Yaniss Odua – Nouvelle Donne

Après le succès de son dernier album « Moment Idéal Tour » sorti en 2014, puis une tournée phénoménale où l’artiste a parcouru plus de 20 pays différents, on peut dire que l’empreinte Yaniss Odua séduit un large public au dela de l’hexagone et devient une réelle référence internationale du reggae actuel. 

Yaniss revient avec son nouvel album « Nouvelle Donne » dont la sortie est prévu pour le 19 mai 2017. L’opus est composé de 13 titres, la cover de l’album parle d’elle-même. 

 

YANISS ODUA NOUVELLE DONNE album 2017

 


L’opus débute avec le titre « Nouvelle Donne » qui est également le titre éponyme de l’album. Le ton est donné, pas de demie mesure, Yaniss pose des lyrics à la fois militants et conscients pour dire non au système, aux injustices et à la répression. 
 

Nouvelle donne, éternel recommencement,

Nouvel épisode, tout est cyclique en ce monde,

L’horloge tourne et tourne encore,

Comme depuis la nuit des temps….

Avec le titre « Reggae Land », Yaniss nous livre un bel hommage au reggae, cet univers musical cher à son cœur pour lequel il n’a cessé de se passionner du haut de ses 20 ans de carrière.

Par ici c’est le Reggae Land,

If you want to takes a vibe, you’re welcome…. 
 

« MDMA » fait référence aux drogues dures (cocaine, MDMA…) qui font une percée significative et se généralise auprès de la jeunesse en recherche d’expérimentation et de sensations fortes. Ces drogues qui font fureur dans les milieux festifs peuvent parfois avoir des conséquences dramatiques voir mortelles. C’est à cette jeunesse que Yaniss veut faire passer un message de prévention afin de les dissuader de se laisser séduire par ces drogues aux effets devastateurs.

Une chose est sur « Bling Bling » Yaniss Odua ne l’est en aucun cas. Avec ce titre il fustige ceux dont le mode de vie est essentiellement basé sur le paraître, dont le seul objectif  est de montrer leur richesse aux yeux de tous de manière excessive.

 

Ils ont tout dans l’aspect, rien dans les faits 

Mais beaucoup croient qu’ils impressionnent,

Surtout reste comme tu es, ne me suis pas stp,

Je sais si ma manière est la bonne…

« Bad Boy N Cowboy » évoque la délinquance et la monté de la violence par les armes, un triste constat bien réel qui nous laisse rêveur, d’un monde sans armes nécessaire pour rétablir la paix à traves le monde. 

« La maison ne fait plus crédit » évoque les fins de mois difficile, un phénomène plus que d’actualité quand on sait que la France compte 9 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté.

 


 

Yaniss nous livre un magnifique featuring avec la talentueuse rappeuse Keny Arkana, il faut dire que ça faisait un moment que l’artiste voulait collaborer avec elle. Quand le rap et le reggae se rencontre ça fait l’effet d’une bombe. Un magnifique duo qu’on ne se lasse pas d’écouter. 

 

Vous faites que parler, écoutez nous,

On veut pas d’votre armée en bas de chez nous,

Viens voir dans nos quartiers, c’est cool c’est doux,

Mais ça pourrait barder si on déboule chez vous…. 


« Refugee » retrace le parcours d’un réfugié qui a tout perdu sur les routes de l’exil dans l’espoir d’un meilleur avenir. Un voyage souvent long et difficile mais également un choc de devoir quitter son pays, son univers, ses amis, sa famille. Une magnifique chanson qui touche au plus profond de l’âme. 

Tout quitter tout lâcher qui voudrait devenir refugee

Au bord de nos villes qui prend soin d’écouter les refugee 

Si demain vient la guerre on peut devenir des refugees 

Que deviendrons ces hommes….

Avec le titre « Garder mon droit » Yaniss lance un coup de gueule contre la censure musicale qui menace grand nombre de musiciens et d’artistes de part le monde. La musique est la libre expression des idées, traditions et émotions, des individus et des peuples. Les artistes utilisent leurs chansons pour adresser des messages au monde. Un droit fondamental et démocratique qu’il est important de défendre et préserver. 

« Dans la rue » fait référence aux banlieues, à ses oubliés de la république à qui les politiques tournent le dos. Cette population trop souvent stigmatisée où le taux de chômage et la pauvreté explosent. Les facteurs d’un profond malaise d’une jeunesse parquée dans des quartiers dits sensibles, se sentant rejetée de la société. 

« Feeling » est le deuxième featuring de l’opus, Yaniss accompagné du chanteur Jamaicain Brian Gold qui apporte une touche authentique à ce morceau soul reggae. 

« Jump » est un morceau Dubstepp electro pour ambiancer les foules, un titre qui donne envie de sauter partout, un titre qui va faire chauffer les platines des prochains Sound system. 

« My People » est la chanson de clôture de ce magnifique bijou, Yaniss livre une lettre à cœur ouvert à son public et à ses fans qui le suivent depuis ses 20 ans de carrière. 

Nouvelle Donne est un opus avec des thèmes forts, parfois poignants et des lyrics conscients. Yaniss modernise le reggae à sa sauce et le modernise en y ajoutant sa touche personnelle avec divers styles musicaux tel que le hip hop, la soul ou bien le rocksteady. 

L’album est sublime et va plaire à l’unanimité aux amateurs de bons sons roots.

 

YaniSs Odua - Nouvelle Donne Elyzée Montmartre 20 Mai 2017

Yaniss Odua - Nouvelle Donne Dates Tournée

Infos 

Yaniss Odua FK

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements