Zic Off Festival – Passins (38) – 26.08.17

La Ferme Musicale à Passins, petite ville du Nord Isère organisait le Samedi 26 Août dernier une nouvelle édition du Zic Off Festival. Un éco festival en milieu rural axé sur les musiques du monde et sa culture.

Plantons un peu le décor. Le cadre se veut champêtre avec une scène principale installée dans la cour à même l'habitation qui a eu son effet rassembleur, ainsi qu'un autre point de rendez-vous situé à quelques mètres, faisant office de scène off et active en interplateaux. Le public se déplaçait en masse, telle une procession.

La Ferme Musicale - Passins - Zic Off Festival

Vers 17h30, c'est le duo Fresh Guinguette qui ouvrait le bal sous le chapiteau annexe, revisitant une chanson française pleine de gouaille et d'humour, aux sons d'un accordéon, d'une guitare et d'une contrebasse.

Fresh Guinguette - Zic Off Festival

Fresh Guinguette - Zic Off Festival

Mundo Corde collait parfaitement au thème du festival. Nous retrouvons sur scène, en tenues bariolées, le choeur des élèves de l'Ecole du Langage Musical chère à Hervé Baron concepteur du projet, accompagné de Pierre-Yves Voisin aux tablas et de Fred Commerchal au robab. Une synthèse entre musiques traditionnelles et savantes d'Europe et musiques du monde.

Mundo Corde - Zic Off Festival

 

Puis c'est autour de Pep's de prendre possession des lieux en qualité de parrain du festival. La foule déjà présente en nombre lui fit un bon accueil, certains connaissant ses classiques sur le bout des doigts.

Après une intro seul assis, une slide guitare electro acoustique posée sur les genoux, son compère d'un soir prénommé Salim vient le rejoindre au cajon. 

Le public est réceptif dès les premières notes. Il s'essaie même à des variations vocales alliant slam et ragga avant de nous faire entrer dans son intimité avec un titre de son futur album qui, selon nos indiscrétions, aurait une couleur hautement africaine, "Donne moi du rêve" écrit suite à un événement tragique.

Les dédicaces s'enchaînent avec "Ismael" inspirée de son fils. Il rend ensuite hommage à Nelson Mandela avant ce qui reste son plus grand hit "Liberta" forcément repris en choeur, à la fin de laquelle il nous offrait un petit medley de Bob Marley.

"I Need To Go" signifiait la fin pour lui, un peu pressé par le temps. Une fin originale et inattendue lorsque nous vîmes apparaître sur scène un accordéoniste prénommé Lilian ainsi que Jean Pierre et sa guitare, un des maîtres des lieux pour un titre de sa propre composition.

Pep's - Zic Off Festival

Pep's - Zic Off Festival

Pep's - Zic Off Festival

Pep's

Intro dubwise avec Lionel à la basse, Vincent aux claviers, Laurent à la batterie, Thierry aux percussions et un saxo (le remplaçant du soir), Romain au lead vocal avec sa guitare au centre du plateau, c'est Akousty Roots qui débarque et vient faire monter la température de quelques degrés avec leur roots communicatif auquel l'assemblée accorda une oreille attentive, emmenant tout ce petit monde dans leur univers avec un grand "Allez viens".

Akousty Roots - Zic Off Festival

Sur scène, le son monte d'un level et l'ambiance s'en ressent à l'entame de "L'équilibriste". Une montée en puissance sur un reggae entraînant à la sonorité différente, qui permet au premier rang de se chauffer les jambes et les mollets.

Le roots prend soudain un tempo plus radouci, ce qui n'enlève rien à l'engagement de "Qui est cet homme". Une douce mélodie émane alors des percussions de Thierry appuyées par le clavier de Vincent, saupoudrée d'un arpège à la guitare. L'harmonie et la cohérence sont bien présentes entre les musiciens.

Le titre suivant a pour effet d'emmener le public dans une transe humaine. "Quelle galère" commence par une errance africaine en plein coeur du Nord Isère emmené par un percussionniste déchaîné au djembé, la batterie lui répondant avant que le skank n'entre en scène et ne fasse jumper la foule.

"Vieil arbre" commence par un hommage au grand Georges. Une mélodie sucrée, cuivrée, qui emporte nos sens. La basse est lourde, toujours aussi abondante comme pour mettre encore plus de poids dans les mots, dénonçant les atrocités et les bombes dans un cri de rassemblement: "Nous n'avons plus peur".

Akousty Roots - zic Off Festival

Akousty Roots - Zic Off Festival

Akousty Roots - Zic Off Festival

Akousty Roots - Zic Off Festival

Ils adressent un message fort à nos chers dirigeants avec "Négligence". Un terme qu'ils font rythmer avec alternance, Akousty Roots proposant un art qui se veut pluriel.
Du roots qui finit sur un dubwise maison leur permettant de porter encore plus loin le message reçu cinq sur cinq par le public, accentuée par une dépense d'énergie collective, ce qui permet une fois de plus d'apprécier leur présence scénique.

Vincent - Akousty Roots - Zic Off Festival

Akousty Roots - Zic Off Festival

Laurent - Akousty Roots - Zic Off Festival

Histoire de radoucir un peu l'atmosphère surchauffée, nous revenons à un roots plus léger avec le non dénué de sens et d'espoir "My Hope". La fin est proche et un parfum de naturelle osmose flotte dans l'air lorsqu'ils entonnent "Terre Mère". Une apothéose en douceur enveloppée dans un reggae à leur image.
Le rappel était inévitable et ils ne pouvaient nous quitter sans un dernier hymne porteur "Chant Libre" combiné à un petit "Get Up Stand", histoire de faire chanter une dernière fois l'assemblée.

Akousty Roots - Zic Off Festival

Akousty Roots - Zic Off Festival

Lionel - Akousty Roots - Zic Off Festival

Akousty Roots est un groupe qui donne sa pleine mesure sur scène, donnant de l'importance à l'écriture, et faisant la part belle aux instruments, chacun des membres s'impliquant et s'embriquant dans un projet commun.
Afin de connaître plus longuement leur univers, nous vous invitons à retrouvez un entretien à venir très bientôt. Stay tuned.

Akousty Roots - Zic Off Festival

A suivre, la douceur d'un instrument typique comme le n'goni rencontrant des sonorités jazzy, la cour prit soudain un air de fraîcheur venu d'Afrique avec Sabaly. Alternant entre français et langue djoula, Issouf Monkoro délivre des messages de paix et d'amour, se muant en véritable chauffeur d'ambiance.

Sa musique africaine sillonne le monde à la recherche des diverses richesses musicales qu'il conte. Au carrefour de la funk,  il emprunte un chemin rocky avant de prendre une orée boisée sur une route nous emmenant tout droit en Jamaïque. Une invitation au voyage et à l'évasion pendant une heure.

C'est un homme de dialogue, laissant une belle place à l'improvisation. Sur scène, c'est une explosion de sourire et de joie de vivre dans une chaleur collective. Les pas de danse chaloupés effectués en simultané avec le bassiste poussèrent l'assemblée à en faire de même.
Outre le n'goni, un second instrument se glisse sous son aisselle, le n'tama, petite percussion à peau de chèvre, comme un témoignage de ses racines profondément ancrées.

La fin était proche, et le public en réclamait une dernière, et c'est au son du djembé que débuta ce grand "Salameikoum" qu'il demanda à l'assistance de reprendre avec lui avant la traditionnelle présentation des musiciens.

Sabaly fut pour nous une agréable surprise. Un groupe que nous vous invitons à découvrir et qui mettra tous vos sens en éveil par sa musique et sa philosophie.

Sabaly - Zic Off Festival

Sabaly - Zic Off Festival

Sabaly - Zic Off Festival

Sabaly - Zic Off Festival

 

Faranume signifie en roumain "ce qui n'a pas de nom". Après nous avoir proposé un spectacle ambulant, c'est à ce collectif que revenait la tâche de clôturer cette soirée.
Un cocktail détonnant de musique des Balkans aux senteurs d'Orient et autres explorations au gré de leurs envies.

 

N'goni - Zic Off Festival

Merci à Jean-Pierre, Patricia, et toute l'équipe du Zic Off.
Merci à Faranume, Mundo Corde, Pep's, Sabaly et Akousty Roots, pour l'ambiance et les bonnes vibrations.
Merci à David Mordegan pour l'aimable partage de ses photos.
Merci enfin à mon binôme Sev Irie qui gère la partie photo.

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements