Stand High Patrol – The Shift

C’est à bord de leur vaisseau sonore aux vibrations bleutées que le crew du Stand High Patrol, avec comme capitaine Pupajim, ont abordé nos pavillons auditifs le 26 Mai 2017.


« Looking for a new groove, hear the Cymbal
My lyrics and flow kick the symbols
Balance between melody and silence
Welcome to a new musical landscape
Our journey started from many influences,
But now, we are sailing in unknown territories
Old rules are not useful anymore
Machines don’t locate us for years now
We are out of the map
We must think out of the box »


Ce sont les paroles du premier titre de ce nouvel album – The Shift – disponible depuis le 26 mai 2017 sur différents formats CD / LP / K7 / MP3 / WAV. Elles confirment ce que nous avions senti lors du précédent album A Matter Of Scale . Un changement de cap, une orientation jazz sur une rythmique davantage axée Hip-Hop. 
 

« In 2017, trying to make Boom Bap from the 90s,
Inspired by Jazz from the 60s,
Mixed with machines from the 50s »

 

Nous comprenons alors mieux les deux singles sortis auparavant. Ces deux bouteilles à la mer parties annoncer au public l’arrivée de The Shift. Le retour aux origines est une volonté clairement assumée avec le titre « Tribute To Tha Originators » qui exprime les vibrations de ce nouvel album. Tandis qu’avec « My Research », cette recherche artistique, est assimilée aux méthodes scientifiques de la part de ces autodidactes des Sound-System. 
 

Stand High Patrol - The Shift


Tous les morceaux ont été composés et écrits par Pupajim. Les arrangements ont été réalisés par Pupajim, Rootystep & Mac Gyver. Les enregistrements ce sont déroulés au Donjon Studio et le mixage / mastering à Kerwax. La trompette par Meriadeg Guillanton aka Merry sur les tracks 1,4,5,7 et 10 tandis que les claviers additionnels par Vincent Giroire aka Junior sur les tracks 5,7 et 10. Vibes (Vibra) sur le track 3 par Junior et Saxophone Alto sur le track 9 par Pupajim.


THE SHIFT

A SIDE
1 – News From 2083
2 – The Shift
3 – My Research
4 – Watching The Drizzle
5 – Lobbies Daily Hobbies

B SIDE
6 – Easy Rider
7 – After The Rain
8 – Tribute To Tha Originators
9 – Kazy Blues
10 – Dinner Time

Stand High Patrol - The Shift

 

Dans cette production, l’influence du jazz est complétée par un flow « fast chat » associé à de l’électro / Hip-Hop. Cette recherche s’assimile à d’autres sentiers parcourus par des groupes comme Groundation en reggae ou à Guru et Tribe concernant le Hip-Hop. On se sent à une époque charnière comme l’ont pu vivre des artistes comme les Beatles au milieu des années 60 ou bien avec des chercheurs musicaux comme Steve Coleman ainsi que les adeptes de l’acid-jazz ou du free-jazz.
 

Stand High Patrol - The Shift


C’est en revêtant nos habits de free-rider que nous allons déhambuler avec le Stand High Patrol et surtout avec Pupajim qui se livre de manière assez personnelle dans cet opus.
 

1 – « News From 2083 » – Les paroles d’introduction de cet article sont issues de ce premier morceau. Tout est dit, nous partons dans une aventure musicale. L’espace, le piano, la batterie avec sa caisse-claire qui nous accompagnera tout du long. Le groupe explique ses choix artistiques et sa recherche constante d’innovations dans leur son, lui-même évolutif.
Pupajim retrace le parcours musical du groupe, ses virages, ses lignes droites, ses slaloms comme le free-ride en jazz. Cette liberté est assumée et revendiquée tout en prenant le soin d’expliquer à l’auditeur. Le saxophone de Merry se fait seconde voix et effectue le même travail d’explication. Il termine se morceau avec délicatesse.
 

“We like it free, like free jazz, like free style, like free writing…”
 

Stand High Patrol - The Shift

#1 – Sun Ra – The Night of The Purple Moon (1970)


2 – « The Shift » – nous a remémoré une introduction façon – De La Soul – avec le saxophone mêlé au beat Hip-Hop. La flûte arrive en alternance de ce saxophone pour le développement d’une mélodie plutôt géniale. Pupajim dépeint le paysage mondial actuel qui prend une résonnance particulière depuis le retrait des Etats-Unis du traité de Paris face aux problèmes environnementaux. A la fin du morceau, Pupajim présente en notre nom ses excuses aux futures générations.
 

« Did you know that a company called Narrative Science invented Quill ?
A robot writer killing the poetry, Forbes is entirely written with that shit »


3 – « My Research » – Lorsque cette recherche artistique est associée aux sciences. On comprend le processus de création du groupe. Nous adorons ce Tune ! Le fond de forêt amazonienne rend l’image encore plus prégnante. Le beat Hip-Hop sur la caisse claire de la batterie nous accompagne tout au long de l’album. La mélodie est plus électro avec une grosse basse bien « Fat ». La voix de Pupajim est irrésistible avec cet accent anglais superbe.

STAND HIGH PATROL – « My Research »
 


4 – « Watching The Drizzle » – nous fait entrer dans un cabaret. Un changement d’univers dans lequel Pupajim se transforme et revêt toutes les formes, tous les matériaux de la nature afin de surfer sur la vibration du jazz, du saxophone, aussi libre que le vent. Ça grésille et c’est trop bon ! 
 

« I freeze, like the ocean breeze. My flow is free like Ornette Coleman.
Evasive, the 3rd element.
Watching drizzle in my tenement… »

Stand High Patrol - The Shift


5 – « Lobbies Daily Hobbies » – est un superbe texte sur le thème rarement développé des systèmes d’influences qui infectent notre monde. Ces sordides constatations sont expliquées par Pupajim mais ce qu’il y a de plus sordide c’est que ces associations de lobbies sont présentes dans tous les domaines et sont autorisées.
La tête nous tourne grâce aux effets combinés du saxophone, de l’électro et ce beat Hip-Hop ravageur. Tous ces arrangements laissent augurer des sessions « live » de folie et bien différentes que celles que nous avons déjà vécues. Les possibilités sont maximales pour les shows en publics.

6 – « Easy Rider » – est un grand classique chez le Stand High Patrol. Le développement personnel par la liberté d’agir et de penser. La ride à la cymbale est une folie d’autant plus que ce ride est associé à une goutte d’eau qui transcende la sensation.
 

« Easy bro easy sista we run things easily »


Pupajim « Big Up » tous les crews, le public qui shake et check la vibration partout dans le monde. C’est une sorte de chant révolutionnaire qui insiste sur l’unité, l’amour et la paix. L’orgue crée une mélodie sourde tandis que la cymbale s’envole sur un fond de contrebasse. Pupajim joue avec cette cymbale pour un ride d’anthologie. Les gouttes d’eau sont toujours présentes et deviennent un véritable élément de percussion dans ce morceau qui n’est pas sans nous rappeler les influences du précédent album, A matter of Scale.
 

Stand High Patrol - The Shift


7 – « After The Rain » – réaffirme cette mouvance bleutée liée à l’élément aquatique. Un énorme beat Hip-Hop pour un morceau rap qui débute par une introduction qui donne cela :


« Everybody get stuck in their apartment
Waiting actions from the department
Resiliency don’t wait anything from the ministry
People scream «We want to flee!» impossible, it’s just impossible.
Trains doesn’t work anymore.
Some help we are waiting for.
Looters looting a store
dark is the night and wet is the floor »


« After the Rain » lance le flow de Pupajim qui expertise le feeling. Retour du refrain. Ce sont les grandes manoeuvres vocales, l’artiste passe par tous les chemins : cut-back, buttom, slide, choeur sur le rythme très lourd d’un Hip-Hop West Coast mais le saxophone élève le feeling dans les airs.
 

Stand High Patrol - The Shift


8 – « Tribute To Tha Originators » – est un morceau personnel sur l’origine de notre amour pour le Raggamuffin et le Hip-Hop.
 

« Raggamuffin hip hop it’s hot, that style comes from the fast chat. »


Raconte-nous cette histoire tonton Puppa Jim ?!
 

« 1987, London city
Daddy freddy featuring Asher D
Same year, NYC
Boogie down production first LP
1993 roughneck reality
By the wicked wicked MC Jamal-ski
Jump spread out and hanging tree
This LP is legendary
1994 take it easy
Double trouble and own destiny
Mad Lion is a pure MC
Real ting was a great LP
Shinehead, rough and rugged and unity
Roots rap reggae by Run DMC
Big up big up, to the whole BDP
This was ragga hiphop history… . »

STAND HIGH PATROL : « Tribute To Tha Originators »
 


9 – « Kazy Blues » – élaborée sur une rythmique jazz très rapide à contrepied de la mélodie très stone du saxophone. La contrebasse est terrible avec un groove incroyable. Très fort travail de création pour une très belle réussite. L’utilisation d’un métalophone nous permet de retrouver ces fameuses sensations aquatiques des morceaux précédents.
 

Stand High Patrol - The Shift


10 – « Dinner Time » – est assez suprenant comme morceau final. Pupajim défend la bonne bouffe dans nos assiettes. L’artiste nous avoue son côté hédoniste et conscient de l’importance de bien nourrir son corps pour bien nourrir son esprit.
Une brasserie cabaret-concert ouvre le morceau, concept sympa. On se balade ensuite avec son pote Pupajim dans les rues anglaises afin de nous préparer un bon repas. On passe également voir les potes restaurateurs. Un changement de vie radical qui suit nos années étudiantes durant lesquelles la nourriture passait au second plan.
 

Un album qui véhicule des messages forts, qui exprime des idées peu développées chez les autres artistes. L’aspect musical pourra dérouter les moins curieux et ceux qui s’attachent à des styles plus restreints. Pour les autres c’est une réussite, une aventure, une vraie enfin en 2017 afin de s’évader musicalement. 

Merci au Stand High Patrol pour le résultat de ces années de recherches.
 

Stand High Patrol - The Shift


On Tour :

NUITS ZEBREES / PARIS / 23 JUIN 2017 (FRANCE) – On Stage / Full Crew
FESTIVAL DEMON D’OR / POLEYMIEUX / 30 JUIN 2017 (FRANCE) – Soundsystem / Full Crew
GAROROCK / MARMANDE / 1er JUILLET 2017 (FRANCE) – On Stage / Full Crew
DUB CAMP / JOUE-SUR-ERDRE / 13 JUILLET (FRANCE) – Soundsystem / Full Crew
FESTIVAL DE DOUR / DOUR / 15 JUILLET (BELGIQUE) – On Stage / Full Crew
NO LOGO / FRAISANS / 11 AOUT (FRANCE) – Soundsystem de Dub Master Clash / DJ Set
MONTFAVET / 25 AOUT (FRANCE) – Welders Hifi Soundsystem / DJ Set
FESTIVAL DE LA MOTTE / SIECQ / 26 AOUT (FRANCE) – On Stage / DJ Set
OUTLOOK FESTIVAL / PULA / 9 SEPTEMBRE (CROATIE) – Mungo’s Soundsystem / Full Crew
LE LOUP VERT / JUMIEGES / 23 SEPTEMBRE (FRANCE) – BlackBoard Soundsystem / DJ Set



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements