Sizzla – I’m Yours

Sizzla est âgé d’une quarantaine d’années et il a déjà plus d’une soixantaine d’albums à son actif ; autant dire qu’en sortant deux à trois albums par an en moyenne, on ne peut assurément pas atteindre la qualité à chaque fois, même quand on s’appelle Sizzla Kalonji et que l’on est le meilleur chanteur de sa génération.

C’est ainsi que dans la discographie de Sizzla, vous trouverez des choses fabuleuses comme Black Woman & Child ou Da Real Thing, mais aussi certaines qui ne resteront pas dans l’Histoire musicale comme Brighter Day ou Burning Fire. Les deux derniers opus de Kalonji sont pleinement représentatifs de sa carrière, très inégaux. Autant le Fought For Dis (sorti le 16 juin dernier), même s’il a plu à une partie de la rédaction (voir la grosse chronique ici), nous aura déçus par son manque d’ambition, autant son dernier bébé I’m Yours (qui sort aujourd’hui même) prend littéralement le contre-pied de son prédécesseur. Si Sizzla regardait dans le rétroviseur avec Fought For Dis avec des riddims new roots très 90’s et peu convaincants, I’m Yours s’inscrit parfaitement dans le contexte musical mainstream d’aujourd’hui dominé par un son qui se se situe à la croisée du dancehall et de la pop (on ne vous citera pas de nom, vous les connaissez tous). D’autant plus qu’il ne s’agit que de la concrétisation logique de sa collaboration récente avec le producteur aux aspirations major lazeriennes, Yungg Trip (voir ici). La pochette n’est d’ailleurs pas anodine et gomme à peu près tout ce qui se réfère à la Jamaïque et à la philosophie rasta, contrairement à Fought For Dis. Le message de cet album est donc très clair : il s’agit pour Sizzla d' »occidentaliser » son propos, même si les références à Jah et à Yard restent prégnantes.

sizzla, i'm yours, nouvel album

Pour ce faire, Kalonji s’est assuré les services du jeune producteur jamaïcain John A. Crawford aka Jon FX, sorte de touche-à-tout talentueux, Brian Eno ou Lee Perry (c’est comme vous voulez) des temps modernes, qui peut autant vous scotcher avec du dancehall, de la pop, des beats hip-hops, de la musique classique ou de la musique expérimentale. Son CV comprend également des collaborations avec la crème du dancehall, Vybz Kartel, Mavado ou encore Gyptian. Nous avons donc de très sérieuses raisons de penser que Jon FX n’a pas fini de faire parler de lui.

En somme, I’m Yours est un concurrent sérieux au Chronology de Chronixx (la grosse chronique ici) pour s’assurer la palme de meilleur album jamaïcain de cet été. Pendant que d’autres ont les yeux braqués sur la lutte acharnée que se livrent « Despacito » et « See You Again » dans le classement des vidéos les plus vues sur Youtube, nous préférons nous concentrer sur nos deux chouchous que sont Chronixx et Sizzla.

Avec son introduction sur un riddim one drop (qui fait écho au Reggae Sax Riddim sur lequel se pose justement l’artiste qui nous intéresse aujourd’hui et dont on vous parlera très prochainement), I’m Yours pose les bases d’entrée de jeu : « Incomplete » permet à Sizzla d’adoucir sa voix, voire de chanter limite faux comme il sait si bien le faire. Le riddim est limpide, très lover’s rock dans sa construction et demeure très efficace avant qu' »Experience » ne vienne confirmer cet état de fait, mais avec un son plus pop 80’s à base de synthés (de la même manière qu' »Everytime ») qui prend parfois des allures dancehall.

On commence véritablement à entrer dans le vif du sujet avec le titre éponyme, un dancehall à la sauce Major Lazer (mais sans les influences trap), surtout en ce qui concerne les synthés ; pour autant Sizzla n’adopte toujours pas de timbre rauque. « I’m yours » a même droit à deux cuts sur cet album : l’un avec Jon FX et la chanteuse ghanéenne MzVee en feat. qui conserve, peu ou prou, des caractéristiques similaires à l’original avec une approche plus deep et electro, pendant que l’autre se voit revisité en ska, toujours avec Jon FX en feat. et ça fait un bien fou d’entendre Sizzla sur ce genre de riddim. Que nous propose-t-il pas cela plus souvent ?

Le dancehall version Diplo (cf son « Hey Baby » avec Deb’s Daughter et Dimitri Vegas & Like Mike) a encore droit de cité avec l’excellent « My Girl » qui puise également à la source du reggaeton. On est toujours autant bluffé par la façon dont Sizzla se permet de modifier sa voix avec maestria. Quant au dancehall/hip-hop « Model », il nous rappelle les fameuses tueries mainstream d’un certain Shaggy, lorsque celui-ci trustait les charts mondiaux à la charnière du troisième millénaire. Le hip-hop en mode boom-bap est justement présent en filigrane sur le riddim de « Shoot You », un rub-a-dub façon Nattali Rize sur lequel un autre Ghanéen en la personne de Stonebwoy vient également se poser avec un peu d’autotune.

A y regarder de plus près, « Fair Chance » fait pratiquement figure d’ovni sur I’m Yours, en qualité de pratiquement seul morceau reggae. Sizzla est à la limite de l’extase sur ce riddim stepper. Elle est en effet là l’une des réussites de cet album : les instrus, qu’elles soient dancehall, reggae, hip-hop ou pop, sont parfaitement appropriées à la voix de l’artiste. On a ainsi l’impression que Sizzla se cherchait depuis quelques temps et qu’il a enfin trouver l’occasion de se lâcher afin de délivrer des interprétations qui le rapprochent, et nous par la même occasion, de la plénitude. Même sur le one drop « Calling », où il se dote de l’autotune, il arrive à complètement nous subjuguer, d’autant plus qu’il prend parfois un flow plus rappé.

On ne cessera jamais de le répéter, la musique est affaire de feeling, de personnes qui savent entrer en symbiose afin de produire des choses exceptionnelles. La rencontre entre Sizzla et Jon FX reste, sans nul doute, l’une des collaborations les plus abouties et les plus magnifiques en cette année 2017. Avec I’m Yours, vous avez de quoi très bien finir l’été, étant en effet en possession de l’un des meilleurs albums de Kalonji produit au cours de sa très prolifique carrière.

TRACKLIST

1. Incomplete
2. Experience
3. I’m Yours
4. Everytime
5. Fair Chance
6. Shoot You feat. Stonebwoy & JonFX
7. My Girl feat. JonFX
8. I’m Yours feat. JonFX & MzVee
9. Calling
10. Model
11. I’m Yours feat. JonFX (Ska)

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements