Danakil – Pars

C'est un concept pour le moins original, mais surtout citoyen, que Danakil a mis au point afin de clipper le nouvel extrait de son dernier album La Rue Raisonne, sorti à l'automne dernier (la grosse chronique ici).

En effet, le groupe s'est associé au collectif Les Mains Balladeuses, originaire de Lille et qui pratique le chansigne. Chansigne, quesako ? Tout simplement, il s'agit d'une méthode qui consiste à réadapter un morceau en langage des signes afin de le rendre intelligible aux sourds et malentendants. Les Mains Balladeuses ont ainsi "mis en signe" quelques classiques de la chanson et de la variété française comme "Société, tu m'auras pas" de Renaud ou encore "Le Jerk" de Thierry Hazard. Une façon atypique et intéressante de faire profiter de la musique aux personnes privées de leur ouïe.

C'est dans ce contexte que Danakil a décidé promouvoir le titre "Pars", un rub-a-dub dont les textes reflètent eux aussi un manque consécutif à la perte d'un être cher.

Mais la collaboration entre Danakil et Les Mains Balladeuses ne s'arrête pas là, puisque les deux entités se retrouveront sur scène le 7 juillet lors du festival Au Foin de la Rue à Saint-Denis de Gastines en Mayenne. Les Mains Balladeuses interpréteront deux titres de Danakil en chansigne au cours de ce concert.

danakil, pars, les mains balladeuses



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements