The African Brothers – Mysterious Nature

De temps en temps il est nécessaire de se rappeler d’où la musique que l ‘on aime provient, son histoire, ses pionners et ses « good vibes ».
Aujourd’hui je vais vous conter une de ces belles histoires.
Il était une fois 3 adolescents de Kingston Jamaique qui en 1969 se sont rencontrés alors que l’un jouait au ballon, le deuxième le regardant en grattant sa guitare, alors que le troisième l’accompagnait au chant.

Le premier était Howard, le second Morris, le troisième Minott …Mais vous les connaissez c’est sûr. Ce sont en fait maintenant 3 grands du reggae : Morris est « Tonny Tuff » Morris, Minott, c’est Lincoln « Sugar » Minott et le troisième larron Derrick « Bubbles » Howard.
Les trois sont rapidement devenus de véritables amis inséparables et des co-inspirateurs musicaux accomplis.

Influencés par des trios d’harmonie tels que les Abyssiniens, les Heptones et les Gaylads, les trois amis ont travaillé avec assiduité à apprendre à chanter et à organiser des harmonies comme ces groupes estimés. Comme les trois jeunes étaient très conscients de leurs racines et étaient comme des frères les uns envers les autres, ils ont  pris le nom de African Brothers.

Lorsque le groupe a commencé, Tony Tuff était le musicien et l’écrivain le plus accompli des trois, alors c’était souvent celui qui créait les  bases de leurs chansons. Sugar et Bubbles ont apporté des harmonies et des idées pour des arrangements, et plus le groupe répétait ensemble, plus ils s ‘amèlioraient.
Ils ont enregistré un certain nombre de singles qui ont été regroupés dans un premier album sorti en 1976  sous le nom de Want Some Freedom. Dessie « Roots »  Young a  accompagné le groupe un certain temps.
Puis ils ont accompli chacun de leur coté des carrières solos.
28 ans aprés …en 2004 Zenah Music un label roots français à décidé de les réunir à nouveau.
Les African  Brothers étaient de retour …Tony Tuff et Sugar Minott étant rejoints pour l’occasion en remplacement de Bubbles Howard par Tristan Palma (Triston Palmer) et par Ken Bob pour fournir de belles voix de choeur.
 Un nouvel opus en sortit Mysterious Nature pour notre plus grand plaisir.

African Brothers - Mysterious Nature

Cet album comprend 16 morceaux, 12 Reggae et 4 Dub:

01. Free Like A Bird
02. If There Is A Will
03. Weep And Mourn
04. Tell Me Why
05. Give Thanks And Praises
06. Hey Girl
07. All Night
08. No Need To Wonder
09. It Shouldn’t Be Like That
10. Couldn’t Make It
11. Mysterious Nature
12. Fun Time
13. Tell Me Why In Dub
14. Dub For Girl
15. All Night In Dub
16. Dub Affe Make It


Je vais vous les décortiquer aussi bien que possible:

– « Nous devrions être libres de marcher dans les rues la nuit et être franchement libres de toute autre chose comme l’hostilité, la misère et la guerre » chantent ils sur « Free Like A Bird » un hymne à la liberté et à l’insouciance aussi.Sur un reggae qui balance comme un oiseau libre sur sa branche.

– « If There Is A Will » « There Is A Way » oui si il ya la volonté, il ya un chemin c’est écrit dans le livre sacré «  »travailler dur est la clé du succès et tout ce que vous faites, essayez de le faire de votre mieux »les voix se répondant pour appuyer le message .

– ‘Weep And Mourn » nous dit que celui qui pêche  doit absolument changer de voie au lieu de « Pleurer et de se lamenter » le message est syncopé par le rythme donné par la guitare et la batterie.

– « Tell Me Why » hésite entre dub et reggae : c’est un reggae existentiel s’interrogeant sur ce qu’est la vie.
 » Pourquoi les peuples se battent plus tôt que de s’unir » nous dit le refrain.

– « Give Thanks And Praise » comme un gimmic « Vous devez remerciez pour cette vie » pour tout ce que vous pouvez en faire.

– « Hey Girl » avec un refrain qui dit que « All Night » la caresser, l ’embrasser, la toucher, tu fais monter ma pression sanguine, ma température , mon taux de sucre…….chanson à l amour : un reggae joyeux chaud comme la braise. Des cuivres qui donnent le coté langoureux.

– « All Night » Toute la nuit boire et danser sur la musique du reggae Skanking, Grooving, Rocking, Dancing..morceau hyper moderne qui à quand même près de 20ans…

– « No Need To Wonder » Ca débute par un piano sonnant comme une cloche pour nous dire « Pas besoin de demander, pas besoin de réfléchir, à tout ce qui se passe ». Ils chantent sur le livre de l’Apocalypse, Satan, « les rumeurs de guerre sur la terre » et « les nations qui luttent contre la nation ». Un reggae qui rock tranquillement.

– « It Shouldn’t Be Like That » un morceau qui dub .. »Pourquoi ne sommes-nous pas correctement payés pour le travail que nous faisons ». Et comme Peter Tosh a déjà chanté, « pourquoi ne donnera-t-il pas à Cesar ce qui est pour Cesar, et donner  à Jah ce qui est pour Jah. Pourquoi..pourquoi ?

 -« Couldn’t Make It » . » Si ce n’était pas pour l’amour qu’il montrait « , en parlant de l’amour de Jah. que faire et que devenir sans Jah..Le guide l’inspirateur.

–  » Mysterious Nature » Les paroles de la chanson sont les mêmes que « Mystery Of Nature » sorti dans leur précedent opus Want Some Freedom, mais la  musique est légèrement différente.Ca débute comme une petite musique de nuit calme et tranquille avec un piano cool, puis le reggae arrive avec tous les ingrédients qui donnent envie de se balancer.

– « Fun Time » voudrait terminer cet opus sur un message plus léger et nous delivrer que des vibrations positives.

Mais non!! suivent 4 Dubs qui réjouiront les amateurs et les autres. »Tell Me Why In Dub », « Dub For Girl », « All Night In Dub » et pour moi le plus abouti « Dub Affe Make It ».

Les African Brothers on écrit cet album et dédié à Sa Majesté Impériale l’Empereur Haile I Selassie I   Jah Rastafari avec toutes nos pensées et nos prières tournées vers lui. « 

 
 

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements