Entretien avec Numan (SHT Crew, Eurosia Sound)

Alors que nous avions beaucoup apprécié leur EP Premier Acte (la grosse chronique ici) sorti il y a quelques mois, nous avons décidé de nous entretenir avec l’une des moitiés du SHT Crew, Numan.

Et ça tombait bien, puisque Numan est également membre d’Eurosia Sound qui accompagne Papa Style sur sa tournée. Peu de temps après avoir rencontré l’auteur de Turbulent (voir ici) au Nomade Reggae Festival, nous avons alors posé une série de questions à Numan.

Il revient notamment sur tout le processus de création de Premier Acte.

Bonjour Numan, merci de nous recevoir au nom de La Grosse Radio. Peux-tu te présenter ?

Je suis Numan, backer vocal de Papa Style, MC avec Eurosia Sound et chanteur avec SHT Crew.

Comment Eurosia Sound s’est retrouvé à accompagner Papa Style ?

On a commencé à faire pas mal de dates en sound system avec Eurosia après avoir quitté la formation instrumentale et on a beaucoup joué au Bagus Bar à La Teste de Buch, là où un jour Papa Style est venu tourner un clip, celui de « Seule Enlacée ». Il nous a invités sur ce clip. Puis de fil en aiguille, il nous contactait de temps à autre pour faire le backing sur ses concerts. Et alors qu’il préparait son nouvel album, je lui ai proposé en rigolant de l’accompagner de manière continue sur la tournée. Il a accepté, il est venu enregistrer Turbulent chez nous et on l’a défendu ensemble par la suite.

Et puis c’est toujours cool de chanter sur les riddims de Manudigital…

C’est clair, ça fait plaisir !

numan, nomade reggae festival, interview

Peux-tu revenir sur la formation de SHT Crew ?

J’ai rencontré Laspla qui chante avec moi dans le crew à Angoulême lorsqu’on faisait nos études d’audiovisuel ensemble. A la base, on a gratté quelques trucs sans vraiment se prendre la tête et sans vouloir aller plus loin. On a d’abord sorti des clips puis on a commencé à préparer un EP qui a mis un peu de temps à sortir, sachant que je suis souvent sur la route et c’est très compliqué de pouvoir se réunir. Mais c’est avant tout mon projet de cœur, on a donc fini par y arriver ! Jusqu’à présent, on le défendait en sound avec un selecta, mais maintenant on a monté un band avec trois potes à nous (basse, batterie et operator). On a fait quelques dates durant l’été et quelques-unes sont annoncées à la rentrée.

SHT Crew est ton projet principal par rapport à Eurosia ?

En fait, j’ai débuté avec Eurosia, mais je ne faisais que de l’animation, alors qu’avec SHT Crew, c’est le premier projet sur lequel j’ai commencé à écrire des lyrics et à vraiment chanter.

Votre EP Premier Acte est assez large, on y retrouve du reggae, du hip-hop, du dubstep. Quelle en était cependant la trame générale ?

On a surtout voulu se faire plaisir, c’est pour ça que c’est assez éclectique. Mais il fallait quand même garder une constante reggae et ne pas faire n’importe quoi, c’est sûr que si tu mets un morceau heavy metal et que tu enchaînes direct sur un gros roots, ça ne va pas trop le faire si tu présentes ton EP comme un projet reggae ! On a donc fait ce qu’on voulait et ce qu’on kiffait, c’est pour ça qu’on a repris une instru de Manu Chao par exemple ou qu’on est allé jusqu’au dubstep. On a donc pris tout ce qu’on aimait en laissant au public le soin d’apprécier, et on a eu que des bons retours, c’est cool !

Il y a justement une prod de Fatbabs qui lui aussi mélange reggae, soul, hip-hop, etc, dans ses instrus…

En effet. On se croise souvent sur la route avec Fatbabs, notamment au Bagus. Il avait sorti cette instru pour un freestyle de Naâman. Par la suite, il a mis l’instrumentale sur Soundcloud, je lui ai demandé si on pouvait l’utiliser et il nous a immédiatement donné son accord, sachant qu’il nous connaissait bien. On lui a quand même envoyé la maquette avant de le sortir, il a bien apprécié. Il nous a filé un bon coup de pouce pour cet EP.

On retrouve également une prod de 20Syl…

Là aussi, il s’agit d’une face B. A la base, c’est une instru qu’on a entendue sur un mix hip-hop sur Youtube. On l’a bien kiffée sur le coup et on a réussi à la récupérer, elle collait bien pour notre intro, vu qu’on voulait quelque chose de hip-hop.

Et les autres riddims. S’agit-il là aussi de sons que vous avez récupéré sur Soundcloud et autres ou proviennent-ils de beatmakers que vous connaissez ?

Ce ne sont que des faces B. Mais maintenant, on commence à bien travailler avec nos musiciens, ils vont pouvoir composer avec nous. Sinon, on a fait appel à quelques beatmakers pour la suite du projet. Mais bon, pour ce premier EP, on ne voulait pas trop se prendre la tête, c’est pour ça qu’on a repris ces faces B qu’on kiffait.

Vous avez un album de prévu sachant que vous commencez à composer ?

C’est en prévision, mais je ne sais pas combien de temps ça va prendre. Par contre, ce qui est sûr, c’est qu’on va sortir des live sessions de l’EP, des rééditions instrumentales qu’on va filmer en studio. On va donc resortir un mini EP avec tout le groupe et en parallèle on va travailler sur des beats. Mais jusqu’à présent, on a souvent sorti des sons en single, sur le tas ; après si on peut se lancer dans un album, ce serait super, mais ça demande énormément de temps et de travail, d’autant plus que les musiciens ont eux aussi d’autres projets, c’est donc très compliqué ! Si on peut le faire, on le fera, mais pour l’instant c’est réédition de l’EP en instrumental.

numan, nomade reggae festival, interview

Vous avez aussi travaillé avec Evidence Music, label basé à Genève pour l’EP…

Tout à fait. Little Lion Sound a mixé et masterisé l’EP. C’est Papa Style qui nous a mis en contact, vu qu’il travaillait déjà avec eux, sinon la connexion n’aurait jamais pu se faire. Little Lion Sound a fait un super bon taf, ça a été rapide et efficace, mais bon, ça tout le monde le sait, je n’ai même pas besoin de le dire ! (rires)

Un dernier mot pour La Grosse Radio ?

Un gros BIG UP ! Merci pour la diffusion de la musique !

BIG UP à toi aussi Numan ! Merci de nous avoir accordé cette interview !
Merci également à Marie-Eve de Baco Records et à Fafa pour avoir organisé cette rencontre.

Crédit photos : Live-i-Pix



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements