Nattali Rize – Rebel Frequency

Tous ceux qui suivent de près la carrière de Nattali Rize connaissent déjà les 2 premiers ep de l’artiste australienne et quelques tunes de son nouvel album qui sort le 24 mars et qui ont déjà été dévoilés sur le webzine.

Autant vous dire qu’à la Grosse Radio on n’a pas hésité une seule seconde pour soutenir cette sortie et devenir partenaire de l’album intitulé Rebel Frequency.

Ces 12 titres font donc écho au précédent ep New Era Frequency avec toujours cette même veine militante et rebelle.

L’album a été enregistré entre l’Australie et la Jamaïque avec des featuring notables de la scène jamaïcaine : Julian Marley, Dre Island, Kabaka Pyramid, Jah9, Raging Fyah ou Notis qui est aussi producteur.

On reconnait le style incisif et l’énergie de la chanteuse qui passe du chant acoustique à un flow plus dur sur des instrus assez lourdes, correspondant à un style affectionné par la nouvelle vague d’artistes jamaïcains à l’image d’un Protoje par exemple.

L’album est résolument reggae avec des passages roots mais aussi plus modernes à la frontière du hip-hop et de l’edm (on la compare parfois à Rihanna dont la voix est effectivement assez proche).

Le choix des featuring n’est pas anodin non plus avec des artistes représentant l’avenir du reggae conscient à travers le monde.

Nattali Rize accompagne cet album d’une tournée internationale où elle est déjà passée par l’Asie Pacifique et les Etats-unis aux cotés de Raging Fyah. Elle sera  en Europe au printemps.


Le duo  entre Nattali Rize et Julian Marley est plus qu’efficace.

Penchons nous plus précisement sur cet album qui comporte 12 titres dont un dub en cloture.
Si vous nous lisez régulièrement, vous reconnaitrez des titres dont on vous a déjà parlés comme le très efficace « Natty Rides again » avec Julian Marley ou encore le magnifique titre acoustique « One People ».
Deux autres titres étaient également présents sur son précédent ep : « Heart of a Lion » avec Notis et « Generation will Rise » feat Kabaka Pyramid qui résume bien l’esprit qui anime Nattali Rize dans sa musique.
Vous découvrirez donc 8 inédits à la sortie de l’album et ils valent le détour.
On reste sur la même fréquence avec des paroles militantes et un style puissant et énergique.

Le titre d’ouverture eponyme « Rebel Frequency » pose les bases de l’album en appellant à garder un esprit rebelle et toujours en alerte. On peut deviner l’esprit de l’album avec les titres des morceaux comme « Warriors » par exemple. La musique est un combat et le message à transmettre est important.

Toujours sur le même ton, « Evolutionary » avec Dre Island et Jah9, annonce que la révolution est l’évolution. Le morceau est une sorte d’appel à une prise de conscience générale pour s’élever et sortir des multiples oppressions que les peuples peuvent subir. La nouvelle prêtresse du reggae Jah9 qui est sur la même longeur d’onde participe à une des tunes de l’album avec Dre Island

On change quand même de style et de registre avec « Fly Away » en duo avec le groupe Raging Fyah. On  est plus sur les terres du groupe de Kumar Bent avec une chanson d’amour plus douce et sensuelle que les titres précédents. Un petit havre de paix dans un monde en lutte en somme.

Le panel de styles musical et vocal de Nattali Rize est très large puisque le morceau suivant « Meditation » est très roots, avec des chœurs aériens qui nous entrainent dans une méditation musicale pour échapper au chaos du quotidien. Une perle.


Nattali Rize est aussi à l’aise en acoustique que sur des instrus plus incisives.

Chacun des titres pourrait être un hymne contre l’hypocrisie, le cynisme politique et économique et pour le soulevement , la rebellion contre un système qui empeche l’émancipation.

On retrouve ces thèmes sur « Hypocrisy » justement, un titre plus dansant avec des arrangements de guitares plus dynamiques. Ou encore sur « Free up your mind » dans un style plus dance.

Le dub final « Ever Rizing » cloture un album brillant sur une note dub.

Le poing en l’air et le verbe haut, voilà le credo de Nattali Rize. 
Si ses thèmes de prédilections nous emmènent vers une réalité assez dure, sa musique est au contraire une échappatoire et pousse à une refléxion globale. C’est une artiste qui porte des messages clairs et forts mais sans jamais tomber dans le découragement. Elle souhaite lutter mais pour mieux véhiculer des messages positifs à travers le monde.

La carrière de Nattali Rize devrait se développer avec cet album, on sent une artiste accomplie qui sait où elle va et développe ses refléxions à travers des titres et des lyrics puissants.

Nattali Rize chante donc l’espoir d’une génération qui souhaite s’élever au-delà des bassesses politiques et économiques. Elle appelle à l’unité et à l’engagement pour construire un monde meilleur certes, mais surtout développer la solidarité dans tous les pans de la société. Et elle le fait grâce à sa musique et ses paroles.
C’est son combat musical pour ouvrir les cœurs et les esprits. comme elle le dit dans « One Peolple » : Music is the healing (la musique est la guérison).

Nattali Rize, Rebel Frequency

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements