment dans lequel le Handcart fait montre de sa maîtrise technique accumulée au cours de nombreuses années à backer les plus grands Jamaïcains. C'est un honneur pour eux que de pouvoir jouer au côté de Pablo Moses et on ressent toute l'alchimie qui règne entre le chanteur et ses musiciens quand le bassiste et les guitaristes utilisent leurs instruments tels des armes sur "Charlie" ou "Ready Aim Fire". Tous s'éclatent sur scène et transmettent leurs good vibes à l'assistance qui skanke frénétiquement.

Finalement, Pablo Moses, à la plus grande joie des massives, interprétera "Mama Yeah" lors du rappel, rappelant les liens qui l'unissent à l'Afrique.

pablo moses, la tannerie, bourg-en-bresse

pablo moses, la tannerie, bourg-en-bresse

pablo moses, la tannerie, bourg-en-bresse

pablo moses, la tannerie, bourg-en-bresse

                           pablo moses, la tannerie, bourg-en-bresse

                           pablo moses, la tannerie, bourg-en-bresse

pablo moses, la tannerie, bourg-en-bresse

pablo moses, la tannerie, bourg-en-bresse

BIG UP à tous les artistes présents ce soir-là, à l'équipe de La Tannerie et à Julie.

Crédit photos : Live-I-pix



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements