Puppasonic – L’under Gronde

Puppasonic aka Le singe fou, artiste dont on vous a déjà un peu parlé en février dans le live report de la soirée Reggae guest of the party, vient tout juste de sortir un nouveau projet : L’under Gronde.

Puppasonic - L'under Gronde

Rappelez-vous, en 2012, il a sorti un Ep de 6 titres nommé Puppasonic MadMonkey, ainsi qu’un 12 titres en 2014 appelé Raggamuffin dans le poste. Ces deux projets ont tous deux été produits par Radikal Sound, son Soundsystem, et nous étaient proposés en téléchargement gratuit.


 

Cette année ce n’est pas un, mais deux projets de 10 titres que le MadMonkey nous offre. L’un purement hip hop, nommé Original Vagabond et l’autre mêlant Reggae/Ragga/Hip hop. Ces deux EP sont également disponibles gratuitement sur son site officiel.


 

L’under Gronde, vous l’aurez compris, aborde principalement le thème du milieu underground, sa jungle comme il l’appelle dans le premier titre « la danse du singe ». L’artiste nous emmène dans son univers, jonglant ainsi avec des titres aux influences reggae, rub a dub mais également hip hop comme dans « Jme rèpete », un titre à l’ambiance mélancolique, ou encore celui où il s’adresse à « Papa Lepen » pour lui parler d’éducation.

Il nous parle d’éducation et de culture, notamment celle des soundsystem dans « Roots & Kultcha » ou encore « Dans nos sound system » où il nous fait une belle démonstration de fast style.


« J’fais partie de ces artistes plus pauvres que leur public »
 

Et comme il nous parle du milieu de l’underground et de la culture des soundsystems, il représente évidemment dans ce projet le soundsystem dont il fait partie, le Radikal sound. Il vous le présente à plusieurs reprises dans « We come on top », « Tu nous connais » ou encore « Muffin ragga » dans un style bien rub a dub.

Dans ce milieu, il n’est pas évident de vivre de la musique, il faut souvent travailler à côté et trouver du temps pour concilier les deux. Ce qui importe le plus pour Puppasonic, c’est d’avoir du temps pour lui, ses proches et la musique, alors dans un « fainéant style », il se focalise sur l’essentiel en se posant la question « Travailler pourquoi faire ».


« Travailler pourquoi faire ? Dis-moi ! Dis-moi ! Travailler pourquoi faire ? Moi j’veux pas ! J’veux pas ! »
 

« Ma weed », on ne pourra pas vous le cacher, est une ganja tune. Celle-ci est plutôt bien écrite et agréable à écouter. Il ouvre un dialogue avec la police, parlant de leur tendance à dramatiser, exagérer et condamner beaucoup trop vite la ganja.

« Laisse-moi fumer, fumer, fumer ma weed, policeman détends-toi ! Laisse-moi rouler, brûler, laisse-moi les mains libres, que j’en roule un p’tit pour toi ! »
 

Tracklist :

1. La danse du singe
2. Jme répete
3. Roots & Kultcha
4. Fumer ma weed
5. We come on top
6. Papa Lepen
7. Muffin ragga
8. Travailler pourquoi faire
9. Tu nous connais
10. Dans nos sound system
 

Enregistré et mixé par Radikal Sound
Produit par : Rap A Dub Music
 

Radikal Sound



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements