Le livre Le Mouvement Ras Tafari, enfin traduit en français

Beaucoup de personnes extérieures au reggae (voire même certaines écoutant cette musique) ont une vision totalement fausse ou réductrice tout au moins du mouvement rasta. Ils s’imaginent des babas cool ou hippies crasseux, flânant toute la journée en tirant sur d’énormes spliffs.

Thibault Ehrengard, fondateur de feu Natty Dread magazine et créateur de la collection Jamaica Insula, dont La Grosse Radio a déjà fait l’éloge à travers trois livres pour ses richesses, nous revient avec la parution de la traduction du livre « Le mouvement Ras Tafari », 1ère traduction dans la langue de Molière d’un rapport universitaire sorti en 1960 !

 

Mouvement Ras tafari, livres 2017, Natty Dread, Jamaica Insula

Ce sont trois personnes, Mickael Garfield Smith, Roy Augier et Rex Netteford qui sont à l’origine de ce rapport bien avant que le reggae ne soit reggae mais tout amateur de musique jamaïcaine et de culture rasta se doit de posséder.

Né dans les années trente sous l’impulsion de Leonard P. Howell, le 1er rasta et de quelques autres frères dont Nathaniel Hibbert, il voit apparaître son origine religieuse, voire mystique, grâce au visionnaire Marcus Garvey (véritable héros jamaicain que l’on retrouve dans de nombreuses chansons, celles de Burning Spear en étant de très beaux étendards) qui a dit que la rédemption viendrait d’un roi d’Afrique.
 

Ras Tafari, rebaptisé Hailé Selassie (Pouvoir de La trinité), descendant du roi biblique Salomon,  prend les titres de Rois des Rois, Seigneurs des Seigneurs, Conquérant de la tribu de Judée. Le mouvement est né. Les frères que l’on appelle « les barbus » à leur début vivent au Pinnacle, loin de la ville babylonienne Kingston, le mouvement prend de l’ampleur, se fait violence et sous prétexte de culture intempestive de ganja, la police fera un descente et détruira le village rasta.

Beaucoup de rasta iront alors dans la capitale, mais seront toujours victimes de persécutions, violence, certains se faisant même raser de force leur dreadlocks.
 


Pourquoi certains rastas portent dreads et barbe, d’autres n’ont que la barbe alors que d’autres sont rasés de près. Les rastas fument-ils tous l’herbe sainte ? Quelles musiques accompagnaient les fameuses séances de raisonning ? Le retour en Afrique est-il vital ? Qui est Prince Emmanuel ? Vous saurez tout en vous plongeant dans ce livre de 85 pages, petite bible du mouvement rasta.

Pour se le procurer en direct.

Et n’oubliez pas tous les autres livres de jamaica Insula. Une  collection de qualité !

Le mouvement Ras Tafari
Natty Dread Editions

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements